Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

a) 2 Marpenoth 643 DR - Myth Drannor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

a) 2 Marpenoth 643 DR - Myth Drannor

Message  le moine noir le Dim 30 Nov - 11:49

(Récit écrit en netherese)

Notre arrivée à Silverymoon ne passa certes pas inaperçue, mais je ne dirais pas pour autant que nous fûmes bien accueillis. Le conseil qu'avait mis en place Ecamane se méfia de nous presque immédiatement : étrangers aux Marches, puissants, inquiétants. Refroidi par l'ambiance, je ne fis rien pour diminuer leurs doutes. Tout au plus me bornai-je à souligner ma disponibilité pour assumer le rôle du vieux mage pendant le temps de son absence. Mais ces gens imbus d'eux-mêmes pensaient, à l'évidence, pouvoir se débrouiller sans nous, et ils nous le firent comprendre.

Les investigations sur la disparition d'Ecamane révélèrent que le vieux mage avait bien pris des dispositions pour tromper la mort via un clone. Lorsque nous nous rendîmes dans la tour du disciple nécromant, Abyll Dolen, ce fut pour découvrir que ce dernier avait été assassiné et que le corps de substitution du vieux mage, inanimé, entreposé dans une crypte au sous-sol, avait disparu. Avant cela, nous dûmes défaire un démon glabrezu assez coriace, lié au niveau supérieur, qui tenta de monnayer sa vie contre des informations : un peu perfidement, il nous révéla qu'un mage rival d'Ecamane, réfugié depuis quelques années dans les marais, était le responsable de son invocation. Nous allâmes dans les marais, confrontâmes ce mage et les gardiens de sa tour, des trolls de guerre particulièrement résistants et fort bien entrainés. Nous passâmes la nuit sur place. Rid, l'elfe apprenti Ménestrel du Crépuscule, fut tué lâchement pendant son tour de garde. Etesien le ressuscita par les miracles de Shaundakul, en puisant dans mes propres forces.

Je passe rapidement sur la suite de l'enquête, laquelle fut confiée à la plus expérimentée des disciples d'Ecamane, Shardea Brightdelve. L'enquête aboutit à la découverte d'un portail vers le plan des ombres, situé à une journée de marche à cheval de la ville et défendu par un dragon noir, ainsi qu'à la découverte de complicités à l'intérieur des murs, notamment en la personne d'un riche bourgeois étranger, Armin Pietro. Informé de cela, je tins aux autorités locales et aux disciples un discours de prudence et prévins les elfes par boule de cristal et télépathie, les adjurant d'envoyer des renforts de toute urgence. La suite n'était plus de mon ressort. En attendant l'arrivée des elfes, je commençai l'inventaire des documents pertinents pour nos recherches et expéditions futures, tirant grand profit de l'accès à la bibliothèque d'Ecamane.

Dans la nuit du 30 Marpenoth, Silverymoon fut prise d'assaut par les séides de l'Ombre. Bien à l'abri dans mon manoir extra dimensionnel, nous ne le découvrîmes hélas qu'au petit matin. Nous fûmes agressés dès notre sortie du manoir par des sortes de clones du mage Ecamane, faits d'ombre, dont les attaques au toucher traversaient les armures et les vêtements, drainaient la vie et dissipaient la magie ! Au moment même où nous achevâmes de les détruire par de puissants sortilèges basés sur la lumière, une version méconnaissable d'Ecamane se manifesta. Le mage s'était entouré d'une sphère prismatique qui flottait à quelques mètres du sol. Il la franchissait dans les deux sens tout à son aise, capable de se déplacer, d'attaquer et de se déplacer à nouveau, une aptitude dont je ne disposais pas. Manifestement désireux de nous prendre vivants, il ne déchargea pas sur nous ses plus puissantes incantations, ce qui nous donna une chance de fuir in extremis.

Silverymoon, la lumineuse gemme du Nord, en laquelle Ecamane et les elfes avaient placé tant d'espoirs, était tombée en quelques heures, sa population massacrée ou, pire, transformée en suppôts de l'Ombre, sans que nous ne pussions rien tenter. Shar avait une fois de plus prouvé sa capacité à agir promptement et par surprise. Ce dernier coup était brillant. La déesse des ténèbres avait subjugué le plus puissant archimage de ce temps, conquis une place importante dans une région stratégique du continent. Ce qu'elle avait perdu au sud, elle l'avait regagné au nord. Et ainsi, pensais-je, l'équilibre était restauré.
avatar
le moine noir

Messages : 478
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 43
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum