Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

Épisode 1-2 - Confessions au clair de lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Épisode 1-2 - Confessions au clair de lune

Message  Callum Grimm le Mer 7 Sep - 11:22

Au cours des 3 jours qui les séparaient encore de Leilon depuis la rencontre du groupe avec celui de Gemma, James invita Lizz à aller discuter à l'écart.

La lune pleine brillait ce soir là haut dans le ciel, nimbant la clairière où le petit groupe avait fait halte d'une lueur presque surnaturelle.

James pris la parole le premier.

"Alors Lizz, comment te sens tu après tout ces événements ?"
Une profonde et sincère sollicitude ajoutée à une inquiétude non feinte transparaissait dans le regard et le ton de l'homme qui avait jurer de protéger la jeune fille après la mort de ses compagnons.

Par ailleurs, il avait essayé d'adopter le ton le plus léger possible, afin que leurs échanges ne parviennent pas à l'oreille de leurs compagnons.

Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas discuté seul à seul avec James. Elle joignit ses mains derrière son dos et se balança légèrement d'avant en arrière.

"Bah ça va, dit-elle en souriant. C'est un peu dur de voyager... On dort mal, on mange mal et il y a tout plein de trucs qui nous attaque. Tu sais, dans les livres du vieil Harold, ça ne disait pas que les aventures étaient aussi... Mortelles. Mais vous êtes tous avec moi, vous me protégez et veillez sur moi. Et moi aussi, je vous aide. Grâce à mes pouvoirs. Alors c'est supportable. Mais j'ai hâte qu'on arrive à Neverwinter !"

James éprouva un pincement au cœur devant l'enthousiasme et l'optimisme de la jeune fille.

Pourquoi ne pouvait il se défaire de ce sombre pressentiment qui ne cessait de croître au fond de lui.

Il devait à tout prix mettre la main sur des ouvrages qui lui permettraient de comprendre ce qui était en train d'advenir de la petite.

Dans d'autres circonstances, il se serait appuyer sur l'ordre de Mystra pour obtenir ces réponses mais la discussion surprise au cours de sa dernière visite l'avait convaincu qu'ils ne seraient pas prêt à lui apporter leur aide. Pire encore, d'une manière ou d'une autre, ils comptaient se débarrasser d'elle. De prime abord, il était arrivé logiquement à la conclusion qu'ils comptaient mettre fin à ses jours et dans la panique qui avait suivi cet instant, il avait été si obnubilé par cette hypothèse qu'il en avait négligé une autre, le fait qu'ils la gardent purement et simplement sous silence pour l'étudier. Un sort non moins enviable qu'il n'aurait jamais pu permettre au demeurant.

Il était de toute manière bien trop tard pour avoir des regrets. Ils avaient franchis le point de non retour en tuant ces soldats qui ne faisaient que leur travail. Il en avait été un lui même et bien qu'il ai toujours été révolté de devoir suivre aveuglément les ordres sans tenir compte de son libre arbitre, il pouvait comprendre la bravoure avec laquelle ces hommes s'était tenu devant eux.

Au dernier moment et dans un accès de faiblesse, il avait même failli à son devoir en tentant d’assommer Form plutôt que de lui ôter la vie. Était-ce sa faiblesse qui avait forcé Lizz à user de ses sombres capacités ? À l'avenir, il devrait se montrer fort pour qu'elle ai le moins possible besoin d'y recourir. Oui, c'était la seule alternative.

Tout à ces réflexions, il se rendit compte qu'il avait mis trop de temps à répondre.

Il s’exécuta :

"Oui Lizz... moi aussi. Pour de nombreuses raisons.
Mais rien ne dit que nous serons en sécurité là-bas. Il faudra rester prudent.

Tu as passé beaucoup de temps avec Lloyd ces derniers temps. De quoi discutez vous ?"

Le regard légèrement inquisiteur de James se posa sur la jeune fille.

En vérité, de nombreuses coïncidences et quelques faits alimentaient chez James une méfiance toute nouvelle envers son ancien ami. Le fait qu'il soit entré dans la vie de Lizz peu avant son accident et qu'il insistait tant pour qu'elle fasse usage se ses pouvoirs alors que la prudence recommanderait qu'elle y fasse usage le moins possible. Plus troublant encore, celui ci semblait avoir développé depuis leur dernière rencontre certains pouvoirs d'apparence similaire à ceux développés par Lizz, encore que celle-ci puisse se passer d'incantations.

Et quel apparence ! Des colonnes d'ombres mouvantes, des cris effrayants, des traits de feu noirs, mêmes les ténèbres de Lizz que l'on peut aisément confondre avec un sort de mage se seraient attaqués aux soldats. Tout semble indiqué qu'il y a en effet un lien étroit de corrélation entre ces pouvoirs et la déesse ténébreuse, Shar, l'antagoniste de Mystra.

La petite ne tenait pas en place. Elle se mit à déambuler à droite à gauche en faisant quelques vrilles.

"Oui, tu as raison. Si c'est comme au relais, faudra faire un peu attention, dit-elle en mettant l'un de ses mains dans le dos, là où la dague de Flocky s'était fichée.
Hmm... De quoi on parle avec Lloyd ? Euh... Bah déjà, de musique. Il est très gentil et il m'aide souvent avec mes chansons. Il a une bonne oreille en plus ! Et il se débrouille plutôt bien avec une flûte. Il me fait penser à Tim, des Rossignols. Puis sinon, dernièrement, on parle un peu de mes pouvoirs. Il me rassure, il me dit que je vous aide en les utilisant. Et qu'il faut que je continue de m'entraîner pour être encore plus forte. Et moi je veux devenir plus forte, comme vous. Je ne veux pas être un boulet qui ne peut rien faire. Vous me protégez mais moi aussi, je veux vous protéger. Alors même si ça fait parfois un peu peur, et bien... dit-elle, beaucoup plus bas, son sourire disparaissant une fraction de seconde. Et bien je suis quand même contente de les avoir, ces pouvoirs ! Et Lloyd, il a l'air d'avoir le même genre de magie, alors c'est bien, non ? Il doit savoir de quoi il parle quand il me conseille. Et je dois t'avouer que je me sens moins bizarre grâce à lui, moins... Euh... Comment on dit déjà ? Moins à l'écart ?"

Elle se rapprocha de James et mit sa tête sur son torse, comme une petite sœur qui avait besoin d'être rassurée.

"J'ai eu peur, tu sais, pour toi et Lloyd. Quand tu nous as demandé de fuir, je ne voulais pas vous laisser, mais je ne voulais pas me faire attraper non plus... Je suis contente que vous allez bien. Je suis contente que tu sois là, finit-elle en se blottissant contre le guerrier."

"C'est rien... c'est finit pour l'instant. Il y aura d'autres combats mais, je serais là pour te protéger. Nous serons là."

Le guerrier en question posa une main réconfortante sur la tête de la petit fille blottie contre lui. Lui prodiguant les caresses qu'il n'avait jamais reçu dans son enfance.

À lui même : *Peut être que je me fais des idées sur Lloyd. Peut être que tout ceci n'est qu'une vaste coïncidence.*

Bien qu'il cherchait à se rassurer, James n'arrivait pas totalement à se convaincre de la véracité de ces paroles.

Il remarqua que la petite s'était endormie.
Les émotions des derniers jours devaient peser lourd sur son corps d'enfant. Bien qu'elle se soit remarquablement comportée malgré son jeune âge. C'en était presque effrayant.

Doucement, il se releva et la conduisit à la tente qu'elle partageait avec Gemma. Après quoi, il regagna la sienne afin de tenter de trouver le sommeil avant de monter la garde.

Son regard se posa sur le corps de Lloyd endormi.

*Je vais garder un oeil sur lui tout en lui accordant le bénéfice du doute. Lizz a besoin de toute l'aide nécessaire en ce moment. Je vais me contenter d'observer l'évolution.*

De son autre main, il caressa la garde de la lame à laquelle il s'était lié, la même lame depuis ce jour sombre où il avait trouvé la petite. (À comprendre il s'est lié à la lame le jour où il a sauvé la petite).

Au moment de s'endormir, il repensa à ses amis qui la lui avait offert le jour où il avait été promu à la tête de leur petit détachement spécialisé.

*Ah les amis, que penseriez vous de moi si vous pouviez me voir aujourd'hui.*

Sur ces paroles teintées de regret, James passa de l'état de veille à celui des rêves, des rêves où il se revoyait combattre des ombres dans la nuit.

La graine du doute et du regret avait été insidieusement plantée au plus profond de son cœur, attendant l'heure sinistre de s'épanouir en une fleur noir comme une nuit sans lune.
avatar
Callum Grimm

Messages : 101
Date d'inscription : 10/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum