Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

Episode 24-5 - Testament de Tarbaw

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode 24-5 - Testament de Tarbaw

Message  Admin le Mar 9 Aoû - 13:51

Greenest, le 10 Ches de l'an 1483,

J'aurais aimé pouvoir vivre plus longtemps et contempler la réussite de ma cité, me féliciter d'avoir fait prospérer ce dont j'avais hérité.
Si vous lisez ceci, c'est que je n'aurai pas eu le temps, ce temps dont chacun de nous manque cruellement.
Si vous lisez ceci, je vous prie de faire passer cette lettre à ma famille.

J'ai compris aujourd'hui que j'avais été dans l'erreur. On ne peut pousser un homme à forcer le destin, quand bien même on ne cherche que son bien. Le cours du temps est capricieux et c'est à chacun de choisir son moment. J'aurais voulu être le sauveur, j'espère ne pas avoir été le semeur.
Azor Ashai n'est pas celui qu'il dit être. J'en suis persuadé désormais. Ce n'est qu'une pâle copie de l'idée qu'il dit défendre. Et pas l'avenir dont nous avons besoin. Il n'est pas le bienvenu.

A vous mes chers amis de Greenest, vous me manquerez tous même si j'aurai aimé être plus présent pour chacun d'entre vous, j'ose croire que j'ai toujours eu pour vous une oreille attentive à vos maux, à vos doutes, à vos joies. Faites que les Greenfields demeurent pour encore de nombreuses vies, la plus belle et agréable région sur terre.

A vous ma famille, pour qui j'ai tout sacrifié sans attendre de vous autre chose que du respect.
Le respect de votre nom, le respect de votre rang, le respect de l'ambition.
J'ai peut être trop attendu de vous, mais la réussite était à ce cout.
A toi mon père, pardon d'avoir gaché ton dernier souffle.
A toi Lysanor, pardon de n'avoir su t'aimer comme tu le méritais.
A toi Lance, pardon d'avoir fait de toi ce que je voulais que tu sois et pas ce que tu souhaitais.
A toi Elric, pardon d'avoir pris ton désir de liberté pour de l'ingratitude.
A toi Lisiane, pardon de t'avoir vendu pour servir mes ambitions.
A toi Meryl, pardon de ne pas t'avoir laissé assouvir ta passion.
A toi Anryline, pardon d'avoir fait de notre chateau une coquille vidée de sa famille.
A toi mon fidèle Escobert, pardon de ne pas t'avoir plus écouté.

Lorsque je ne serai plus parmi vous, les loups sortiront du bois et montreront les dents.
Je compte sur vous pour être fort, ce sera votre devoir désormais. Il faudra que l'un d'entre vous accepte cette charge et présente un dos solide face aux attaques dont la ville sera la cible.
La famille Nighthill protège cette région depuis près de trois siècles et l'histoire vous regarde.
Ne fuyez pas votre devoir. Il en va de l'honneur de la famille.
Des milliers de personnes comptent sur vous pour les mener, les protéger, les épauler et des dizaines de milliers regarderont chacune de vos actions, promptes à vous juger et vous condamner.
Je laisse à votre sagacité la jouissance de mes possessions. J'aimerai cependant que l'épée de la famille revienne à un Nighthill et soit transmise encore et encore.

Tarbaw Nighthill, fils d'Ekdal II.

Beaucoup d'ennemis, peu d'adversaires...
avatar
Admin
Admin

Messages : 823
Date d'inscription : 22/11/2007
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur http://lahordea7.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum