Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

Pour Chaka : 3 années de voyage et d'intenses recherches...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour Chaka : 3 années de voyage et d'intenses recherches...

Message  le moine noir le Ven 25 Oct - 15:35

(Récit de Childebert Argenvrai, écrit en netherese)

Mont Talath (640-641 DR)

Mount Talath is the name of one of the mountains of the North Wall range of Halruaa as well as the name of the village built on its slope and the temple to Mystra in the villages centre. An impressive many-spired structure of stone with crystal walls. The architecture is such that some parts of the structure could not possibly stand without the aid of magic. Although it functions as a normal temple of Mystra, the temple of Mount Talath's library is its primary draw for visitors. Visitors not native to Halruaa must pay 1,500 gold pieces worth of coin, jewels or magic items to enter the library. From here, visitors have limited access to a private store of magical lore. For an additional 200 gold pieces per day, visitors can request access to specific tomes and peruse them in peace in reading rooms as long as they agree to be watched by a lorekeeper. These tomes are brought up from a cavern complex built under the temple in the rock of the mountain itself. None but the temple clergy have access to it and it is well-warded against would-be thieves. People are relatively regularly found in the caverns burnt or frozen to death or simply as piles of dust.



Silverymoon "the Gem of the North" (641-642 DR)

Silverymoon is often dubbed "the Gem of the North", for it resembles and emulates the (formerly) lost elven city of Myth Drannor in many respects. It is one of the few civilized places in the middle of the rough and untamed wilderness that is the North of Faerûn. It has a rich cultural life and is renowned as a meeting place for all races that were morally inclined towards good.

Silverymoon became a city in Uktar 637 DR, when a stone wall was built around it for the first time and the first ruler of Silverymoon, High Mage Ecamane Truesilver, was elected. Prior to that it was mainly a village of wooden buildings named Silver Village. It was built at a location considered sacred to the patron deity of rangers, Mielikki, and the unicorn goddess Lurue. Since that time the settlers sought to work with nature rather than against it, a decision that is said to have compelled the aforementioned deities to bless the site.

Ecamane Truesilver was instrumental in setting the foundation to the city's enduring (and totally justified) fame of a center of lore and knowledge throughout the North (often called "Myth Drannor of the North", as it is an echo of the legendary capital of the Elven Court). Truesilver founded a library and subsequent rulers of the city pursued artistic endeavors and further consolidated Silverymoon as a place where art, culture, lore, and magic are highly valued before his death in 712 DR. Ecamane was followed by his nephew, Aglanthol the Red as the second High Mage of Silverymoon. When Myth Drannor fell in 714 DR, some prominent scholars found shelter in the city, but they were followed by the demons that destroyed their home. The then reigning High Mage, Aglanthol, perished in the ensuing fight in 719 DR. His successor, Ederan Nharimlur, by contrast, reigned for many years in peace. It was in his reign that the city almost doubled in size.




Waterdeep on the Sword Coast (642 DR)

Waterdeep is named for its outstanding natural deepwater harbor, which has made the city a commercial crossroads. The population of the city is listed as approximately 130,000, with more than one million Waterdhavians making their home within the city's territorial area. The city sprawls northward from the sea, spreading along the flanks of Mount Waterdeep, a solitary mountain. Mt. Waterdeep is indicated to have been a citadel of a fantasy race called the dwarves, and the entire length and great depth of the mountain is riddled with passages and tunnels, most of which are still occupied by deadly creatures whose presence in the mountain pre-dates the founding of the city itself. For gaming purposes, Waterdeep is an attractive location for adventurers because it has a large adventuring site, the Undermountain, located near temples and other health recovery areas.





Candlekeep on the Sword Coast (642-643 DR)

Candlekeep is a many towered fortress library that stands on a crag, looking down upon the Sea of Swords. The path to Candlekeep is called the Way of the Lion. The library is filled with books and scrolls of knowledge, and it was the home of the great seer Alaundo, who foresaw the coming of the Bhaalspawn. Although some sources state that Candlekeep was originally the citadel of Alaundo, grew around his small and humble tower, the keep actually predates the seer by some hundred years, having been founded in c. -200 DR. In 75 DR, Alaundo arrived in Candlekeep to study the writings kept there and got a reputation for his visions into the future. Legends say that he foresaw his own demise, and journeyed to Candlekeep to donate his records. He died the year after. By 82 DR, the sages had become so impressed by the accuracy of his predictions that they assigned thirty monks to a never-ending "Chant of the Unfulfilled Prophecies". The Avowed is the name the monks of Candlekeep call themselves.


Dernière édition par le moine noir le Sam 23 Jan - 12:06, édité 4 fois
avatar
le moine noir

Messages : 478
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 43
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Une épreuve

Message  le moine noir le Sam 4 Jan - 17:59

L'arrivée à Silverymoon/Lunargent fut un moment intense, crucial, dans la vie du Moine Noir : rencontrer Ecamane son aieul, un être aussi sage, savant, exceptionnel, quel privilège immense ! Une fois l'émotion passée, les deux hommes commencèrent à échanger. La communication était étonnemment facile comme s'ils se connaissaient depuis toujours. Chaka révéla moult choses au vieux mage : des événements importants du "futur" évidemment mais aussi des détails intimes de sa vie, le récit de ses quelques victoires mais également de ses nombreux échecs. Il lui fit part de ses projets, lui livra certaines de ses plus récentes et secrètes intuitions, fruits de son labeur à Mont Talath. Il ne cacha pas ses doutes, ses constantes hésitations, sa frustration aussi. Ecamane écouta, patiemment, réagissant par moment ou hochant simplement la tête. Il semblait comprendre la nature du problème. Finalement, après des heures et des heures d'entretien, il saisit les mains de Chaka.

Mon garcon... (Ecamane, né en 555 DR, approchait le siècle d'existence), je sens en toi l'impatience que j'ai connu chez beaucoup de mes apprentis. C'est quelque chose de naturel. Une vie ne suffit pas à faire, apprendre, comprendre un dixième de ce qui nous entoure. J'ai eu ce que je pense être un privilège d'être accepté au sein de la communauté Elf de Myth Drannor. J'y ai decouvert une autre vie. Mais cela fut très dur pour moi. On ne peut raisonner de la même facon quand on vit six ou sept vies d'homme. J'ai du apprendre la patience mais plus que tout, j'ai appris une chose importante. L'importance du foyer.

Pause.

Le sentiment de faire partie de quelque chose. Un endroit ou on peut venir se ressourcer, demander conseil. On n'y sera pas jugé mais ecouté, conseillé, aidé. Et on ecoutera les histoires des autres car leur destin nous intéresse. C'est ce que j'ai senti quand j'ai enfin compris Myth Drannor. C'est ce qui manque à nos villes humaines. Le manque de temps nous empeche de développer l'empathie qui unit les individus. Aussi, c'est ce que j'ai cherché à construire ici, à Lunargent. Un lieu de paix, de partage et de bien-être. J'aspire à te faire découvrir cela. A calmer tes ardeurs. Je sais que pour toi, actuellement l'action est la seule issue. Mais il y a un temps pour tout. Et je t'assure que se lancer tête baissée dans ton aventure m'aurait peut être tenté. Tu arriveras à convaincre certaines personnes de t'accompagner. Mais auront elles bien compris tous les enjeux? Tu es ici chez toi si tu le souhaites. Prends le temps de te poser. Tu as fais déjà tant de choses. Tu as la droit de gouter à un repos oh combien merité. Je vais te faire rencontrer des gens. Ils t'écouteront. Mais tu devras aussi les écouter. Même si parfois tu ne partages pas leur propos. Car cela ne peut aller que dans un sens.

Il mit le bras autour des épaules du jeune mage.

Viens Chaka. Je vais te montrer où tu vas t'installer.

Plus tard, Ecamane présenta Chaka à huit personnes, qui, selon ses dires, constituaient le cercle de ses huit apprentis, chacun lié à une école de magie particulière (abjuration, évocation, transmutation, etc.). Un groupe restreint parmi d'autres disciples avec lesquels il eut l'occasion d'interagir. Ecamane ne dit pas à ses apprentis qui était Chaka, ni d'où il venait. Et, en retour, veilla à ce que Chaka ne divulgât rien sur ses origines. Il demanda juste à Chaka de passer du temps avec eux. Chaka rencontra donc les apprentis, tous très brillants, les aida dans leurs diverses recherches, leur prodiguant de précieux conseils. Ils devisèrent, débattirent, confrontèrent leurs théories, sur des sujets magiques principalement, mais aussi de fond relevant de l'éthique et de la métaphysique.

Cela dura des mois. Au point que Chaka finit par se sentir chez lui à Lunargent. Un sentiment étrange comme de "déjà-vu". C'était un peu le cas puisqu'il fréquenterait Lunargent, mais la Lunargent d'Alustriel dans 750 ans !

Il lui fut parfois difficile, voire pénible, de garder le secret de ses origines. Au cours des discussions, il n'était pas rare que des détails du futur lui échappassent et que certaines de ses remarques laissassent les interlocuteurs ébahis. Certains auditeurs le pensèrent même doué de facultés divinatoires hors du commun.

Cette période fit le plus grand bien à Chaka. Se sentir entouré, apprécié, reconnu, intégré, lui qui trop souvent avait expérimenté la solitude. Mais quelque chose clochait. En effet, une fracture existait toujours dans les échanges. Et malgré les affinités naissantes comment créer un climat de réelle confiance sans avouer toute la verité ?

Un jour, Ecamane proposa quelque chose. Chaka aurait le droit de raconter son histoire à une personne. Une seule parmi ses apprentis. Le Moine Noir hésita tout d'abord. Pourquoi cette proposition ? Ecamane ne la justifia pas. La réflexion fut longue et difficile. Quels critères privilégier  Pourquoi l'un plutôt que l'autre ? Tous avaient leurs qualités et étaient devenus sinon des "frères", du moins de très bons camarades qu'il aimait fréquenter. Chaka pressentait au fond de lui que ce choix allait en impliquer d'autres. Ecamane manigançait quelque chose. Mais quoi ?

Chaka mit du temps à réaliser que tout ceci n'avait été, en fin de compte, qu'une épreuve. Les huit apprentis n'existaient pas vraiment. Chacun représentait un aspect de sa personnalité. Réunis, ils formaient un tout. Lui ! Et il ne pouvait se priver de l'un quelconque d'eux. Le choix était impossible ! Le sage avait sciemment provoqué cette impasse... afin de le pousser dans ses retranchements. Choisir. Renoncer. Se positionner. S'engager. Prendre parti. Chaka préférait rester en retrait et contempler le monde ou se comporter comme un juge, pensant, par cette attitude, respecter l'équilibre des pouvoirs, la neutralité, qu'il trouvait incarnée à la perfection dans l'essence de Mystyl/Mystra, cette forces immuable, ni bonne, ni mauvaise, dont il était devenu, au fil des années, un serviteur, un agent. Par cette épreuve, Ecamane l'avait placé devant le dilemme action/contemplation qui se posait à lui depuis toujours.

Si tu veux que ce monde change, fils, tu dois changer avec lui. Tu ne peux pas te contenter de dire aux autres d'être meilleurs. Tu dois leur montrer l'exemple !!!

Il fallut du courage au Moine Noir pour accepter ces paroles qui furent les dernières qu'il entendit du vieux mage. Peu de temps après, il quittait Lunargent ; direction Eauprofonde, afin de rencontrer la personne mentionnée par Ecamane à plusieurs reprises : la fameuse Calypso...
avatar
le moine noir

Messages : 478
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 43
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum