Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

Episode 25-4 - Vers l'avenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode 25-4 - Vers l'avenir

Message  Callum Grimm le Jeu 1 Sep - 16:19

Quelques heures après le départ du commando, le couple se retrouva dans la luxueuse chambre que leurs amis leur avaient louée pour le mariage. Toujours sous l'euphorie de l'heureux événement, ils batifolèrent un peu puis se posèrent dans les bras de l'un l'autre sous les draps. Par ce biais, ils évacuèrent une partie de leurs inquiétudes concernant la guerre et les risques que prenaient leurs compagnons.

Après de longues minutes de silence où le couple laissa glisser leurs doigts sur la peau de l'autre, il était facilement décelable pour Nastya que quelques interrogations trottaient dans la tête du marié. Ce dernier s'extrait délicatement de l'étreinte de sa douce pour se mettre en position assise. Il se passa la main sur le visage puis regarda sa femme. Il affichait tout de même un sourire empli de lumière. Il était très clairement heureux, plus qu'il ne l'a jamais été. Il se leva et commença à s'habiller. Il se plaça ensuite devant le lit, où Nastya le rejoignit, se tenant sur ses genoux. Elle plaça ses bras de part et d'autre de son cou et il la saisit par ses hanches dénudées. Il l'embrassa langoureusement puis s'exprima :

"Madame Lyonsbane, tu es tout simplement éblouissante, dit-il avec les mêmes étoiles dans les yeux que lors de la cérémonie nuptiale. Je crains cependant devoir te laisser quelques instants. Mon père étant en ville, je veux profiter de sa présence pour avoir quelques réponses aux nombreux mystères l'entourant..."

Il l'embrassa de nouveau et finit par se diriger vers le porte. Au moment de passer le pas, il se retourna et dit :

"Je reviens très vite. Je compte bien continuer de profiter de tout... dit-il en pointant de haut en bas le corps de la demoiselle, ça, jusqu'à la fin de ma vie. Je t'aime, Anastacia."

Il lui fit un clin d’œil et referma la porte derrière lui. Il partit en direction de l'auberge modeste dans un quartier tranquille. où se trouvait Tarbaw, déterminé. Avant de monter dans sa chambre pour discuter tranquillement, il demanda une bouteille à l'aubergiste, ainsi que deux godets. Une fois dans la chambre, les deux hommes s'installèrent. Il déboucha la bouteille et remplit les deux verres.

"Je ne m'attendais pas à ce que tu sois là, je dois bien l'avouer, dit-il calmement en tendant l'un des verres. Nous avions tous oublié que tu avais mis en place cette solution de secours... Tu sais, j'ai pendant longtemps eu peur de toi, de ce que tu pouvais faire par ambition. Et mes craintes se sont confirmées..."

Un moment de silence passa mais Garrett reprit rapidement quand il se rendit compte que l'atmosphère qui se dégageait n'était pas celle désirée.

"Ce n'est plus le cas... À ta mort et à la lecture de ton testament, cette peur s'est transformée. Malgré tes..."

Il se racla la gorge.

"Malgré tes erreurs, j'éprouve désormais envers toi un profond respect. Pour toute l'abnégation dont tu as fait preuve pour Greenest. Toute mon enfance, j'ai regardé ce village de loin, de mes bois. Malgré l'interdiction, je voulais y aller, découvrir ses habitants, y avoir des amis... Et tu es finalement celui qui m'y a accepté, qui m'a permis d'avoir ce que mon coeur d'enfant voulait... J'ai payé un lourd tribut mais j'ai gagné bien plus que je ne pouvais l'espérer."

Il regarda le contenu de son godet en arborant un sourire un peu triste.

"J'ai pardonné à Musca ses agissements, il serait injuste que tu n'ais pas le même traitement."

Il leva son verre.

Garrett : "Puisque je n'ai jamais eu l'occasion de le faire avec Ertag et que je ne pourrais jamais le faire, trinquons doublement. Trinquons à la famille, père, insista-t-il sur le dernier mot avec un large sourire."

Tarbaw : "La famille justement... oui c'est important...
Pour un père, voir grandir ses enfants est un grand moment. Puis ils s'en vont... l'un après l'autre, c'est le sens de la vie.
Mais aucun père ne devrait avoir à enterrer ses enfants..."

"Tu as été sage en décidant de te ranger. Cette vie n'était pas faite pour toi et tu l'as compris.
J'aurais aimé qu'Elric le comprenne aussi. Je sais ce qui va arriver. Si ce n'est pas dans 10 jours ce sera dans un mois. Peut être deux."

"Comme tu l'as dit, nous faisons des erreurs mais le plus important est d'apprendre de ses erreurs.
Et en second vient le fait d'être bien entouré.
A ce titre, j'aimerais que Nastya et toi veniez vous installer à Greenest."

Il met une main devant lui,
"Ne réponds pas tout de suite. Prend le temps de la réflexion avec elle.
Prenez qqes semaines de bon temps loin de tout cela et après, venez nous visiter à Greenest.
Cela fera plaisir à tout le monde de vous voir.
Et là nous en reparlerons.
Est ce que cela te convient fiston?"

Garrett lui serra la main.

"Merci beaucoup. J'en parlerai à Nastya. Je ne sais pas encore ce que nous allons faire et où nous le ferons. Mais je garde à l'esprit cette invitation. Je pense que dans un premier temps, nous allons suivre ton conseil et profiter de quelques semaines de réflexion."

Son sourire s'effaça.

"J'aurais du... J'aurais du essayer de les convaincre de rester... Si nous avons hérité de quelque chose de toi, c'est bien ton entêtement. Mais j'aurais du essayer..."

Il se reprit, en partie grâce à une gorgée.

Garrett : "Tu comptes donc retourner à Greenest. Tu vas reprendre ton poste de gouverneur j'imagine. Tu sais, tu manques à beaucoup de monde, là-bas. Gilles Mauprey, Norbert et Escobert, pour ne citer qu'eux. Et je n'ai pas besoin de parler d'Anrilyne... Je te fais confiance pour continuer de guider la ville comme tu le faisais. Et qui sait, peut-être serais-je là pour t'assister dans un futur proche."

Tarbaw : "Je le souhaite..."

Le jeune marié se leva.

"Je vais retourner auprès de ma femme. Elle..."

Il rougit.

"Elle me manque déjà..."

Il tendit une nouvelle fois sa main. Cependant, au moment où Tarbaw allait lui attraper, Garrett le prit dans ses bras.

"Encore merci, père. J'ai juste une dernière question : comment as-tu su pour le mariage ? Moi-même, je n'en avais aucune idée."

Un léger sourire aux lèvres, Tarbaw répond avec malice,

Tarbaw : "Elle m'a demandé de garder le secret..."

Garrett : "Elle n'aura de cesse de me surprendre."

Il avait une petite idée de qui Tarbaw parlait et n'insista pas plus. Il partit de la chambre avec un dernier signe de main et un large sourire.
avatar
Callum Grimm

Messages : 101
Date d'inscription : 10/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum