Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

Episode 20-8 - Bromance et confiance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode 20-8 - Bromance et confiance

Message  Callum Grimm le Mer 29 Juin - 1:38

Thorn suivit Elric, lorsqu'il se rendait vers le terrain d'entraînement.

"Elric, attends-moi un peu."

Il lui sourit.

"Je dois t'informer d'une chose. Je n'en ai encore parlé à personne."

À la fin de ses mots, il s'échauffa les articulations.

"Mais avant ça, il y a quelque chose que j'ai toujours voulu faire. T'affronter ! Faisons quelques passes, veux-tu ?"

Elric sourit en retour.

"Avec plaisir. Mais nous serons mieux sur le terrain d'entrainement."

Ils avancèrent vers le terrain. Elric n'affichait pas trop sa joie et suggèra à Thorn de faire de même par respect pour les pertes des elfes. Une fois arrivés, Thorn alla récupérer trois lames d'entraînement et en lança deux vers Elric, qui les reçut avec panache.
Ils se mirent tous les deux face-à-face. Si on les regardait de près, on pourrait voir qu'ils tremblaient, non pas de peur mais d’excitation. Thorn prit la parole.

"Mon ami, je sais que je ne fais pas le poids face à toi mais..."

Il se mit en garde.

Thorn : "Si Tymora est de mon côté, cela pourrait être intéressant !"

Elric : "Ne te dévalorise pas mon ami, ta technique à toi aussi est intéressante. De plus en combat réel, je ne sais pas faire usage de magie. Tu possèdes cet avantage."

Elric : "...Aller, en garde"

Elric commença à faire quelque passes avec Thorn, sans le ménager mais sans dévoiler toute l'étendue de sa technique non plus. Il voulait faire durer cet entrainement afin qu'il profite à chacun. Il échangea quelques plaisanteries au début puis accéléra le rythme sans le laisser de répit. De manière à prendre toute la mesure de son adversaire. Ce dernier s'apercevais que les poins forts d'Elric étaient sa dextérité et sa technique tout en finesse ainsi que son endurance étonnante pour une personne se reposant sur une technique si élaborée.

Le combat n'était pas statique. Elric se déplaçait autour de Thorn et abusait de son avantage en se battant avec ses deux mains. Son ambidextrie était vraiment un don précieux.

Thorn remarqua qu'au fur et à mesure du combat, Elric finit par prendre sa mesure et comprendre son rythme, chose qu'il n'était pas capable d'analyser avant.

Thorn savait que ces échanges serait en sa défaveur mais pas à ce point. Il se faisait mener par le bout du nez. Par moment, il pensait réussir à prendre le dessus mais Elric lui prouva à chaque fois qu'il se fourvoyait par des mouvements aussi complexes que rapides.
Cependant, bien qu'il était clairement en difficulté, il ne lâchait rien. D'abord par égard pour son adversaire mais aussi, et surtout, pour lui-même.

Seulement après quelques minutes, il était déjà sur ses réserves physiques, tout en sueur et à bout de souffle.
Il fit quelques pas en arrière pour se désengager afin de récupérer une fraction de seconde. Il en profita, entre deux lourdes respirations, pour s'adresser à son compagnon :

"Espèce de... De monstre, dit-il en souriant."

Elric sourit et regarda Garrett.

"Tu ne pensais tout de même pas que nous allions nous ménager. Il n'y a rien que j'envisage plus sérieusement que l'entrainement. Après tout, c'est ce qui nous permet de rester en vie après tout ces combats."

Elric se remit en garde, attendant que Thorn fasses le premier pas.

"Je te laisse reprendre lorsque tu auras repris ton souffle, il y a encore quelque chose que je voudrais te montrer..."

Elric reprit une grande respiration et resta immobile, fixant Thorn en maintenant sa garde.

Thorn répondit favorablement à ce qui semblait être une provocation amicale.

"Enfoiré !"

Il se rapprocha prudemment d'Elric, faisant des mouvements avec son arme, puis accéléra d'un coup en espérant que son attaque porterait. Au moment où celle-ci allait porter, Elric la para avec une certaine facilité. Il se créa l'ouverture qu'il attendait. Il se mit à se déchaîner, vrillant et dansant autour de son adversaire tout en lui portant des coups qui auraient été tous fatals dans un combat à mort. L'un de ceux-là mit à terre Thorn mais Elric arrêta avant que le dernier ne porte, au niveau de la gorge.

Le son des lames s'entrechoquant cessèrent dès lors pour laisser place à de longs râles. Les deux combattants étaient en sueur. Soudain, un rire éclata, celui de Thorn.

"Tu es... Tu es vraiment terrifiant, dit-il en levant le bras vers Elric."

Celui-ci l'attrapa et l'aida à se relever. Ils firent quelques étirements puis Thorn prit la parole.

"Allons boire un verre."

Ils se dirigèrent vers leurs quartiers attribués par les elfes. Lorsqu'ils rentrèrent, la chatte de Thorn était roulée en boule et dormait sur son lit.

Thorn : "Oh, j'espère ne pas t'avoir réveillée..."

Cette petite attention n'échappa à Elric, qui semblait ne pas comprendre pourquoi Thorn était aussi attentionné avec l'animal. Ils s'installèrent et Thorn leur servit un verre d'alcool local. Il n'oublia pas de servir une coupelle d'eau pour le félin. Il prit la parole :

"Je me rends compte que je n'ai jamais pu faire les présentations... Elric, voici la personne qui compte le plus à mes yeux : Nastya, dit-il en désignant la chatte du regard. Nastya, voici mon meilleur ami et frère, Elric. Je sais que tu dois te poser beaucoup de questions mais... Nous ne pouvons pas répondre à ta plus grande question : comment. Et je dois t'avouer que je ne me préoccupe pas de cette réponse. Je suis simplement heureux de l'avoir retrouvée. Si tu veux lui dire quelque chose, tu peux, elle te comprends. Je serai sa voix."

Il incanta des mots qu'Elric ne comprenait pas mais dont il connaissait les effets : cela lui permettait temporairement de comprendre et parler aux animaux.

Elric : "Enchanté, Nastya. Tout d'abord, je tenais à m'excuser si mes propos ont... Ont contribué à la décision que tu as prise de..."

Il était clairement gêné de finir sa phrase. Nastya et Thorn se fixèrent.

Thorn : "Nastya ne comprends pas de quels propos tu parles."

Elric : "Lors Garrett n'était plus parmi nous, je vous ai approché dans le temple de Selune et vous ai dit de prier pour que son âme retrouve le chemin."

Le chasseur et sa compagne se jetèrent un nouveau regard.

Thorn : "Ta culpabilité n'a pas lieu d'être mon ami."

Elric : "Cela me soulage de l'entendre... Je suis vraiment heureux que vous vous soyez retrouvés, dit-il avec compassion en mettant sa main sur le bras de Thorn."
avatar
Callum Grimm

Messages : 101
Date d'inscription : 10/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum