Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

Episode 21-3 - Présentations sous la lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode 21-3 - Présentations sous la lune

Message  Callum Grimm le Lun 4 Juil - 14:10

La nuit était fraîche mais le vent venant du sud n'était pas si désagréable, surtout pour les deux chasseurs, habitués à la vie au grand air. La rencontre avec Tarbaw avait laissé Thorn sans dessus-dessous : lui qui habituellement n'hésitait pas à le défier, il était resté muet, même face aux provocations du gouverneur. Il avait redouté qu'une parole de sa part puisse aggraver les choses. C'était aussi grâce à l'envie de ne pas revivre une nouvelle incarcération et de ne pas laisser ses compagnons subir ce sort qu'il s'était retenu de tout commentaire.

Lorsque les deux chasseurs furent un peu éloignés des portes de la ville, leurs compagnons animales vinrent les rejoindre. Ceux-ci sentirent la tension rémanente et allèrent rassurer leurs maîtres respectifs en plaçant leur truffe dans leur paume. Thorn et Delaan purent souffler et relâcher la pression qui les accablait. Ils s'assirent. La petite chatte de Thorn vint se placer sur son giron. Ce dernier sortit une petite flasque contenant un alcool fort ainsi que deux petits godets qu'il remplit. Il en tendit un à Delaan.

Thorn : "Je suis désolé, mon ami. Par notre simple présence, vous avez risqué beaucoup..."

Il vida son verre d'une traite.

Thorn : "Mais attendons le retour d'Elric et Leodenas pour en parler. Je veux profiter de notre tête-à-tête pour parler de choses plus... Joyeuse, dit-il en souriant."

Delaan pouvait facilement remarquer que son interlocuteur voulait, plus que le convaincre, se convaincre lui-même de sourire.

Thorn : "Tout d'abord, je tenais à vous présenter tous les deux. Delaan, je te présente Nastya. Nastya, je te présente Delaan, dit-il en caressant tendrement le félin."

Alors que Delaan était habitué depuis quelques jours aux miaulements de l'animal, il fut désarçonné en entendant non pas un miaulement, mais une voix féminine lui répondre :

Delaan : "Bonjour Delaan, je m'appelle Anastacia mais tu peux m'appeler Nastya."

Un moment de surprise figea l'expression de Delaan, sous l’œil amusé de ses interlocuteurs.

Delaan : "Et bien... Bonjour Nastya. Voilà une agréable surprise !"

Thorn : "Tu dois peut-être te poser un certain nombre de questions. Je pense pouvoir affirmer que nous serons ravis d'y répondre, dit-il en affichant un sourire sincère."

Delaan : "Ma foi, en effet, bon nombre de questions parcourent mon esprit depuis la forêt brumeuse et... plus encore à présent !"

Delaan reprenait progressivement le fil de ses pensées.

Delaan : "Ta joie à vous retrouver était plus que manifeste. Thorn, nous savons tous deux les liens privilégiés que Mielikki nous encourage à tisser avec ses protégés ; aussi, je me réjouissais que tu aies en si peu de temps rencontré Stem et retrouvé cette amie dont j’ignorais l’existence. Je vous ai laissé à votre joie, en adoptant visiblement une explication fort réductrice."

Il marqua un silence.

Delaan : "Ce qui m’a surpris davantage, Nastya, fut le rôle de la déesse Sune dans vos retrouvailles - même si je t’avoue, et m’en excuse, avoir été davantage attentif au messager qu’à son présent. Malgré ta grâce féline et les liens visibles qui vous unissent, cette intervention, toute indirecte fut-elle, était plus que singulière."

On pouvait suivre les pensées de Delaan se bousculer dans son regard.

Delaan : "Mais les apparences peuvent être trompeuses, bien sûr. La surprise que vous venez malicieusement de me faire éclaire cette question sous un nouveau jour. »
Et, dans un grand sourire : « Je crois alors mieux comprendre l’intercession de la déesse de la beauté et de l’amour !"

Thorn ria brièvement.

Thorn : "Effectivement, tu ne pouvais pas savoir. Je ne savais moi-même pas que c'était Nastya jusqu'à que je communique avec elle, quelques jours après la rencontre de Faye. En ce qui concerne le fait qu'elle peut désormais parler en toute liberté, ce n'est que très récent. Lorsque Leodenas et toi êtes allés à Greenest, nous nous sommes réfugiés sur les terres de feu mon clan. J'y ai longuement médité et prié. Une voix féminine a répondu. Elle nous a offert un présent de grande valeur, dit-il lentement en plongeant son regard dans celui de Nastya. Mais c'est loin d'être fini. Ceci n'était que le premier pas, la première victoire, la première récompense... J'ai bien l'intention de continuer de me battre et ce, jusqu'à que ma lumière retrouve son magnifique corps..."

Il remplit de nouveau son godet dont il prit une petite gorgée.

Thorn : "Nastya, vois-tu un inconvénient à ce qu'on lui conte notre histoire ? Delaan est un récent mais très précieux ami. Et tu comprendras mieux certaines de mes réactions lors de notre première rencontre, lors du Conseil, dit-il d'un air sérieux."

Nastya : "Je n y vois aucune objection. Même si cela fera mal de repenser à certaines choses."

Le sourire de Thorn s'effaça une fraction de seconde.

Thorn : "Nous avons traversé bien des épreuves, et il nous en reste encore plus devant nous... Mais les moments de malheur et de désespoir ne peuvent entacher le bonheur et la joie que je ressens à tes côtés."

Il finit son verre et tendit la bouteille à Delaan avant de s'adresser à Nastya.

Thorn : "Voudrais-tu commencer ? Je... Je suis curieux de... De savoir... Comment... bégaya-t-il en rougissant comme une pivoine. Hmm..."

Il s'interrompit, se frappa doucement les joues pour se reprendre.

Thorn : "Enfin tu vois ce que je veux dire... finit-il par lâcher avec un grand sourire."

Nastya : "Parles-tu de notre histoire ou de nos histoires ?"

Thorn : "Je parle de notre histoire, celle qui débuta à Greenest, lorsque nos regards se sont croisés pour la première fois et qui s'écrit encore aujourd'hui, seconde après seconde."

Nastya : "Et bien, tout a commencé quand Tar... euh... hum... le... gouverneur de Greenest a demandé l'assistance de Dame de la Lune d'Iriaebor.
Elle savait que j'avais échoué lors de ma première mission et elle voulait me donner une seconde chance, étant donné le passé qui était le mien.
Voila comment je me suis retrouvée à Greenest."

Nastya : "Pour moi seule comptait la tache qui m'avait été confiée et qui pourrait rendre fière la déesse. Lui rendre une partie de ce qu'elle m'avait donnée.
Et je t'ai rencontré."

Le chat tourne la tête comme s'il se regardait.

Nastya : "Et puis..."

Dans un sanglot, le chat part en galopant...
Thorn ne bougea pas, confus par la scène. Un silence pesant s'installa. Il le brisa d'une voix cassée par l'émotion.

Thorn : "Delaan, je... Je suis désolé..."

Il serrait le poing de rage. De rage contre lui-même et sa stupidité. À un tel point que ses ongles s'enfoncèrent profondément dans sa paume, rougissant la neige de fines goutelettes de sang. Ses pensées ainsi que ses souvenirs se bousculèrent dans sa tête.

Thorn : "Tu sais... Parfois, j'aurais préféré ne jamais l'avoir rencontrée... Je... Je suis la cause de bon nombre de ses malheurs. Sans moi, elle serait probablement heureuse, en bonne santé et..."

Il ne finit pas sa phrase.

Thorn : "Je vais te le raconter. Et tu comprendras..."

Avant de commencer ce qui allait être un long monologue, il attrapa la bouteille, y but directement au goulot un longue rasade.

"Nous nous rencontrâmes suite à la demande du gouverneur. Elle fut dépêchée à Greenest par la Dame de la Lune, Astyaril, suite à la demande de Tarbaw afin de m'aider à gérer ma lycanthropie récemment révélée. J'en suis tombé amoureux dès que mes yeux ont plongé dans les siens. Bien entendu, je ne le savais pas encore, sur le moment. Je m'ouvris à elle comme je ne l'avais encore jamais fait, nous passâmes un peu plus de deux jours côte-à-côte. Elle m'apprit beaucoup de choses. Elle m'épaula lors de ma seconde lune et l'effet qu'elle a sur moi se confirma : cette lune fut différente de la première, j'avais cette fois gardé quelques souvenirs de ma nuit. Des souvenirs la concernant... La seconde nuit passée, nous dûmes nous séparer, le devoir nous appelant..."

"Nous nous revîmes après plus d'un mois, à Iriaebor, là où elle officiait en tant que prêtresse de Selune. À ce moment, les marques de Bane étaient apparues plusieurs semaines auparavant. Ces moments furent brefs mais elle s'ouvrit à moi. Elle me raconta son douloureux passé. Malheureusement, le temps nous pressait, nous n'avions pu profiter pleinement de mon passage dans sa ville natale."

"Deux semaines plus tard, j'eus l'agréable surprise de la croisée dans le château après que nous soyons revenu d'une enquête sur les minotaures qui rôdaient dans le coin. Le lendemain, nous discutâmes de la marque du Tyran. Ce fut lors de cette discussion que je sus qu'il fallait que je m'en débarrasse. Elle m'invita à rencontrer la Dame de la Lune à ce sujet. Le jour suivant, elle me révéla de nouveaux éléments de son passé, encore plus terribles que ce que j'avais déjà appris..."

Il fit une pause dans son récit. Thorn savait que ce qu'il s'apprêtait à lui révéler risquait d'entacher le respect que Delaan avait pour lui.

"Je lui promis donc une chose. Une chose terrible mais que je n'arrive pas à regretter, malgré tout. Je lui promis de tuer une personne de son passé. Nous eûmes notre premier baiser... Nous passâmes la plein lune ensemble. Je lui annonça que nous repartirions à Iriaebor voir Dame Astyaril ensemble."

"Nous restâmes ensemble encore plusieurs jours. Je lui déclara mes sentiments et... Nous passâmes les nuits suivantes dans le même lit. Nous nous mîmes en..."

Thorn rougit, se rendant compte que ce qu'il venait de dire pouvait être mal interprété.

"Non, non. Nous n'avons... Hmm... Nous n'avons fait que dormir ensemble. Je... Non pas que..."

Il n'arrivait pas à s'exprimer et le regard amusé de Delaan ne l'aidait pas. Il reprit une rasade d'alcool.

"Enfin bref, je reprends. Nous nous mîmes en route pour le temple de Selune quelques jours plus tard. C'était donc Astyaril qui me dit comment faire disparaître la marque de Bane. J'en fis évidemment part à Nastya une fois l'entretien fini, ainsi qu'à Musca et Isaac, qui nous avaient accompagnés. Ce soir-là, j'allai... J'allai assassiner Lancel, l'oncle de Nastya. Mais j'échoua. Il s'en fallut de peu mais elle me sauva en allant prévenir Musca et Isaac... Le lendemain, nous établîmes un plan pour achever ce que j'avais lamentablement entrepris. Tout se passa bien. J'achevai moi-même ce fils de... J'achevai Lancel. Puis je sentis une douleur : Musca me poignarda."

"Je me réveilla plusieurs jours plus tard, dans ce corps-même. Après quelques heures, je l'ai cherchée, en vain. Je décidai donc de lui faire passer un message par le biais d'une adepte du temple. Ce fut elle qui m'apprit que Nastya avait été démise de ces fonctions de prêtresse... Par ma faute... Nous avions trouvé sa chambre, avec Musca et..."

"Et..."

Thorn put empêcher les images de ce moment de resurgir. Autant qu'il ne put empêcher ses larmes de couler.

"Je l'ai retrouvée dans sa baignoire, blanche, sans vie... Je ne connais pas la raison exacte qui la poussa à en arriver là et... Et je ne peux pas lui demander... Ce fut à ce moment-là que Garrett est mort et que Thorn prit sa place. Nous repartîmes sur les traces du culte juste après. Je ne pouvais pas rester là-bas, j'aurais probablement fait la même chose si nous n'étions pas reparti sur la route..."

"Lors de notre retour d'Easting avec Varram, je me recueilli sur sa tombe. Ce fut là qu'elle me retrouva, sous sa forme féline... Et nous fûmes séparés de nouveau à Greenest, lorsqu'Elric et moi fûmes enfermés."

"La suite, tu la connais..."

"Delaan, je ne sais pas quoi faire... J'essaye tant bien que mal de me battre, de croire qu'un jour, nous puissions... Mais je ne sais pas. Je ne sais plus... Je ne lui ai jamais parlé de nous, de la façon dont elle percevait notre histoire, ni de ses sentiments... Tu sais... Dernièrement, j'ai l'envie de... D'officialiser notre "relation" mais..."

Il ne finit pas sa phrase et se tut. Il se contenta de regarder la lune.
Delaan suivit avec compassion le récit de son ami, partageant sa douleur. Quand vinrent les derniers mots, il bredouilla, visiblement gêné :

Delaan : "Est-ce que... tu suggères que je lui parle pour toi ? Je ne crois pas l'idée judicieuse. Vois-tu... je fais un bien mauvais diplomate en la matière, et puis... c'est de ta bouche qu'elle attend ces paroles, non de la mienne."

Thorn fut surpris. Son visage se radoucit aux paroles de Delaan.

Thorn : "Non mon ami, je ne te demande pas de lui parler à ma place. Ce serait totalement déplacé. Envers toi mais surtout envers Nastya. Je... Je pense que j'ai juste besoin d'une oreille pour m'écouter et d'un coeur pour me conseiller..."

Thorn : "Tu penses vraiment que je devrais lui parler de tout ça ? De mes... Projets ?"

Delaan, embarrassé :

"Je l'ignore. Je crois qu'on ne peut rien bâtir en refusant un échange sincère, mais... non, oublie mes paroles. Nastya est celle que ton cœur a choisi. Tu dois te fier à ton jugement."

Gêné de n'être pas d'un plus grand secours à son ami, Delaan réorienta maladroitement la conversation :

"Tu ne m'as pas expliqué la raison de la haine que vouait Nastya à son oncle."

Thorn : "Non, effectivement. Je ne te l'ai pas révélé. Et je ne pense pas que c'est à moi de le faire..."

Thorn : "Ne te sous-estime pas, mon ami. Tu as déjà fait beaucoup. Je lui parlerai, après l'avoir retrouvée."
avatar
Callum Grimm

Messages : 101
Date d'inscription : 10/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum