Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

Episode 20-9 Promenons nous dans le bois tant que le démon..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode 20-9 Promenons nous dans le bois tant que le démon..

Message  LordMLPK le Ven 1 Juil - 11:12

Isaac profite d’un moment où Faye n’est pas accompagnée pour aller à sa rencontre. La voyant occupée il s’éclairci la gorge doucement pour signaler sa présence et éviter de la surprendre.

"Pardonnez-moi de vous déranger ainsi mais... je souhaitais m'excuser pour mon comportement lors de notre première rencontre dans la forêt... Nous venions de nous battre contre le dragon et le cavalier qui hantaient ces lieux et nous étions sur les traces de leurs alliées. J'étais donc particulièrement sur mes gardes vis à vis des rencontres que nous pourrions faire, et il faut dire que la vôtre était particulièrement intrigante."

Faye : "Je ne vous en veux pas. Je comprends que mon arrivée ait pu vous surprendre. J'aurai moi-même été enchantée, enfin étonnée dans un second temps" dit-elle avec un sourire.
Je ressens en vous un étrange mélange. De la compassion, de la bonne volonté, mais également de la colère et de la méchanceté.

Cela est flagrant quand on vous regarde en pleine action. Il y a une part en vous capable de choses affreuses, hideuses, et l'autre, gracieuse et impressionnante.

D'où vous vient cette dualité?"

Isaac : « Sûrement des expériences passées. Les gens que nous avons combattus dans la caverne font partie d’un groupe que nous poursuivons depuis un moment et nous avions eu du mal à trouver des personnes prêtes à nous aider. La colère et la méfiance ont tendance à surgir dans ces conditions, ainsi que des comportements malheureux. »

Isaac sourit à son tour.

« Mais ce n’est pas important. Je voulais vous dire que j’ai été également très impressionné par vos capacités lors du combat, tant magique que martiale. Vos sorts curatifs et paralysants nous ont été salutaires, sans eux nous aurions à coup sûr perdu le combat et votre maitrise de l’arc n’est pas à négliger également. »

Tendant doucement la main dans une direction Isaac invite Faye à se promener un peu.

« J’ai déjà eu l’occasion d’apprécier la grandeur des pouvoirs des prêtres qui leur sont accordés par leur Dieux grâce à mon compagnon Leodenas et, bien entendu, en tant que mage j’avais auparavant lu des récits et autres traités de magie à ce propos, mais le constater de visu est encore autre chose.

Oh je vais très certainement parler de chose que vous connaissez déjà, voir avez peut-être déjà assisté à cela, mais ce que j’ai lu… rendez-vous compte les prêtres et leur miracles pourraient même rendre la vie ! »

Faye : "En effet c'est l'ultime sacrement. La récompense d'une vie héroïque ou au service infaillible d'une cause.
Ils sont peu à avoir eu droit à cette seconde chance.
A coup sur des personnes aux destins qui nous dépassent."

Isaac : « Il est vrai, et cette seconde chance leur a certainement permit d’accomplir encore plus de biens pour notre monde. Cependant de ce que j’ai lu ce procédé semble hasardeux non ? Il semblerait que la personne puisse se retrouver dans un corps différent de celui de son origine n’est-ce pas ? »

Faye réfléchit un instant avant de répondre,
"Ah oui en effet, le... retour peut varier... mère nature peut avoir une vision différente du commun des mortels.
A travers les druides, elle peut en effet réincarner une âme dans toute autre créature."

Isaac : "Ah, ce procédé est donc réservé aux druides. Cela parait logique d'une certaine façon... mais lorsque vous dites toutes les créatures voulez-vous dire également les animaux? Y aurait-il également possibilité de choisir le corps de retour?"

Faye : "C'est ce qui fait la beauté de la chose. Il n'y a aucune garantie. Tout être vivant peut accueillir une âme égarée."

Isaac : "Décidément la magie reste bien mystérieuse même pour ceux qui l'étudie. Tout comme les dieux. Des êtres d'une telle puissance et pourtant durant cette fameuse période, le temps des troubles, ils furent eux-mêmes bannis de leur royaume pour nous rejoindre ici-bas. J'ai appris que plusieurs déités étaient d'ailleurs décédées durant cette période, parfois même de la part de simple mortel. Incroyable de penser cela, et terrible aussi la mort de Mystra notamment a eu de sérieux impact sur notre monde."

Isaac regarde Faye et lui sourit.

"Je suis de nature curieuse et je dois malheureusement avouer mon manque de connaissance sur ces événements, vous êtes surement  plus érudite que moi en la matière. Qu'en connaissez-vous?"

Faye : "Il faudrait des jours, que dis-je, des semaines, pour refaire l'histoire de notre monde, profondément lié au destin de la déesse de la magie Mystra dont vous avez d'ailleurs un représentant avec vous, le frère Léodenas, lui-même très proche du grand magicien de Silverymoon, Chandra le Scolastique. Une référence sur les sujets arcaniques et historiques. Je ne pourrais que vous conseiller d'essayer d'obtenir une entrevue avec lui.

Pour revenir sur le sujet du Temps des Troubles, il a en effet révélé aux yeux des gens du commun, comment fonctionne notre monde.
Les dieux peuvent mourir, disparaître et revenir. D'autres peuvent prendre leur place temporairement comme définitivement. Et certains d'entre eux furent des mortels comme vous et moi. Des gens aux destins hors du commun.

Mystra quant à elle fait partie intégrante de ce monde. Tout ce qui lui arrive impacte le monde et inversement.
C'est sa mort qui causa la magepeste (spellplague)."

Isaac : « Oui Mystra est à n'en pas douter l'une des déités ayant le plus de relation avec notre monde, elle est aussi celle qui a surement élevé le plus de mortel au stade d'élu. Cependant je m'interroge sur une petite chose elle concerne ce qu’on appelle les avatars. Tout comme les élus nous pouvons dire que ce sont des représentants d’un Dieu, mais dans le cadre d’un avatar il s’agit de la représentation physique dudit Dieu ? Un être habité directement par la conscience de ce Dieu n’est-ce pas et contrôlé par lui?

Durant le temps des troubles les Dieux avaient été envoyé sur notre monde sous la forme d'avatar, mais contre leur gré. Cependant j’ai lu qu’à d'autres moments de l'histoire des avatars sont également apparus. Les avatars étant des représentations mortelles des Dieux, ces corps les mettraient donc en danger, dans ce cas pour qu’elle raison un Dieu choisirait d’incarner un avatar ? »

Faye : "Il faut être précis sur les termes que vous employez Isaac. Pensez-y quand vous parlerez a des experts tels que Chandra ou ils vous congédieront illico à cause du temps que vous leur faites perdre.
Un élu ou choisi est un être qui reçoit une bénédiction d’un dieu. Cela peut prendre des formes très différentes telles que la possibilité de lancer un sort, un pouvoir, etc...
Un avatar est la représentation du dieu sur le monde, c’est complètement différent.
Et c’est une extrémité à laquelle les dieux ne recourent pas de bon cœur car comme tu le dis, ils risquent gros.
Lors du temps des troubles, les dieux n’eurent pas le choix... ils furent forcés de marcher sur ce monde..."

Isaac : "Veuillez m'excuser, comme je l'ai dit je n'en connais que peu sur ces choses, d'où ma locution parfois maladroite. J'espère cependant ne pas vous faire perdre trop de temps, si c'est le cas permettez-moi de me retirer. J'aurais apprécié notre petit échange cependant."

Voyant qu’elle ne le congédie pas il poursuit.

"Un avatar est donc bien directement soumis à la volonté du Dieu, s'il s'agissait à la base du corps d'un mortel, car il s'agit plus ou moins d'un sorte de fusion entre les deux? Mais je me demande toujours qu'est ce qui pourrait justement pousser un Dieu à un tel risque?"

Faye : "Un avatar est une création magique d’une entité sur le monde, pas une possession.
C’est donc purement le dieu qui se trouve dans l’avatar.
Étant donné le risque, seul une raison extrême pourrait l y pousser."

Isaac : "Tout ceci est fort ironique, un Dieu immortel qui craindrait tant quelque chose qu'il prendrait le risque d'user d'une enveloppe mortelle. Beaucoup de chose qui se sont déroulées durant le temps des troubles sont d'ailleurs ironique, le dieu des assassins Bhaal qui se fait assassiner par un mortel. Mais le plus ironique reste quand même ceci, lors de cette période le Dieu des morts Myrkhul a lui-même été tué. D'ailleurs malgré mes lectures durant lesquelles j'ai appris que certains dieux étaient finalement revenus à la vie, comme il semblerait que ce soit le cas de Mystra, dans le cas de Myrkhul pourtant celui-ci semble avoir bel et bien disparu. Je n'ai même pas pu découvrir le nom de celui qui aurait pris sa place."

Faye : "Il faut voir cela comme un grand jeu de cartes qui est parfois rebattu. Les dieux sont associés à des domaines tels que la chance, la vie, la guerre, la mort, la poésie, l'amour, la nature et j'en passe.
Lorsqu'un dieu meurt, ses domaines sont attribués à un autre qui a la charge de s'en occuper. Il y a parfois des conflits d'intérêts et des luttes de pouvoir.
Mais un dieu ne meurt jamais réellement car il vit à travers ses suivants et inversement. La foi de ses fidèles peut le faire revenir comme elle peut, si elle s'éteint, provoquer sa chute."

Quant à Bhaal, on dit que c'est Cyric qui l'a tué, un mortel alors, mais à l'aide d'une arme dans laquelle était caché le dieu Mask.
Comme tu peux le voir, les manigances de ces dieux peuvent aller très loin."

Après avoir marché un peu Isaac indique un endroit au calme et invite Faye à s'asseoir, il se place lui-même en face d'elle.

"Le dieu des morts pourrait donc revenir à la vie s'il a toujours des fidèles qui continuent de le prier dans ce cas. Ce culte parait très ancien et tombé pour le moins en désuétude, mais une entité comme Myrkhul devait avoir bon nombre de suivants à cette époque sans doute des lieux de croyances importants dans les grandes villes du continent?"

Après avoir écouté Faye Isaac est intrigué par ce nouveau Dieu qu'il ne connait pas.

"Qui est donc ce Mask? Je n'en avais jamais entendu parler auparavant."

Faye : "Il en va de même pour tous les dieux désormais. Faut de fidèles, un dieu peut tomber dans l'oubli et perdre son influence.
A l'inverse, il peut exister ou renaitre par la foi de ses suivants.

Mask était le dieu de la tromperie, de la discrétion, des voleurs.
Il disparut aux alentours de 1374.
Mais son haut fait reste d'avoir tué Bhaal durant le Temps des Troubles, alors déguisé sous forme de dague que mania Cyric, un mortel qui allait devenir dieu."

Mask fut alors absorbé par Shar, la déesse de l'oubli, de la tromperie et de l'ombre. Une déesse très dangereuse."

Isaac : « J'aurai beaucoup apprit à vos côtés et pourtant il me reste encore tellement à apprendre. Mais j'ai déjà bien trop centré notre discussion sur toutes ces histoires et réflexions théoriques. Cependant si vous connaissez l'emplacement de ruines liées au culte de certains Dieux, comme Myrkhul, cela m'intéresserait de les connaitre pour aller les étudier un jour. »

La discussion se poursuit sur des banalités puis Isaac prendra congé de Faye.

LordMLPK

Messages : 24
Date d'inscription : 05/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum