Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

Episode 2-3 - Gemma/James, le retour...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode 2-3 - Gemma/James, le retour...

Message  Admin le Jeu 15 Sep - 15:49

Par une nuit sans lune et dans la pénombre d'une forêt, James avançait à l'aide d'une lumière qu'il avait évoqué.
Au loin, il entendait des chocs sourds et répétitifs troublant la vie nocturne de ce lieu naturel.
Il s'approcha.
Au milieu d'une petite clairière en cercle, Anton, le forgeron frappait de son marteau sur l'armure de la Paladine de Tyr, Filmaria Pelindar, alors que celle-ci gisait à l'intérieur, une dague profondément fichée dans un défaut de l'armure.
Anton disait "Je vais te la réparer, promis. Alors je t'en supplie, ne fait pas de mal à Sybel.
Au loin, un terrible cri de femme se fit entendre, faisant tourner la tête de James dans cette direction.
L'instant d'après, il regardait à nouveau vers l'armure pour voir Anton se jeter sur lui.
"NAN, tu avais promis !"
S'ensuivit un combat bref dont James connaissait déjà l'issue.
Alors qu'Anton tombait à terre, du cercle d'arbres arrivèrent des silhouettes  de cavaliers en armures.
Ils mirent pied à terre et l'encerclèrent. Ils étaient 7.
"Cette fois tu es allé trop loin James."

Cette voix...

Le cavalier qui avait parlé ainsi s'avança, retirant son heaume et révélant le visage de Fodel, l'un de ses anciens compagnons d'armes.
James eut un mouvement de recul.

"Même la mort ne nous empêchera pas de te ramener dans le droit chemin."

A leur tour, les 6 autres cavaliers retirèrent leur masque, révélant à chaque fois le visage de l'un de ses anciens compagnons.
Kelevin, Ander, Bran, Grigor, Zura et Luth, ils étaient tous là.

Alors qu'ils se rapprochaient de lui, scandant son nom, "James... James...", James remarqua que la voix semblait venir de plus haut, loin et profond."

Finalement, James émergea du sommeil en sueur, se retrouvant nez à nez avec la belle Elfe noir.
Il fallut quelques instants à James pour retrouver ses esprits.

Il entendit la voix de Gemma,
"Aller le héros au grand coeur, c'est à toi de jouer...

"Je ne suis pas un héros..."
James regarda Gemma dans les yeux, cherchant à la faible lueur qu'il venait de créer, comme par réflexe, à comprendre ses pensées profondes.

Gemma était assise en tailleur à coté de lui,
"Tu n'es pas un héros? Toi le sauveur de la petite fille élue de Shar, le défenseur de l'apprenti forgeron assassin?"

Elle sourit en lui passant la main sur le visage, puis prit un air plus sérieux,
"Tu sais, c'est normal d'avoir des pensées sombres qui te traversent.
D'avoir envie de te servir de ta force pour éclater le crane de celui qui se dresse sur ton chemin.
C'est d'ailleurs parfois le chemin le plus court.
Tu n'as pas besoin de "jouer" au héros. Ce n'est pas important pour les autres.
Ils savent qui tu es et surtout, ils VOIENT qui tu es. Tu parles trop. Laisse tes actes parler pour toi.
Et décroche des sourires de temps en temps, ca permet de voir ta fossette si craquante..."

Elle prit la main de James qu'elle amena jusqu'à elle et qu'elle glissa dans son pantalon jusqu'à son entrejambe humide,
"Je ne t'ai pas attendu tu ne m'en voudras pas?
Tu dormais si bien, je ne voulais pas te réveiller..."
Aller viens vilain garcon que je te punisse..."

Après le rêve qu'il a fait et la discussion qu'il a eu avec Lizz, James n'était pas trop préparé à ça.
"Attend, tu ne voudrais pas discuter un peu avant ça...
Il ne s'agit PAS d'un refus ! Il faut t'en convaincre.
Il paraît que c'est assez dangereux."

Elle soupira, contrariée,
"J'aurai mieux fait de me finir toute seule alors..."
Discuter de quoi?"

Content de s'en tirer entier, James fit un effort pour décocher le fameux "sourire à fossette" qu'il ne soupçonnait pas.
"Éloignons nous un peu alors..."

James: "Je voulais savoir comment tu comptais t'y prendre pour retrouver la trace de ton frère à Neverwinter."

Gemma: "Décidément tu sais t'y prendre pour casser l'ambiance..."
Elle fixa James et commenca à se caresser l'entrejambe,
"J'avais une amie qui disait qu'on n'est jamais mieux servie que par soi-même.
Je ne suis pas forcément d'accord mais ca dépanne..."

"Mon frère est un embobineur de première. Si ca se trouve, il a pris la tête de la bande de types qui l'avait enlevé. Un Drow, on retrouve facilement sa trace, il y en a si peu par chez vous..."

Elle continuait de se caresser et semblait dans un état second.
Puis elle se mit à gémir, de plus en plus fort, au point de pouvoir réveiller le campement quand elle cria "Oh oui Jaaaaaaaaaaaaaaaaammmmmeeeeeeeessssssssss"

James la plaque sur le sol. Une main sur sa bouche. Les yeux exorbités par la surprise.
"Tu es folle... tu vas réveillée tous le monde..."
Ainsi en contact étroit avec elle, il ne peut plus dissimuler l'excitation qui commence à naître dans ses chausses.

Les yeux de Gemma s'embrasèrent et un sourire carnassier éclaira son visage,
"Oh oui vas y vilain garcon, secoue moi... ou je crie à en réveiller une paladine..."

James se retrouve dans une situation délicate. Il est bel et bien réveillé maintenant et conscient de l'elfe plaquée contre son corps.
Il ne tente pas plus longtemps de réprimer l'instinct bestial qui les relies. Retirant ses chausses d'un geste rapide, il soulève de terre l'objet de son désir en une étreinte brutale, surprenant l'elfe en l'embrassant.
En s'éloignant à l'écart d'une dizaine de mètres dans le but surement illusoire de préserver le sommeil de ses compagnons, il plaque Gemma contre un arbre proche et rentre profondément en elle.

L étreinte fut fougueuse et intense comme les fois précédentes.
Le baiser de James surprit Gemma qui eut un instant d hésitation puis reprit les ébats.
Elle ne demandait clairement pas de tendresse mais un corps a corps presque martial dans
l'enchaînement des positions.
Elle savait y faire à n en pas douter et James était un peu dérouté parfois quand elle lui demandait de placer sa main la, de la caresser ici..."
Le peau a peau terminé, elle s allongea sur le dos, ruisselante.

Il est clair qu'elle se donnait entièrement et qu'elle ne faisait pas l'étoile de mer,
"Chez moi, on t aurait fouetter pour des performances de cet ordre mon chou.
Il faut te ressaisir. Il n y a pas que toi qui compte. Pas que ton plaisir.
Je ne suis pas une de tes conquêtes habituelles qui se satisfait d avoir reçu la giclée du seigneur guerrier. J ai le droit de jouir aussi et si je pouvais éviter d avoir à le faire par moi même je préférerais..." dit elle avec un clin d oeil.

Puis un sourire aux lèvres,
"À moins que ce soit le fait que Lizz  nous observe qui t à déconcentré..."

James encore haletant prenait note des conseils de la belle drow.
De toute évidence, la dernière position n'était pas à son goût et il devrait accorder plus d'importance aux préliminaires.
La dernière phrase cependant l'interpella.
"Comment ...?Lizz !?"
Il tourne sa tête de tous les côtés, intensifiant la faible lumière dont il avait besoin pour se repérer.
Il regarda le reste du camp qui était endormi. Lizz était sous une couverture de fortune et semblait dormir.

"Merde..."

James se tourne à nouveau vers Gemma.
"On devrait s'éloigner davantage la prochaine fois.
Je doute que Lizz ai besoin de voir ça."

James est en colère contre Gemma qui avait crié son nom plus tôt et plus encore contre lui même qui s'est laissé allé au plaisir.
Quel genre de fille voudrait voir ses parents proches dans une situation pareille...
avatar
Admin
Admin

Messages : 834
Date d'inscription : 22/11/2007
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur http://lahordea7.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum