Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

Discussion Ténaris/Etesien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Discussion Ténaris/Etesien

Message  le moine noir le Lun 21 Avr - 11:10

Dans les jours suivants la bataille Ténaris vient trouver Etesien.

Ténaris : Etesien, mon ami, je loue chaque jour le vent bienfaiteur qui t’as amené à moi. Je n’ai jamais rencontré un compagnon comme toi, en qui je pouvais donner toute ma confiance et recevoir de même. Je ne peux compter les moments où tes conseils nous ont aidés dans cette terrible histoire. Tu sais parler mais écouter également… des hommes comme toi sont rare. J’ai bien compris ton emportement face à Aryon, moi même je me suis emporté plus d’une fois face à cette tête de mule (sourire). Mais on ne peut reprocher à un homme de n’être qu’un homme… moi même j’ai pêché dans ma vie à plusieurs reprises par orgueil et aveuglement, et la triste situation de ma famille n’en est que le brillant exemple.

Pause.

Ténaris : J’avais entendu tes mises en garde Etesien, une partie de moi savait que tu disais vrai sur Azgad… mais je ne pouvais m’y résoudre… ne pouvais l’admettre… car moi même je ne suis qu’un homme. Mon cœur est fier, mais il est aussi tendre… nous luttons par les armes contre nos ennemis mais il ne faut pas pour autant que nous les laissions emporter nos âmes dans leur chute.

Pause.

Ténaris : J’ai commis beaucoup d’erreurs par le passé car j’ai laissé le temps aux autres pour réfléchir sur leurs erreurs, de prendre les bonnes décisions sans les pousser… j’aime à croire que le bien peut éclore en chacun d’entre nous. Je sais pertinemment que je suis un fieffé idéaliste et que si je m’étais montré plus dur bien des morts auraient été épargnées. Souvent je me suis demandé si ma place était ici… j’ai même pensé à fuir Etesien… fuir loin de tout cela… sauver ma famille et ma tribu, et je sais que nous aurions pu vivre libre et heureux jusqu’à la fin de nos jours. Mais quel héritage aurais je laissé à ces plaines ? Mon bonheur vaut il plus que la souffrance qu’auraient subi des milliers d’hommes et de femmes sous la coupe de Shar ? J’aurais du tuer Azgad, ou tout du moins l’empêcher de nuire… mais… j’ai vu ses yeux, Etesien, quand il me parlait sur cette montagne il n’y avait aucune haine… ses yeux me demandaient de le sauver, pris dans un jeu qui le dépassait. Je ne sais si tout cela est encore une machination perverse de Shar pour nous pousser à douter et à agir à sa guise… ou l’ultime appel d’une âme en perdition.

Pause.

Ténaris : Tu es un prêtre Etesien… toi comme moi savons que notre passage sur terre est un moment fugace, que notre véritable sort nous attend plus loin, auprès de notre dieu. Les guerres ne se gagnent pas toujours pas les armes… mais parfois par les âmes, que nous devons sauver, même les plus sombres d’entre elles. Je suis heureux de t’avoir à mes cotés mon ami, toi et le père des vents qui fait souffler un nouvel air sur nos plaines. Celui d’un avenir retrouvé. Tu nous a également éclairés sur l’issue de notre combat contre Sarmate et de cette déesse de la Lune qui est venue à notre aide. Nous ne sommes pas seuls dans notre combat, les dieux ont leur regard sur nous et même si nous ne voyons, ou ne comprenons pas toujours comment ils nous aident, ils le font. Il n’y a pas que le mal qui bouge aujourd’hui, le bien s’est réveillé et ne s’endormira pas de si tôt.
avatar
le moine noir

Messages : 478
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 43
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum