Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

13 Nightal 639 DR, Derlusk, Shaar septentrional

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

13 Nightal 639 DR, Derlusk, Shaar septentrional

Message  le moine noir le Mer 15 Mai - 20:17

(Récit écrit en netherese)

Treizième jour du mois de Nightal, 639 DR, Derlusk, le Shaar septentrional, Faerun, Deuxième Âge de ce monde.

Des semaines ont passé depuis ma dernière période de retraite et de méditation. J'ai tant voyagé par monts et par vaux, tant œuvré - et tant combattu - que je n'ai guère trouvé le temps d'actualiser mes chroniques. Il me faut pour cela le calme et la sérénité. Au moment où je m'apprête à laisser Arion et Ténaris terminer seuls ce que nous avons commencé ensemble, sans influence ni conseil - n'en ai-je pas déjà beaucoup trop fait ? - je couche sur le papier ces quelques lignes, témoignage des dernières aventures qu'il m'a été donné de vivre en leur compagnie.

Il fallut attendre la décision par vote du conseil de famille étendu des Martell pour voir le projet de mariage d'Arion remporter une très timide approbation.

Le 14 Marpenoth, nous pûmes retourner à Innarlith négocier les derniers détails du contrat d'une part (partenariat économique renforcé entre les deux cités pour le contôle des activités commerciales par voies de terre et de mer, aspects financiers, montant de la dot, arrangement de la cérémonie, etc) et, d'autre part, interroger Youssouf, le bras droit du baron, sur les pratiques magiques des mages et sorciers calimshites. Mais nous n'eûmes pas affaire à ce Sukhumvit, arrogant, sûr de lui, tantôt aimable et séduisant, tantôt sarcastique et inquiétant. Car entre temps, Gemma-Ammet avait pris le contrôle du palace, éliminant les plus proches conseillers du marchand, à commencer par Youssouf en la personne de qui le démon avait évidemment détecté un danger. Sukhumvit, sans défense, quoiqu'en pleine possession de ses esprits, n'en menait pas large. Gemma-Ammet, à travers la bouche de la sekekere Blanka mentalement dominée, nous intima l'ordre de partir avant la tombée de la nuit et de ne jamais remettre les pieds à Innarlith sous peine de mort. Faisant fi de ses menaces, nous décidâmes de passer à l'action et le lendemain, première confrontation avec Gemma-Ammet qui tourna au désastre. Emprisonnement et torture pendant trois semaines. Nouvelle intervention de Grazz't qui me permit de rentrer sain et sauf à Derlusk par portail. Arion fut rendu à sa famille en échange d'un million de pièces d'or ! Oberyn se chargea de la transaction et eut affaire à Marty qui, hélas, ne s'en était pas tiré aussi bien que moi et nous avait trahis (du moins en apparence).

20 Uktar. Derlusk. Rencontre de Sacha, voyageur interplanaire. Les plans dévoilés du balor Ammet. Nouvelles informations au sujet du rejeton, de Voyvodin et de la mère de Yondaelle. Devant l'urgence de la situation, je pris sur moi d'envoyer simultanément trois messages mentaux aux trois membres actifs de la légion rouge dans le but d'attirer leur attention sur les desseins de Tiamat et d'Ashanti et de provoquer leur réaction : un message à Gulthias/Angarath, un autre au ministre des armées, Syllion Ashwands, et un dernier au ministre des cultes, Cassandre de Ménalk. Seuls Syllion et Cassandre répondirent, interloqués. L'absence de réponse de l'empereur conforta un temps la thèse selon laquelle la fonction impériale était une illusion, une coquille vide, entre les mains d'Ashanti - en contradiction avec les chroniques du kobold. Ce qui se tramait en réalité, nous l'apprîmes un peu plus tard.

Fin Uktar. Innarlith. Seconde confrontation avec Gemma-Ammet en compagnie d'Alphonse, prêtre de Red Knight. Annulation du rituel de confinement d'Al-Djzari et renvoi de l'âme du balor sur son plan pour un siècle. Bilan provisoire : Dydd éliminée par Gemma-Ammet, Ammet durablement neutralisé, l'épée Gemma récupérée et placée en lieu sûr à Derlusk. Restait Arshadalon...

Début Nightal. Retour de Yondaelle et de Pilar. Voyage au pays de Faerie pour délivrer Voyvodin, prisonnier d'une succube, et pour tâcher d'en apprendre davantage sur l'étonnante disparation de la mère de Yondaelle. Destruction de la succube. Libération de Voyvodin, amnésique comme Wyrven. Le rôle des illithids dans l'histoire.

8 Nightal. Retour à Derlusk. Rapport à Dorian de la bouche de qui Arion apprend l'affaire de l'enlèvement de l'empereur commandé deux mois plus tôt par Ashanti en personne. Mission secrète pour le récupérer. Départ du groupe pour la Grande Faille.

9 Nightal. Conseil de pierre des nains dorés. Ténaris également invité. Concertations. Préparatifs pour la guerre avec comme objectif militaire la destruction des gnolls et des démons massés dans la Cité des Crocs de Métal.

11 Nightal. Lhesper. Visite au grand prêtre de Lathander. Sont abordés les sujets préoccupants des Myrkulites rassemblés près de Derlusk et du château d'Al-Ahnar en pleine activité (voir les notes sur la légende rattachée au chateau). Puis opération commando dans la grotte sous Lhesper abritant les quatre portails avec en renfort Ténaris, Bella sa soeur et Gareth le Franc, de l'Ordre du Calice. Portails manifestement opérationnels. Combat contre des démons (babiliths, retrievers) puis contre Ashanti en personne. Défaite cuisante du groupe. Négociations confuses pour sauver nos vies. Formulation de nouvelles hypothèses : possible alliance tripartite Ashanti - drows (Ghaunadaur, dieu tutélaire d'une puissance cité drow de la région) - Yeenoghu (gnolls et démons) pour le contrôle de l'empire. Probablement complétée par une alliance formelle avec Tiamat (diables) et la maison Maerildarraine, pourtant rivale, afin de profiter des compétences particulières de Samaras, le conjurateur (construction accélérée des portails).

13 Nightal. Retour à Derlusk par portail sous le contrôle d'Ashanti. Découverte du meurtre de Dorian Martell, signé Ashanti, et du vol de l'épée Gemma. Marty ? Nouveau combat contre Ashanti et retraite de l'archimage qui se vengera le jour suivant en organisant avec les Maerildarraine l'élimination d'Oberyn Martell et de ses mercenaires.

Mon rôle dans le Shaar touche désormais à sa fin : place aux héros de ce temps, dans un environnement rééquilibré où tout peut advenir... C'est le moment je crois - déraisonnablement différé diraient certains - de reprendre la route, seul, de rencontrer quelques rares personnes, respectées pour leur sapience et dignes de confiance, de les informer du péril qui menace le monde par le fait de la folie criminelle d'une seule Puissance, et, sous réserve de leur bénédiction, de placer les deux ou trois jalons supplémentaires qui, il faut l'espérer, empêcheront la catastrophe de 1385.
avatar
le moine noir

Messages : 478
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 43
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum