Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

Chaka, le moine noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chaka, le moine noir

Message  Admin le Ven 20 Déc - 18:35

These things also I have observed: that knowledge of our world is to be nurtured like a precious flower, for it is the most precious thing we have. Wherefore guard the word written and heed words unwritten—and set them down ere they fade... Learn then, well, the arts of reading, writing, and listening true, and they will lead you to the greatest art of all: understanding. — Alaundo of Candlekeep

avatar
Admin
Admin

Messages : 827
Date d'inscription : 22/11/2007
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur http://lahordea7.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Précisions sur le profil pyschologique du personnage

Message  le moine noir le Jeu 3 Avr - 9:12

Pour comprendre le profil de Chaka, il faut revenir à la base : quelle est sa définition du mal ? Le mal, pour Chaka, ce n'est pas la négation du code de conduite du paladin, c'est le déséquilibre - plus exactement le déséquilibre à grande échelle. Pourquoi ? La réponse passe par les chaines de causalité suivantes : 1) le déséquilibre à échelle globale => tension => effondrement, destruction => souffrance ; 2) le déséquilibre à échelle locale => inégalité => jalousie, peur => haine, vengeance, violence => souffrance. Ainsi, pour éviter le mal et la souffrance qui en résulte, il importe de maintenir les équilibres A TOUT PRIX, PARTOUT, TOUT LE TEMPS. Cela signifie maintenir les équilibres loi/chaos et bien/mal. Cette définition du mal est assez différente de la définition judéo-chrétienne traditionnelle dans nos sociétés occidentales (exprimée pp. 104-106 du PH1) et davantage inspirée des croyances orientales (bouddhisme).

Cette voie est en accord avec les actions récentes du personnage : lutte contre des puissances déséquilibrantes (type Shar, Cyrik), récupération et neutralisation d'objets super-puissants (type shadow stone, imascarcana, nether scrolls), élimination de créatures sur-puissantes (type Arshadalon, magiciens/sorciers maléfiques 20+), etc. Chaka a parfois fait de mauvais choix. Mais il était toujours motivé par le fait de préserver l'équilibre. Cela n'est pas sans rappeler l'attitude des elfes. Et eux aussi ont fait de mauvaises actions dans l'histoire en pensant respecter leur idéal (ex: the Sundering).

On peut considérer cet idéal comme vanité, orgueil démesuré. Mais si les mages, personnages rares et exceptionnels par définition, ne sont pas animés d'objectifs ambitieux de ce genre, qui peut l'être ?

Enfin, l'attitude méprisante, méfiante, et froide de Chaka a pour origine une enfance pas forcément très heureuse, une adolescence tout entière dédiée au travail, solitaire, sans affection, une fréquentation trop intensive des bibliothèques, un intérêt plus prononcé pour les livres que pour les gens, des confrontations répétées avec des intellectuels un peu desséchés comme lui, des expériences vécues faites de traumatismes considérables, de succès retentissants mais aussi d'échecs cuisants, etc.
avatar
le moine noir

Messages : 478
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 43
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum