Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

Episode 12 - Des marques envahissantes... (27/03/2016)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode 12 - Des marques envahissantes... (27/03/2016)

Message  Admin le Lun 28 Mar - 11:29

24 - Le groupe arrive au Pont Boareskyr.
Achats divers, rencontres avec Drasic Riven sur le Pont et Duncan le Gris au Fort Tamal.

26 – Le groupe s’occupe du problème d'Artenay le guérisseur puis arrive à Soubar.
Fleurine la fillette est sauvée, l'image d’Artenay est restaurée et le groupe est accueilli en héros et on leur paye des tournées à la taverne de l'Abbaye Noire tenue par Mag.
Seul un ruffian du coin, Sam le Sale, cherche des noises à Elric en mode toi ou moi, "Elbig Shithill"!!!
L'intervention d'un local, un mercenaire du nom de Lankhmar, empêche que cela ne dégénère en baston.
Le groupe paye un coup à Lankhmar pour le remercier et il révèle qqes infos sur lui et les environs, notamment le faire que la taverne de Mag où ils sont actuellement, était un ancien Temple de Bane.

27 – Sur la route, attaque de la bande de Sam. Sam veut un duel mais Elric lui tire un carreau direct. Same et sa bande repartent la queue entre les jambes.

28 – Le groupe arrive à Triel. Essaye de rencontrer Elvar mais il n’a pas le temps pour des banalités.

29 – A la nuit tombée, Garrett se transforme, veillé par les autres membres du groupe.

30 – Le groupe arrive à Scornubel mais ne s’y arrête pas.
A la nuit tombée, Garrett se transforme, toujours veillé par les autres.
Grace aux conseils de Nastya, les deux nuits se sont un peu mieux passées. Il arrive à retarder la transformation et garder le souvenir de certains moments

Marpenoth (Mois 10)
1 – Sur le route d’Elturel, épisode avec Karl Forster qui controle 3 voyageurs.
Le Paladin de Torm a des méthodes brutales.
2 – Arrivée du groupe à Elturel
Debriefing de la mission puis le groupe est mis aux arrêts a cause de l’histoire de la marque de Bane dont ils ont eu vent, sans doute via Inara et la Porte de Baldur. Chacun est débarassé de ses affaires et enfermé seul dans une cellule semblant interdire le voyage magique.
Le cas d'Isaac pose un problème supplémentaire quand on découvre son livré démoniaque.
Eldar Brand lui dira qu'il ne pourra quitter la cellule qu'après avoir renoncé à cette alliance.
Pendant leur enfermement, Eldar Brand et consorts vont essayer de trouver une solution à leurs problèmes.

5 – Une silhouette sombre vient libérer les prisonniers. Un garde a été assassiné. La silhouette dit aux prisonniers de venir avec elle s'ils veulent vivre. Elle lance une magie de transport, Dorémion et Elric décident de rester sur place tandis que Musca, Isaac et Garrett partent.
L'alerte est donnée et des gardes déboulent. Dans sa cellule, Elric explique ce qui s'est passé, qu'ils n'y est pour rien, qu'il est désolé. Eldar Brand, accompagné de deux gardes, lui répond également qu'il est désolé et le transperce de son épée. Jon Snow, euh, Elric Nighthill s'effondre sous les coups de suivants de Torm...
De leur coté Musca, Isaac et Garrett réapparaissent dans une petite pièce circulaire dans laquelle se trouve un autel et une tenture sur laquelle se trouve le symbole de Bane. La silhouette leur dit d'attendre là et quitte la pièce. Qu'elle n'est pas leur surprise quand ce n'est pas la silhouette qui revient mais... le Gouverneur!!!
Il est surpris de ne voir qu'eux trois et leur dit de les suivre, il va leur expliquer.
Mais à peine arrivés dans son bureau, les trois ressentent une violente douleur, si intense qu'ils s'évanouissent.

6 – Réveil d’Isaac, Musca et Garett à Greenest.
Explication avec le Gouverneur qui leur révèle qui ils sont...
Garrett veut aller voir Nastya et propose aux autres de l'accompagner. Le groupe part vers Iriaebor.

11 – Le groupe arrive à Iriaebor.
Isaac et Musca visitent la ville pendant que Garrett passe du temps avec Nastya. Les deux en apprennent plus l'un sur l'autre et pour Garrett, ces moments de calme, de chaleur et de complicité tranchent avec les affres des derniers mois. Il apprend que Nastya et ses parents furent attaqués par une bande de Lycanthropes il y a 3 ans. Ses parents moururent et elle fut griffée et donc contaminée. Elle dut son salut à l'intervention de celui qu'elle considère comme son héros, un aventurier du nom de Lankhmar qui l'arracha aux griffes de cette meute et vint la confier aux bons soins du Temple de Selune d'Iriaebor. Etant données les circonstances de l'obtention de sa lycanthropie, Nastya choisit de s'en faire libérer. Depuis, elle a eu la charge d'aider une personne atteinte mais elle a échoué et cette personne, un certain Koren, a préféré cédé à l'appel de Malar.
Elle redoute que cela puisse arriver également à Garrett.
Elle redoute aussi que Colqhoun, le Lycanthrope originel, celui qui a tué ses parents et mordu Garrett, ne revienne chercher Garrett pour le recruter dans sa meute...
avatar
Admin
Admin

Messages : 823
Date d'inscription : 22/11/2007
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur http://lahordea7.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 12 - Des marques envahissantes... (27/03/2016)

Message  Callum Grimm le Dim 10 Avr - 0:24























avatar
Callum Grimm

Messages : 101
Date d'inscription : 10/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 12 - Des marques envahissantes... (27/03/2016)

Message  LordMLPK le Mer 20 Juil - 14:02

Nous sommes arrivés au pont Boareskyr et avons été autorisé à passer la nuit au fort de la garnison par son commandant, un dénommé Duncan le Gris. J’ai proposé mes services afin de réparer certaines de leurs armes, outils ou autres en remerciement de leur accueil. Cela peut sembler peu de choses mais au vu de ce que nous avons pu observer, sans compter ce que Duncan et le régisseur du fort nous ont raconté, ce fut d’un grande aide pour la garnison. En effet leurs forces consistent uniquement en de vieux soldats  fatigués ou de jeunes recrues sans la moindre expérience. A ce propos l’un des gardes du pont semble connaitre Lance Nighthill, et vu ce qu’il disait sur la famille d’Elric en apprenant son nom, il ne le porte vraiment pas dans son cœur.

De plus la garnison est sous équipée et la quasi-totalité de son matériel est proche de l’obsolescence. J’ai dit au régisseur qu’à notre retour à Elturel je parlerai de leurs besoins à Eldar Brand mais il ne semblait pas y croire, et en vérité moi non plus. Ayant pu observer la diligence qu’Elturel met à régler les affaires importantes je n’ose imaginer ce que cela donne pour le reste.

Nous partons demain en direction d’Elturel pour faire notre rapport le plus rapidement possible. Je sais que la décision ne fait pas l’unanimité car peut-être sont-ils au courant pour la marque, ce qui nous mettrait en mauvaise posture, mais le culte est trop dangereux pour que nous décidions de simplement envoyer un message. Il nous faudra prendre ce risque. Par ailleurs Duncan nous a prévenus de faire attention dans la région, non loin se trouve un important repaire d’hommes serpent et ceux-ci lance parfois des attaques sur les villages alentours ou les caravanes de passages.

Les statues de Cyric et de Bhaal, situées de part et d’autres du pont sont parfaitement visibles de là où nous avons pu établir nos quartiers. Elles commémorent l’assassinat de Bhaal par Cyric et d’après les histoires l’eau de la rivière aurait été empoisonnée par le sang du Dieu des assassins en s’y déversant. Je suis sûr qu’Elturel et ses soldats préféreraient ne pas avoir si charmante compagnie à proximité, mais on ne peut toujours choisir ceux à nos côtés et il faut alors s’en accommoder.



Toujours et encore des problèmes, mais cette fois la résolution heureuse de celui-ci va nous permettre de nous reposer une journée et dormir à l’abri.

Sur la route pour Soubar nous sommes tombés sur deux paysans, un homme et sa femme, appelant à l’aide. Elric a dégainé ses armes et les a chargé ce qui nous amena à devoir leur courir après alors qu’ils s’enfuyaient pour leur expliquer que c’était une erreur et que nous les écoutions. Il faudra qu’Elric apprenne à faire la distinction entre villageois et brigands, ses origines nobles le rendent surement un peu plus lent pour comprendre les choses du commun mais je ne désespère pas.

Le couple cueillait des champignons dans la forêt avec leurs enfants quand l’un deux, leur fille, disparut en un instant. Garrett étant le plus compétent pour pister les traces, du moins hors des marais, moi, Elric et la femme l’avons accompagné. Les autres sont restés en retrait avec le mari pendant que le fils allait chercher des renforts à Soubar.

Garrett nous appris que la fille avait été visiblement été emmenée par quelqu’un, ce à quoi la femme nous indiqua qu’un tueur d’enfant se trouvait dans les bois… information qu’elle avait omise de nous donner plus tôt... Nous sommes rapidement arrivé en vue de la cabane du tueur, par ailleurs je dû user de magie pour calmer la dame qui devenait hystérique. Celui-ci se nommait Artenay et était un banni du village, la femme nous disait qu’il aurait tué plusieurs enfants en les empoisonnant. Ce à quoi il tentait de se défendre en expliquant qu’il voulait les soigner et que la petite fille était atteinte du même mal que celui qui avait fait succomber les autres.

Il était difficile de contenir la mère et de parler avec Artenay en même temps. Garrett s’est précipité dans la forêt pour aller chercher les herbes qui pouvait, d’après Artenay, permettre de créer un remède. Je décidais peu après de m’y rendre aussi, je ne connais pas la forêt comme Garrett et Artenay mais certains nom de plantes me parlait et je me sentais capable d’aider à en trouver.
Quand je suis revenu nombre de villageois se trouvait à l’intérieur et hors de la cabane, la situation était sur le point de dégénérer et Artenay risquait de se faire lyncher, largement sur les recommandations de la mère. Dorémion lui aussi s’était rendu dans la forêt pour trouver des herbes et à nous trois avec Garrett nous avions assez pour qu’Artenay tente de créer son remède. J’ai pris un risque car j’ai assisté ce dernier pour gagner du temps et améliorer nos chances de succès, si cela avait été un échec nul doute que les paysans m’aurait rendu également responsable de la mort de la fille.

Heureusement ce ne fut pas le cas, le remède fut efficace. La tension baissa d’un seul coup et Artenay fut remercier par les villageois et invité, ainsi que notre groupe à venir avec eux à Soubar. Les gens nous y offrirent le gîte et le couvert pour nous remercier et la bière coula à flot à la taverne de la ville nommé l’abbaye noire, un ancien temple de Bane.

Je suis sûr d’avoir vu le regard des autres se tourner vers moi.

La soirée fut plaisante, malgré l’intervention d’un bouseux visiblement mécontent de l’attention que les villageois nous portent. Sam le sale tel serait son nom, s’est fait clouer le bec par un dénommé Lankhmar alors qu’il cherchait noise à Elric. Ce Lankhmar est bien mystérieux, il serait un aventurier et semble avoir une certaine notoriété dans le coin mais nous n’en avons pas appris plus. Il semble avoir un faible pour Mag, la tavernière.

Information futile : Madeline serait actuellement à la porte de Baldur.



Le bouseux et ses compagnons nous ont rattrapés en route. Il semblait vouloir faire un duel avec Elric mais ce dernier lui tira un carreau d’arbalète sans sommation. Bizarre pour quelqu’un qui parle toujours d’honneur et est prompt à vouloir montrer ses qualités martiales.
Ils se sont enfuis et, bien que je pensais qu’ils nous tomberaient dessus par surprise plus tard, l’action d’Elric semble au moins avoir eu le mérite de les effrayer assez pour qu’il nous laisse tranquille.



Nous sommes à triel et dormons chez des villageois. Elric voulait rencontrer le seigneur de la ville pour lui porter ses hommages comme il est d’usage chez les nobles. Mais le seigneur Elvar ne semble pas porter sur ces futilités à moins que du « concret » ne les accompagne, après tout son surnom est « le seigneur du grain », et nous n’avons pu nous adresser qu’à son intendant. Celui-ci assura à Elric qu’il porterait ses salutations à Elvar.

Garrett était partit chasser entretemps pour essayer de constituer un présent, même minimal, à présenter à Elvar. A défaut c’est nous qui en profitons ce soir avec nos hôtes.



Nouvelle nuit de veille pour surveiller Garrett. Je me demande si sous sa forme de loup, une fois qu’il l’aura sous contrôle, il ne serait pas plus docile que sous sa forme humaine. Après tout il est d’une certaine manière de la race des canidés.



Nous sommes non loin de Scornubel mais il nous est impossible d’y aller car Garrett va de nouveau se transformer ce soir.
Nous serons fatigués le lendemain mais au moins ce sera la dernière nuit de veille.



Nous avons eu une longue discussion sur notre destination. Garrett voulait à tout prix rentrer à Greenest, étrange je me demande ce qui peut bien justifier cet empressement, Musca souhaitait lui aussi se rendre à Greenest car il pensait qu’Elturel serait trop dangereux. Moi et les autres pensions cependant qu’il fallait aller faire notre rapport de toute urgence à Elturel. Il a finalement été décidé que nous devions rester ensemble et que le rapport était plus important malgré les risques.

Nous avons croisé un paladin de Torm avec des manières d’agir très surprenantes pour quelqu’un de son ordre, Elric et lui semble avoir des points communs ou peut-être est-ce une prérogative pour les personnes se réclamant de la fois de Torm. Le paladin Karl Forster a tué sans sommations un des voyageurs qu’il agressait alors que celui-ci tentait de fuir. Il semble assez imbu de sa personnes et me considérait comme un simple serviteur, j’ai saisi sa lance et l’ai envoyé dans les fourrés pour lui montrer qui était le chien et devait aller chercher le bâton.
Je dois cependant dire qu’il n’est pas à prendre à la légère, une aura très forte se dégageait de lui, pas assez pour m’effrayer, mais suffisamment pour me mettre en alerte.
Je ferais un rapport à Eldar Brand sur les agissements de cet individu.



… Je reprends mes écrits plusieurs jours après la dernière entrée et me demande encore en ce moment par où commencer. Ce n’est pas que je n’avais pas le temps d’écrire, je n’en avais tout simplement pas les moyens… J’ai le sentiment que je vais passer encore une nuit courte…
Nous nous sommes bien rendu à Elturel et avons rencontré Eldar Brand pour faire notre rapport. Nous avions remarqué une certaine tension parmi quelques gardes qui nous ont accompagnés et que nous avons rencontrés dans le temple… Une fois le rapport fait, coupé par les stupides interventions d’Eldar et d’un soldat ou prêtre, je ne me rappelle guère, estomaqués que nous ayons agit ; le crédo de Torm serait-il en réalité celui de l’inaction ? « Les paladins de la figuration » leur siérait mieux comme titre.

Donc une fois le rapport fait nous avons pu constater la bêtise d’Inara, cette sotte a bien tout rapportée à son maître comme un brave serviteur sans personnalité, de ce fait elle est retenu actuellement à la porte de Baldur. Ce sort nous fut également réservé par l’église des fantoches. La marque de Bane fesait de nous des gens particulièrement dangereux à leurs yeux malgré tout ce que nous avions fait aparavant. Nous fûmes priés de remettre nos effets avant d’être conduit dans des chambres séparées, ces chambres par ailleurs semblent être dotées de protection contre le voyage magique. Ils nous assuraient que nous serions bien traités…

J’ai tenté de cacher le livre en donnant mes effets mais l’un des gardes l’a découvert, en voyant la tête du prêtre et d’Eldar je me doutais que j’aurais le droit à une visite ou un « traitement de faveur » de leurs parts. Ils sont effectivement venus me voir plus tard et nous avons discuté un petit moment. Ce qui en ressortit était simple : ou je renonçais à cela où je restais indéfiniment enfermé ici. Je leur ai signifié mon refus et ils m’ont quitté.

J’avais été autorisé à conserver ma pipe, le cas échéant je serais probablement passé à l’attaque, ils n’ont aucun droit sur elle, seulement moi, pour l’instant... J’avais aussi pu cacher la broche de Madeline dans mon sachet à tabac.
Je ne savais trop combien de temps plus tard, une ombre apparut dans ma cellule. Elle me disait de la suivre, qu’elle me sortira d’ici. J’avou avoir hésité mais au final l’appel de la liberté fut plus fort. En sortant de la cellule je constatais que les autres étaient également ouvertes, la silhouette ce tenait dans la pénombre du couloir un corps à ses pieds, un voile magique de ténèbres couvrait sa tête.
Elle disait qu’elle nous amènerait magiquement en sécurité, moi Musca et Garrett avons tenté le pari. Dorémion prit peur et refusa de rejoindre la silhouette et Elric décida de rester avec ce dernier.

Nous nous sommes retrouvés dans une petite pièce dédiée à Bane. Les autres n’étaient pas rassurés mais je murmurais une prière pour remercier le tyran. La silhouette disparut dans des escaliers et peu de temps après le gouverneur nous apparut. Nous étions de retour à Greenest, dans le château. A peine arrivé dans le bureau du gouverneur, où il nous avait dit qu’il apporterait les réponses à nos questions, nous nous sommes tous effondrés de douleurs.

Au réveil il n’y avait aucun doute, quelqu’un était mort ou plusieurs, la douleur avait été plus forte…
Le gouverneur nous apprit la vérité, moi, Musca, Garrett, Elric, Dorémion, Inara et Pépin sommes frères et sœurs… fratrie exceptionnelle… il manquait juste Korshagg pour finir le tableau.

Tarbaw nous narra sa vie, il était né dans une famille modeste et ne devait sa position actuelle que grâce à sa seule force et volonté. Il y a de nombreuses années il attira vraisemblablement l’attention de Bane et eu sept enfants de sept femmes différentes, nous, tous liés les uns aux autres et à Bane par cette marque. Si l’un mourrait sa force nous était transmises à tous, si un nouveaux meurt nous nous renforçons encore plus… jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un et devienne un avatar de Bane.
Je pouvais voir la frayeur sur le visage des autres et j’avoue ne pas avoir été rassuré non plus. Les démons et maintenant ça… qu’elles étaient les chances que cela arrive à une seule personne ?

J’ai demandé à Tarbaw, bien évidemment il s’avait d’où je venais depuis le départ. Il en était même pour quelques choses dans ma venue et donc indirectement responsable de ce que Père a eu à donner pour m’octroyer mon bon de sortie… Il s’avait aussi pour les démons.
En sortant Garrett semblait tout particulièrement bouleversé, il nous dit vouloir se rentre à Iriaebor pour voir Nastya et nous proposait de l’accompagner. Nous avons accepté, nous devons essayer de rester ensemble le plus possible.



Nous sommes à Iriaebor et avons visité un peu la ville avec Musca, un office du Zhentarim se trouve dans la ville et je dois dire être très tenté de faire parvenir un message à père.

LordMLPK

Messages : 24
Date d'inscription : 05/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 12 - Des marques envahissantes... (27/03/2016)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum