Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

26 Mirtul 643 DR, Innarlith, Shaar septentrional

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

26 Mirtul 643 DR, Innarlith, Shaar septentrional

Message  le moine noir le Sam 8 Mar - 11:59

(Récit écrit en netherese)

Je touche au but ! Après une semaine de travail acharné, des heures et des heures de concentration, d'expériences et de cogitation, j'ai enfin percé les secrets de l'orbe imaskari. En vérité, je ne croyais pas réussir aussi rapidement. Mais je suis épuisé, vidé. Je n'ai presque pas dormi, obsédé par le désir de compréhension de mystères voilés mais atteignables. Si l'on n'y prend pas garde, l'orbe exerce une sorte de fascination, d'envoutement, provoque chez son possesseur une attraction irrésistible. Voilà pourquoi Nezram l'appelait "son précieux". Comment a-t-il trouvé en lui la force de l'abandonner ? Je l'ignore.

L'orbe reposait dans une crypte au centre de la tour de Nezram. C'est là que nous la trouvâmes. Au début, il me fallut mettre mon énergie mentale au diaposon avec l'énergie propre de l'artefact, m'aclimater à son doux ronronnement pulsant, entrer en harmonie avec, jusqu'au niveau le plus intime, jusque dans le rythme de ma respiration, jusque dans la fréquence des battements de mon coeur. "S'accorder avec l'orbe", oui, cette expression est la meilleure. Ce ne fut pas chose facile compte tenu de la situation. Mes compagnons se battaient contre le borgne et son acolyte, Calypso se vidait de son sang, tandis qu'à cet instant, tout entier absorbé par l'effort, j'avais oublié jusqu'à leur existence. Chaque tentative avortée s'accompagnait d'une violente absorption d'énergie vitale. L'orbe est insatiable et ne connait point la miséricorde : elle aurait dévoré ma vie et laissé désséché comme un fruit sec. Mais contre toute attente, à la troisième tentative, j'entrai en résonance avec elle ! Et ce que je ressentis est indicible. Une expérience unique. La plongée dans un monde nouveau et sublime. Terra incognita...

Quelques jours plus tard, de retour en terres d'empire, retranché dans un manoir de Mordenkainen, je commençai mon travail d'investigation avec pour objectif d'identifier précisément chacune des capacités de cet étonnant objet. L'orbe se présente sous la forme d'une boule de 30 cm de diamètre de couleur sombre mêlant diverses nuances bleutées. La surface de l'artefact est parfaitement polie et chaude au toucher. La douce énergie magique que dégage l'orbe n'était pas polarisée négativement, comme je l'avais craint.

Première propriété : dans un rayon d'un à deux kilomètres, le possesseur de l'orbe peut, lorsqu'il est accordé (spellcraft DC 35), utiliser à volonté, un certain nombre de sorts de l'école de transmutation : telekinesis, stone shape, fabricate, shrink item, levitate, cat's grace, bull's strength, bear's endurance, enlarge person, reduce person. Cette première propriété, semblable dans le principe et l'effet au miracle clérical imbue with spell ability, est conforme aux témoignages que nous avions recueillis : c'est elle qui permit à Nezram de faire des hommes des tribus des artisans exceptionnels, infatiguables, capables d'élever en quelques jours ce que des artisans normaux auraient bâti en quelques mois. C'est par elle que des cités aussi exceptionnelles que celle que nous avons découverte ont pu être édifiées.

Seconde propriété : le possesseur de l'orbe peut, lorsqu'il est accordé (spellcraft DC 35), modifier ses sorts avec les effets métamagiques suivants : enlarge, extend et widen.

Troisième propriété : le possesseur de l'orbe peut, lorsqu'il est accordé (spellcraft DC 35), lancer ses sorts avec une efficacité largement augmentée (caster level +4).

La quatrième et dernière propriété fut plus difficile à identifier. Je dus puiser au plus profond de mes ressources et recourir à un souhait mineur. Grâce soit rendue à Mystra, la puissance magique déployée me donna un bref aperçu de l'ultime fonction de l'orbe. Et cette fonction, au contraire des précédentes, est de destruction pure. C'est un effet de mort, si terrible et sur une échelle si vaste, qu'il est préférable que je n'en couche pas sur le papier les caractéristiques exactes. Je suis assez convaincu qu'une telle énergie est puisée directement à la source de la magie brute, sans passage par le filtre sécurisant et protecteur de la Weave. C'est pourquoi l'effet destructeur dépasse, et de loin, ce que nous autres, mages, sommes en mesure de modeler par nos sorts les plus puissants. C'est aussi ce qui me conforte dans l'idée que l'orbe agit comme un conduit (et un concentrateur) d'énergie et qu'elle est bien le réacteur de la cité souterraine imaskari.


Dernière édition par Le Moine Noir le Dim 9 Mar - 11:24, édité 2 fois
avatar
le moine noir

Messages : 478
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 43
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum