Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

Journal de Neronvain (épisode 20)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Journal de Neronvain (épisode 20)

Message  Admin le Lun 20 Juin - 19:30

Pour qui se prend Aegnor?
Je suis le fils du roi et lui n'est que le fils de Glorfindel, un noble de peu d'influence.
Il ne contestera pas longtemps mon autorité. Sur mon honneur, je le promets.

Alagarthas est effondré. Un crime a été puni en Atlante.
Deux de nos frères sont morts, assassinés.
Petit frère a toujours été trop émotif. Tous les elfs ne se valent pas.

J'ai été convoqué par père. Il m'a dit qu'un témoin m'avait vu sortir de chez Celeborn hier soir.
Je serais la dernière personne à les avoir vus en vie. J'ai nié. Je pense qu'il m'a cru.

Père ma de nouveau convoqué à la première heure. Je lui ai dit la vérité.
Après tout, pourquoi nier. Je n'ai rien à me reprocher.
Je lui ai raconté comment Glorfindel avait défendu son frère après que je l'ai rossé pour s'être moqué de moi. Il avait osé porter la main sur moi! Le fils de son Roi!
J'étais retourné le voir un soir pour exiger des excuses et il avait refusé, renouvelant ses insultes envers moi. C'était inacceptable. Un combat s'était engagé et Celeborn s'en était mêlé.
Pourtant à deux contre un, je leur avais montré de quoi est capable le fils du roi.
Je vis bien le regard de mon père, horrifié à mesure que je lui faisais le récit.
Il avait toujours été trop tendre. C'est pour cela que certains de ses sujets se permettaient d'insulter un de ses enfants. Une honte. Voyant sa mine déconfite, je suis parti.

Exilé! Voila ce que mon père m'a annoncé... Je suis exilé!
Je lui ai d'abord ri au nez. Puis j'ai compris qu'il était sérieux. Il a même pleuré. C'était pathétique.
Encore et toujours cette faiblesse de caractère. Il n'avait que ces mots à la bouche, honneur, tradition, responsabilité. Mais que faisait-il de moi? Un moins que rien? Un paria? Un exilé?
L'espace d'un instant j'eus la possibilité de me jeter sur lui et lui trancher la gorge.

Cela fait plusieurs mois que j'arpente cette région que je connais peu tout compte fait.
Notre peuple n'a pas la place qu'il mérite. Nous vivons reclus dans des petites forêts quand les humains dominent tout ce qui se trouve autour. Ce n'est pas juste. Notre peuple est trop grand pour se contenter de miettes que ces créatures éphémères lui consentent. Quelle déchéance.
Nous sommes si peu nombreux... nous sommes damnés...

Quand on croit toucher le fond, on peut encore tomber. A peine arrivé dans le Forêt des Vers que me voilà prisonnier de Yuan-Tis. Quel sort me réservent-ils?

A croire qu'ils ont compris qui j'étais. J'ai eu droit à une cellule rien que pour moi. Les deux humains qui partageaient ma première cellule ont été emmenés. Je les entends hurler. Qu'ils meurent!
Plutôt eux que moi!

Un humain est arrivé. Un magicien sans doute. Il a négocié avec les hommes serpents. Et j'ai été libéré. L'humain m'a parlé en elf. Il m'a dit qu'il respectait mon peuple et qu'il était prêt à m'aider.
Un autre humain, je crois, l'a rejoint. Je n'ai pas vu son visage, il portait une capuche.
Tous les trois, nous sommes partis magiquement du campement.

Nous avons beaucoup échangé avec Serevin. Il me comprend. Cela fait plaisir de trouver enfin quelqu'un à qui parler. Bien qu'il ne soit qu'humain, il a déjà cotoyé de nobles personnes et mêmes des elfs. Il est originaire du Calimshan et a de grandes ambitions pour la région.
Les grands projets demandent de grands moyens et il cherche à financer ses actions.
Je lui ai parlé de ma forêt. Cela l'intéresse beaucoup.

Serevin m'a fait l'article sur le Culte. J'avais déjà entendu parlé de cette secte mais je n'y avais pas porté plus d'intérêt. Et c'est peu dire que j'étais loin du compte.

Après avoir rendu des services au sein de son organisation, Serevin m'a donné plus de responsabilités. Je vais devenir l'un des cinq Wyrmspeakers en récompense des services rendus.
Le rang le plus haut au sein du Culte du Dragon.

Serevin m'a dit que la Misty Forest me revenait de droit. Que je la méritais.
Et que je méritais également la plus noble monture qui soit. Un Dragon!
D'ici quelques semaines, il me remettra l'outil qui me permettra d'accomplir tout cela.
Il m'a parlé d'un Masque.

En y repensant maintenant, j'ai bien fait de retenir ma main le jour où Melandrach m'a renié.
Ma vengeance aura pour lui un gout bien plus amer...
avatar
Admin
Admin

Messages : 834
Date d'inscription : 22/11/2007
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur http://lahordea7.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum