Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

Partie 1 - La tour de Nezram

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Partie 1 - La tour de Nezram

Message  le moine noir le Sam 25 Jan - 11:14

Par Admin et Moine Noir

Mirtul 643 DR

Vous remontez, refermez le puits et faites le rapport à Jorel, le chef des Hyènes qui vous remercie. Vous partez vers les terres du Lion.

6- Arrivés chez les Lions, vous apprenez que Bella a envoyé une dizaine de lions pour gérer le problème des meurtres de Loxos. En effet, six d'entre eux avaient été tués et leurs cornes arrachées. Pour Chaka, cela, ajouté à l'histoire du soufre recherché dans les montagnes, ferait référence à un rituel de magie noire : clone. Il y aurait donc un magicien engageant des gens pour récupérer les composants, peut être le Halfeling Bjornemain qui avait déjà engagé les Nains Dorés. Vous décidez de vous rendre là-bas également.

9- Arrivés chez les Loxos, vous découvrez que les lions n'ont rien pu trouver. Sur les lieux des meurtres, aucune piste exploitable, pas de trace, etc... Etesien entre en communication avec un Loxo mort qui parvient à lui décrire l'un de ses assaillants, un membre de la tribu de l'Ankheg, un certain Rico. Vous foncez chez les Ankhegs.

11- Chez les Ankhegs, vous apprenez que Rico est parti en chasse depuis une dizaine de jours. Dermios, le chef des Ankhegs, voit d'un mauvais oeil l'ingérence de Ténaris dans les affaires de sa tribu. Le ton monte. Dermios tance Ténaris et lui reproche de faire confiance à des Loxos plutôt qu'à eux. Ténaris tentera par tous les moyens de calmer le jeu. Grâce à la puissante magie de Chaka, vous apprenez que Rico se trouve à Buldamar. Ténaris partira à cheval avec cinq Ankhegs (une concession faite à Dermios) pendant que les autres iront grâce au vent divin de Shaundakul...

13- En fin d'après-midi, vous découvrez Buldamar, la cité dont vous avez tant entendu parler...

Le quartier des Gitans est aux portes de la ville. On y trouve des cracheurs de feu, des vendeurs à la sauvette, des porteurs de valises, des baladins, des diseuses de bonne aventure... il n'est pas rare d'y voir des rixes finissant avec des morts...

Dans le quartier de la Tranche vivent les barbares des plaines sédentarisés depuis peu. C'est sale, moche et brutal mais cela s'arrête en général après qqes tatanes et poings dans la gueule, ça boit, ça chante et ça cuve... C'est là que vous trouver l'auberge du Hareng et le fameux Rico.

Le quartier du joyau est le lieu où l'on trouve commerces en tous genres et auberges de standing. C'est là que vous vous installez, à l'auberge de l'Ancre. C'est aussi là que se trouvent le manoir et la fameuse tour de Nezram.

Dans le quartier de la Fosse se trouvent le cimetière, les mendiants, les malades. On dit qu'il y aurait des crocodiles, des croque-mitaines et autres monstres. Il faut éviter de s'y rendre et encore plus la nuit.

14- Calypso et Etesien, déguisés magiquement, vont à l'auberge du Hareng et prennent une chambre juste en face de celle de Rico qui est accompagné de 3 hommes et possède toujours les cornes de loxos. Ils attendent qu'il n'y ait plus que deux personnes dans la chambre pour que Calypso fasse une diversion le temps qu'Etesien voyage dans l'Ether et aille voler une des cornes sans se faire remarquer. Pendant ce temps là, Brottor et Chaka vont voir Nezram dans son domaine. Ils rencontrent d'abord Marc, le majordome puis croisent furtivement un borgne avec un bandeau sur l'œil droit... échange de regard fugace... l'individu quitte le domaine... Puis ils rencontrent Aridia, la femme vamp et libérée de Nezram. Devant le nain Brottor et un Chaka glacial, voire hostile - préoccupé par quelque détail dans son carnet de notes - la femme joue de ses charmes, mais finit par s'en aller dépitée par l'absence de réaction de l'archimage.

Arrive Nezram, vilain petit homme boudiné et aigri. Chaka relève enfin la tête et prend la parole. L'homme se méfie de tout et voit dans les visiteurs une source d'ennui ou une menace pour "son précieux". Chaka et Brottor arrivent finalement à éveiller sa curiosité, non sans mal. Nezram propose finalement un marché. Il vous accompagnera à la cité souterraine avec son objet si vous triomphez de son défi. Il vous donne rendez-vous le soir à sa tour. Le groupe se réunit et vous retrouvez Nezram devant sa Tour. Il vous dit que l'objet se trouve dans la tour et que si vous le trouvez, il vous accompagnera...

Commence alors l'exploration de la tour, fortement protégée magiquement par un brouillard qui remplit les escaliers, des portes renforcées qui pèsent des tonnes, une porte protégée par des symboles prodigieux et un gardien élémentaire de terre gigantesque. Ce n'est qu'au prix d'efforts considérables que vous parvenez à sortir vainqueurs et à finalement parvenir au niveau suivant... après avoir passé une bibliothèque bien remplie, vous trouvez son laboratoire puis... Un mur prismatique vous barre le passage !!! Etesien, Calypso et Chaka mettront en commun leurs ressources pour en venir à bout, couche après couche... le mur finit par disparaitre pour révéler un piédestal. Au sommet se trouve un globe pulsant une énergie bleutée avec des effluves qui semblent danser à l'intérieur... Le temps semble s'être arrété... vous êtes ébahis... Chaka duquel se dégage désormais une aura inquiétante, souillée par le mal - ses traits, difficilement visibles sous sa bure, sont ceux d'un mort-vivant - s'approche de l'artefact, indifférent à ses compagnons...

Soudain, un cri déchire le silence !!! « Nooooooooooooon !!! ». C'est Calypso qui s'est précipitée vers Chaka et fait barrage de son corps... L'instant d'après elle s'écroule face contre terre, une mare de sang autour d'elle, une dague enfoncée entre les omoplates... Devant vous se tient le Borgne, une épée courte à la main. Le combat s'engage immédiatement avec en prime, Nezram qui sort de nulle part et vient prêter main forte à l'assassin. Etrangement, Nezram n'use pas de magie ; il se bat avec une rapière. Lui et le Borgne multiplient les feintes, les esquives, les coups sournois... tandis que dans le même temps Chaka, qui a continué à s'avancer de quelques pas, pose une main dégantée (anormalement blanche, squelettique) sur le globe... et se fige... hors du temps, hors du combat... la situation est critique... Le groupe finit par prendre le dessus grâce aux coups dévastateurs de Brottor dont la hache tranche à tout va, qui plus est depuis qu'Etesien l'a fait profiter des bénédictions de Shaundakul... Nezram s'effondre le premier mais le Borgne a disparu profitant des ombres. Une prière de lumière du jour confirmera que le Borgne a pris la fuite... Lorsque vous examinez de nouveau Nezram, celui-ci a changé... il s'agit désormais d'un individu à la peau grise et dont le visage est lisse, comme vierge... vous comprenez qu'il s'agissait d'un Doppelganger...

Etesien se précipite sur Calypso...


Dernière édition par Le Moine Noir le Dim 23 Fév - 11:41, édité 6 fois
avatar
le moine noir

Messages : 478
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 43
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La mort de Calypso

Message  le moine noir le Ven 14 Fév - 21:46

Rédigé par Admin

Mais il est trop tard. La jeune femme est morte et les soins magiques s'avèrent sans effet. Vos visages blémissent. Un silence pesant règne dans la pièce. Les minutes passent. Et soudain... alors que vous vous regardez les uns les autres, consternés, l'âme de Calypso revient vous visiter sous la forme d'un corps fantomatique aux lignes parfaites animé par un souffle psychique puissant. Miracle ou ultime manifestation d'une volonté exceptionnelle ?

Vos esprits réceptifs perçoivent son testament :

Adieu mes amis...
J’aurais aimé vous connaitre plus et partager ce voyage encore un peu. Je ne suis pas amère car je sais que là où je vais, mon œuvre continuera. Et je n’ai pas peur car je sais que je laisse mon héritage entre de bonnes et nobles mains.
Prenez garde car notre ennemi peut se cacher partout. Lorsque le soleil se voile, lorsque le cœur des hommes hésite ou doute de sa force, lorsque l’espoir n’est plus qu’un lointain souvenir. Il est normal de douter mais je vous conjure, je vous conjure de ne jamais perdre cet espoir qui vous anime et vous rend meilleurs, cet espoir qui garantit votre liberté et votre envie de lutter.
A ma façon j’ai essayé de faire de ce monde un endroit meilleur pour moi, pour vous, pour tous ceux qui sont dans la difficulté. Et j’ai foi en vous, je sais que vous saurez honorer ce vœu.
Adieu mes amis...
avatar
le moine noir

Messages : 478
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 43
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum