Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

Episode 24-3 - Conversation sur l'oreiller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode 24-3 - Conversation sur l'oreiller

Message  Callum Grimm le Mer 3 Aoû - 23:48

Cette discussion a lieu le soir de votre arrivée à Greenest,

Nastya a un léger sourire aux lèvres,
"Mon amour, je suis si soulagée.
Je dois bien t'avouer que j'avais peur de ce qui pouvait se passer en arrivant.
Mais la situation est apaisée et j'en suis rassurée."

Son sourire s'évanouit et elle hésite mais finit par se lancer,
"Étais-tu au courant de l'arrangement entre Hectar et Elric?"

Il s'avança pour l'enlacer, une main dans le bas de son dos, l'autre à l'arrière de sa tête.

"J'en suis soulagé aussi. Je m'étais préparé à tout, surtout au pire, sauf à ça..."

Il marqua une courte pause.

"Oui, j'ai assisté à cette... Mascarade... Et je n'ai pas eu le courage d'intervenir dans leur discussion. J'étais en total désaccord avec tout ça, c'est pourquoi dès qu'elle fut terminée, j'ai prévenu Musca mais... Mais en vain."

Il resserra davantage son étreinte.

"Je ne pensais pas qu'il agirait aussi rapidement... Et des innocents ont payé ma couardise... Ornella ne méritait aucunement ce sort, pas plus qu'Anrilyn. Parce que ne nous voilons pas la face, elle n'a pas pu tombé toute seule de la tour..."

"Tu... tu... as assisté à cela et tu n'as rien dit?" dit-elle choquée?

"Et Elric? Je croyais que c'était un homme d'honneur."

Elle plisse les yeux comme pour concentrer son regard sur toi et serre ta main,
"Que VOUS étiez des hommes d'honneur."

Une larme court sur sa joue,
"Mon amour, c'est une infamie, on ne peut s'abaisser à faire de telles choses ni même à les accepter.
Et lorsque l'un d'entre nous est dans l'erreur, c'est notre role de lui faire réaliser.
Si tu avais vu le malheur poindre derrière cet arrangement, tu DEVAIS le raisonner."

Elle sèche sa larme et prend tes deux mains dans les siennes,
"Si nous faisons de telles choses, nous ne valons pas mieux que les ennemis que nous combattons".

"Je..."

Garrett n'arrivait pas à trouver ses mots. En voyant les larmes de Nastya couler, il porta une main à son cœur et le serra. La voir pleurer lui était insupportable.

"Je sais..."

Il lui posa la main sur la joue.

"Et je vais réparer le tord que j'ai causé... J'ai... J'ai peut-être une idée. Mais pour cela, nous devons parler de la suite des événements..."

"A quoi penses tu?"

"Je refuse que nous soyons séparés à nouveau. Mais je refuse aussi que tu viennes à Puit-de-Dragon..."

Il se plaça derrière elle et l'étreignit.

"Peut-être qu'Elric avait raison..."

Garrett sent le regard perçant de Nastya,
"Ton hésitation me fait penser que tu as déjà décidé.
Déjà lorsque je vous avais rencontré les premières fois, j'avais senti que peu de choses vous unissaient.
Quand l'un dit blanc, l'autre dit noir et le troisième gris. Vous ne vous vous appréciez pas plus que ca et ne faites quasiment rien ensemble hors de vos routes aventureuses.
J'ai même l'impression que tu pourrais leur tourner le dos sans te retourner."

Elle prend un air très doux et mesuré avant de dire les paroles suivantes,
"Est ce que je me trompe?"

"Non. Tu ne te trompes pas."

Il alla s'asseoir sur le lit. Ses mots résonnaient en lui. Il devint écarlate de honte. Mais il ne voulait pas lui mentir. Il ne pouvait pas lui mentir.

Il ne dit plus rien, regardant dans le vide.

"Tu as repoussé ce moment à bien des reprises mon chéri.
Pour tout un tas de raisons et on ne peut pas te blâmer pour cela.
Mais nous arrivons à un moment où un choix décisif se porte à nous.
Porter assistance durant la guerre qui s'annonce d'une manière ou d'une autre.
Il y a peut être d'autres options que de faire partie du fameux commando non?
Car je n'ai certainement pas tous les éléments à l'esprit mais ce commando risque fort de... de ne pas revenir?" finit-elle en baissant la voix.

"C'est... C'est bien pour ça que je ne veux pas y aller. Que nous y allons... Je veux vivre, Nastya."

Il finit par s'allonger, regardant le plafond.

"Tu sais, depuis que nous sommes revenus, quelques uns des derniers mots que mon père m'a dit, il y a bientôt un an, me reviennent par vagues.
Non, pas Tarbaw, Ertag, l'homme qui m'a élevé.
Il a dit que j'étais destiné à..."

Il eut un petit rire nerveux.

"Diriger Greenest... C'était complètement impensable à l'époque mais... Mais... Je n'arrive pas à croire que je vais le dire... Peut-être est-ce vraiment ma destinée. Chateauneuf ne doit pas régner ici. Elric refusera de placer quelqu'un dont il n'a pas la confiance...
Qu'en penses-tu, mon étoile, dit-il en se relevant légèrement ?"

Elle soupire,
"Tu veux vivre. Qui ne le veut pas?
Je veux vivre aussi. Je veux que nous vivions.
Mais on ne peut pas abandonner tout ce qui a déjà été fait.
Ce serait une trahison. On ne peut pas abandonner la région. Ce serait de la lâcheté.
Cette région a fait de nous ce que nous sommes. Nous lui avons donné beaucoup mais elle nous a aussi rendu.
Je suis content que tu aies cet instinct de survie. Car j'avais parfois eu l'impression que tu ne l'avais pas, ou plus.
Je suis sure qu'il y a un moyen de se mêler à cette grande bataille sans forcément prendre part à ce commando.
Car comme tu l'as dit, de toute façon, tu ne pourrais pas les aider au mieux de tes capacités vu que tu n'es pas prêt à y mourir..."

"Nous retournerons avec tout le monde à Elturel. Là-bas, je suis sûr que nous trouverons une alternative pour continuer à aider. Sur la route, j'en profiterai pour parler à Elric. Il doit prendre conscience que Chateauneuf n'est pas bon pour Greenest.
Mais avant d'y retourner, nous avons un détour à faire. Et son issu est encore incertaine."

Elle fait la moue et penche la tête,
"Mais... tu te vois vraiment en dirigeant de ville?" dit-elle amusée.

"Non, pas le moins du monde !"

Il se mit à imiter Chateauneuf dans sa gestuelle et ses expressions puis éclata de rire.

"Plus sérieusement, Si Hectar a raison sur un point, c'est sur le suivant : si on veut que quelque chose soit bien fait, il faut le faire soi-même... Si c'est l'unique moyen pour que Greenest repose sur de bonne fondations, ce serait un bien petit fardeau à porter."

Elle rit de bon cœur,
"Tu es aussi fait pour diriger une cité que moi pour manier une épée"

Elle commença à dégrafer sa robe,
"Viens plutôt me faire l'amour.
Tu es doué pour ça..."

Garrett ne se fit pas prier.
avatar
Callum Grimm

Messages : 101
Date d'inscription : 10/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum