Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

Episode 22-5 - Les regards tournés vers l'avant !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode 22-5 - Les regards tournés vers l'avant !

Message  Callum Grimm le Ven 8 Juil - 17:43

Plusieurs heures après qu'Elric, Isaac et Arcadeus soient revenus "victorieux" de la requête d'un des paysans de ces terres, Thorn rentra, sans Delaan. Sans attendre, il alla prévenir ses compagnons que le demi-elfe avait besoin de rester seul un moment et qu'il les rejoindrait ici ou sur la route vers Waterdeep. Il prévint aussi Arcadeus qu'ils allaient abuser de son hospitalité une nuit supplémentaire et qu'ils se mettrait en route le lendemain.
Dans la début de soirée, Thorn s'entretint uniquement avec Isaac (voir "Episode 22-2 "Dragon et Loup") puis passa le reste de la journée et nuit dans la chambre que le majordome leur avait attribués, à lui et Nastya. Ils discutèrent tous les deux pendant des heures et des heures. Si d'aventure quelqu'un passait près de la porte, il pouvait entendre tantôt des propos romantiques traitant de sentiments et de leurs intensités, tantôt des propos rêveurs traitant d'un possible logis et d'une future vie, tantôt de propos sérieux traitant de la suite des événements. Une chose était sûre : Thorn traitait Nastya comme si elle n'avait jamais cessé d'être humaine. Seules leurs interactions physiques ne rendaient pas justice à leur relation.
Il eût, avant de s'endormir aux côtés de sa douce, une longue prière :

*Ô ma Dame, maîtresse des forêts, je me joins à Delaan, mon ami et mentor, dans ces prières. Permettez à ces petites créatures de voir le jour et de survivre. Et permettez à Delaan de retrouver sa sérénité...
Ô ma Dame, maîtresse de la Lune, je vous rends grâce. Par le biais de Nastya, l'une de vos enfants, vous m'avez sauvé. Je ne vous remercierai jamais assez pour veiller sur nous comme vous le faites...
Ô ma Dame, maîtresse de l'Amour, vous qui nous avez soutenus au delà de tout espoir, je tenais à vous le dire, même si je ne doute pas que vous le sachez déjà : Nastya a accepté de vivre à mes côtés ! Dès qu'elle aura retrouvé son corps, nous officialiserons notre union et j'aimerais que ce soit Faye, l'une de vos protégées, qui nous guide sur ce chemin.*

Le lendemain, il réunit Elric, Isaac et Nastya.

"Avant tout, je tenais à vous dire que je suis fier de chacun d'entre vous."

"Nastya, tu m'as toujours soutenu et guidé dans la meilleure direction. Plus encore, tu as pris, en un sens, les armes dans le combat d'hier."

"Elric, ta dévotion et ta faculté d'adaptation n'auront de cesse de m'épater. Tu t'efforces de concilier tous nos différents et d'en comprendre les fondements."

"Et Isaac... Ces derniers jours n'ont pas été de tout repos entre nous deux. Encore hier, je n'ai pas eu l'approche que j'aurais dû avoir. Tu as fait un choix. Même si tu n'en as pas l'impression, tu as choisi un camp. Tu nous as choisi, alors que rien ne t'y obligeait. Je n'ai pas fait ni dit les choses comme il fallait lors de notre dernière conversation et la nuit m'a porté conseil, dit-il en faisant un clin d'oeil à Nastya. Alors j'ai décidé une chose. Une chose irréfléchie et peut-être stupide mais qui me simplifiera la suite. Je vais vouer à chacun d'entre vous une confiance aveugle et totale."

Il eût un regard amusé.

"Bon, d'accord, une personne parmi vous en profite déjà, dit-il en riant."

Il reprit, plus sérieusement.

"Isaac, je vais réduire, de gré ou de... "Force", pourrais-je dire, la distance qui nous sépare. Et je n'abandonnerai pas. Si tu n'y crois pas, j'y croirai suffisamment pour nous deux."

"Vous savez, je repense souvent à une phrase que Musca a répété... "Les choses qu'on fait par amour"... Alors oui, peut-être que cela se révélera une erreur de ma part mais je ne la regretterai jamais."

"Je vous aime, tous les trois, d'une manière qui est propre à chacun."

"Maintenant, il est temps de nous mettre en marche et d'aller botter le cul des cultistes de Tiamat, clama-t-il en mettant le poing fermé en avant, le bras tendu. Dans quelle direction allons-nous ? Pour ma part, avant d'aller à Waterdeep arranger une rencontre avec les dragons métalliques, j'aimerais rendre hommage à Dorémion, me recueillir."

Une certaine motivation et détermination motivaient les paroles du chasseur.

Arcadeus pénétra dans la pièce, en applaudissant :

"Bravo ! Ses belles paroles sont touchantes, vraiment, dit-il avec un sourire sardonique. Vous aurez bientôt l'occasion de les mettre à l'épreuve, croyez-le bien ! Je tenais juste à vous dire que je pars sur le champ pour Iriaebor. Des affaires à régler. Quoi que vous fassiez de votre côté, je suggère que nous nous y retrouvions dans quelques jours : l'auberge de la vouivre errante, dit-il en affichant un sourire carnassier, est un bon établissement. D'Iriaebor, nous ferons route ensemble vers Waterdeep, en passant par Berdusk et Elturel. A propos, où est l'autre ranger ?"

L'intervention du maître des lieux n'ébranla pas le jeune chasseur. Il se contenta de répondre :

"Étant donné qu'il n'est pas encore revenu, il nous rejoindra sur la route ou, à défaut, à Waterdeep même."

Isaac s’apprêtait à répondre à Thorn, mais il se tût à l'arrivé d'Arcadeus. Une fois le petit échange terminé entre les deux, il s'exprima :

"Les choses ont été compliquées pour moi ces derniers temps, mais je suis d'accord nous devons souder le groupe pour notre bien à tous. Ce travail ne doit pas vous incomber qu'à toi ou à Elric mais à nous tous, je ferai donc ma part du mieux que je pourrais."

Thorn pouvait remarquer que le regard du sorcier n'était plus le même que la veille au soir.

Isaac : "Je suis pour ramener le corps de Dorémion à Greenest afin de l'enterrer, mais nous ne pourrons pas nous attarder. Bien qu'il mériterait mieux il va nous falloir hâter les funérailles, car le temps presse et même si nous faisons le trajet pour Waterdeep magiquement, ce n'est pas à coté."

Elric : "Je m'excuse de ternir quelque peu l'ambiance joyeuse qui nous habite mais il me semble présomptueux d'envisager de nous rendre à l'enterrement de Dorémion à Greenest alors même que son meurtrier se révèle être le maître des lieux. Quand bien même celui ci aurait fait ammende honorable en restituant nos corps, vous ne pouvez pas oublié ce qu'il a dit et fait, sans compter que vous ne connaissez pas les détails de cette histoire."

Arcadeus : "Faites ce que bon vous semble. Mais ne tardez pas trop. Le voyage est long à cheval. Si vous connaissez des moyens magiques pour le hâter, et bien... c'est intéressant ! Plus vite nous rejoindrons nos alliés dragons, plus tôt nous pourrons entamer les pourparlers avec eux en vue d'un assaut concerté au puits des dragons."

Thorn fronça les sourcils.

Thorn : "Elric, nous n'oublierons jamais ce que Musca a fait. Mais cela ne doit pas nous empêcher de nous recueillir sur la tombe de Dorémion et d'exprimer nos sentiments. Rien ne nous empêchera de faire notre... Deuil..."

Thorn : "Mais Isaac a raison, nous ne pourrons y rester longtemps."

Arcadeus : "Le monde n'est pas pleins de bons sentiments, insista-t-il sur le dernier mot, comme vous semblez l'imaginer... Thorn ! Sans notre intervention, à Elric et à moi, les vouivres vous auraient bouffé tout cru, vous et... votre ami, qui a fui. Tâchez de vous en souvenir ! Où vous rejoindrez bientôt votre ami Dorémion dans le souverain séjour d'Hadès !

Et là-dessus, le guerrier tourna les talons, visiblement agacé, et lâcha d'une voix de stentor :

Arcadeus : "Alric, viens m'aider pour l'armure ! Et ordonne que les chevaux soient nourris !"

Elric agacé, s'adressa plus ou moins à Arcadéus :

"Ce monde est à l'image de ses habitants.
On y trouve le meilleur comme le pire et il n'est jamais vain de se battre pour ses convictions."

"Néanmoins, comment pouvez vous être sûr que Musca nous réservera un accueil amical.
Pensez à ce qu'il est arrivé la dernière fois que nous avons pénétré ces murs.
Vous pensez que j'ai oublié ? Vous pensez que rentrer à Greenest comme si de rien était serait honorer la mémoire de nos compagnons disparus."

"Nous devons prendre des mesures pour arrêter Musca, mais cela ne dépend plus de notre seul ressort. Il a pris trop d'ampleur."

"Qui plus est, la mission de Dorémion n'est peut être pas terminée. Nous sommes bien placés pour savoir que même mort, son âme peut encore témoigner de son savoir auprêt du conseil avant de trouver le repos dans l'après-vie."

Elric reprit son souffle, enchaînant en coupant court aux objections éventuelles.

"Si Dorémion a pu découvrir de nouvelles informations sur le culte avant sa mort, il est primordial pour notre cause qu'elles soient connues.
Je suis sûr qu'il aurait aimé témoigner de cela.
Il ne sera pas trop tard ensuite pour lui offrir une scépulure digne du héros qu'il fut de son vivant."

Il regarda ses compagnons tour à tour dans les yeux.

"Si vous acceptez ce raisonnement, mes amis, Dorémion doit nous accompagner à Waterdeep."

Thorn commença à faire les cents pas.

"Je sais que Musca ne nous fera rien. Et effectivement, je pense qu'amener Dorémion reposer dans la ville qu'il chérissait serait lui faire honneur..."

"Je... J'ai donné ma parole à Musca que je serai son allié. Je ne ferai rien à son encontre, je suis désolé..."

"Pour finir, il est trop tard pour espérer pouvoir discuter avec Dorémion. Il me semble que le délai pour lui parler dans la non-vie est le même que pour le ramener de là-bas..."

Il s'arrêta et regarda en direction d'Isaac.

Thorn : "Je ne partage pas ton raisonnement. Il ne reste plus qu'à Isaac de trancher sur notre direction."

Isaac : "La raison voudrait que nous partions immédiatement pour Waterdeep et donc en direction de Berdusk en laissant les soldats, à qui nous avons confié le corps de Dorémion, ramener ce dernier à Greenest. Je ne connaissais que peu Dorémion alors que vous deux avez grandi, surtout toi Elric, avec lui. Mais c’était un homme bon et il s'agissait aussi d'un compagnon d'armes, de ce fait il est important de lui rendre un dernier hommage quand il sera mis en terre.

Cependant comme je l'ai dit nous ne pourrons pas nous attarder et je crains qu'il ne faille enterrer Dorémion le soir même de notre arrivé ou au plus tard le matin suivant afin que nous puissions nous mettre en route immédiatement. Si l’enterrement ne peut se faire dans ces délais je crains que nous ne devrions pas y assister. Il nous faudra peut-être aussi couper à travers champs pour récupérer du retard que nous fera subir ce détour."

Isaac observa Thorn et Elric.

"Il m'a déjà été fait le reproche de ne pas faire grand cas des sentiments d'autrui, mais je vous prie de croire que je ne presserais pas autant les choses si cela n'était absolument pas nécessaire. Waterdeep est loin et Tarsakh est proche..."

Thorn : "Ne t'en fais pas, nous savons tous que le temps presse."

"Quand penses-tu, Elric ?"

Elric : "Peu importe le pacte que tu as passé avec Musca, Garrett. Je ne peux pas me permettre de retourner à Greenest. Pas encore. Qui plus est, si tu as juré de ne pas t'opposer à lui, tu n'as pas promis de lui porter assistance. Retourner là bas, c'est prendre le risque de te retrouver sous son influence.

Nous devrions profiter de la présence d'Archadéus pour trouver une solution concernant le dragon vert de Greenest. Nous ne pouvons pas laisser une telle créature sous l'influence de Musca."

"Dorémion ne souhaiterait pas que nous prenions des risques pour son enterrement."

Elric parla douloureusement, comme si ces paroles lui coûtaient.

"S'il est trop tard pour l'interroger par delà la mort, nous pouvons soit faire conserver son corps dans le temple de Selune comme à Waterdeep, en attendant de le faire reposer auprès du maître Taerndill, soit le confier aux soldats qui ne devraient pas tarder à retourner à Greenest."

Elric reprit une voix plus claire.

"Je l'aimais comme un frère, même avant d'apprendre qu'il l'était effectivement.
Je saurai faire son deuil même si je ne suis pas là pour sa mise en terre. Car il demeure toujours ici."

Elric pointa son coeur.

"Et la meilleure manière d'honorer sa mémoire est de terminer la tâche que nous avons entrepris."

Elric nuança :

"Mais si c'est la volonté de tous de convoyer le corps de Dorémion jusqu'à Greenest, je me plierais malgré moi à votre décision. Puisqu'il n'est pas question de vous laisser assumer seuls ce risque."

Thorn se retourna vers Isaac.

Thorn : "Alors, qu'en penses-tu mon ami ? Si nous décidons d'accompagner les soldats et Dorémion à Greenest, nous ne resterons qu'au matin au plus tard. Si nous décidons d'aller à Waterdeep, nous le confierons aux soldats et nous recueillerons une prochaine fois. Tu as le dernier mot."

Isaac : "Mon avis demeure le même: la raison, ainsi que ce que me dicte mon instinct, veut que nous nous hâtions de joindre Waterdeep, les sentiments que nous allions à Greenest. Mais si toi et Elric êtes en mesure de taire votre douleur et remettre à plus tard nos adieux à Dorémion alors mon choix est fait: allons à Waterdeep."

Thorn : "Très bien, Isaac. Dirigeons-nous alors à Elturel. Nous pourrons y utiliser, je l'espère, un portail magique qui accélérera notre voyage."

Elric : "Attendez mes amis. Vous semblez ne pas avoir pris compte d'une partie de mes propos. Ne devons nous pas profiter d'être dans les parages pour règler la question du Dragon vert ? J'ignore l'ampleur qu'il a pris et ce qu'il serait possible de faire, mais le laisser sous le contrôle de Musca n'est il pas trop risqué ?"

Isaac : "Cela me permettra de m'assurer qu'Elturel a bien été mise au courant de la menace qui pèse sur elle et la région."

"Shaneira m'avait amené là où se trouvait le vert gardien et j'avais pu discuter avec lui après mon "éveil" à Anhor. Il était déjà assez impressionnant donc je n'ose imaginer la taille qu'il doit faire maintenant. Ce que je puis dire c'est qu'il n'y avait aucune intention maléfique dans ses paroles et son comportement, il a été bien élevé par les chasseurs et la sorcière rouge. Je me souviens juste qu'il regrettait de ne pas pouvoir voler librement. Je ne pense pas que Musca puisse exercer sur lui un contrôle mais vu que nous ne savons pas vraiment l’étendue des pouvoirs dont il dispose… cela peut être problématique. Mais ce qui m’inquiète le plus c’est le culte. Que ce soit par l’accomplissement de leur rituel ou par un autre moyen, eux pourront sans aucun doute prendre le contrôle sur lui ou à défaut avoir une forte influence."

Elric : "Tout cela est plutôt encourageant. C'est pourquoi, avec ton concours, et celui d'Arcadéus, ainsi que celui de nos amis proches de la nature, nous pourrions peut être le convaincre de nous accompagner. Il serait libre de voler avec nous jusqu'à ce que nous puissions trouver une terre d'accueil pour lui. Qu'en pensez vous ?"

Isaac : "Maintenant voyons les choses en face. Nous n'avons pas les moyen de le gérer actuellement si ton but est que nous le récupérions. L'autre solution serait de le tuer mais nous ne sommes pas assez nombreux et je suis contre cette idée personnellement. A Waterdeep se trouvent des spécialistes des dragons là-bas nous pourrions leur parler du vert gardien."

Elric : "Il est frustrant de passer si prêt de son antre sans rien tenter mais si vous pensez que nous n'avons pas les moyens de le prendre en charge, je me plie à votre opinion. Plus vite nous aurons rejoins waterdeep, plus vite des mesures efficaces seront prises en ce sens, du moins je l'espère. Si nos alliés ne sont pas dépassés par les événements."

Thorn : "Je suis d'accord avec Isaac. Ne hâtons pas trop les choses. De plus, nous pourrions directement en parler avec les dragons métalliques."

Elric : "Qu'il en soit ainsi."
avatar
Callum Grimm

Messages : 101
Date d'inscription : 10/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum