Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

Partie 1 - A la recherche du dernier morceau de l'épée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Partie 1 - A la recherche du dernier morceau de l'épée

Message  Admin le Lun 23 Juil - 17:58

Discussion à la veille d'un combat, Wyrmbones mountains

Au crépuscule du 30 Flamerige, bien à l'abri de la poche extradimensionnelle, les compagnons mangèrent et devisèrent de choses et d'autres. Chaka, étrangement silencieux jusqu'alors, prit enfin la parole.

Chaka : Amis, écoutez-moi. Pour en avoir déjà combattu un il y a de cela quelques mois, je voudrais vous faire part de mon expérience concernant les dragons crocs. Puissent ces informations nous permettre de définir un plan d'actions garantissant notre survie à tous...

Pause.

Chaka : Les dragons crocs sont de véritables machines à tuer. Leurs corps, recouverts de pics et d'écailles coupantes comme des lames de rasoir, les rendent particulièrement dangereux. On peut à peine les blesser avec des armes normales. Ils ont des griffes solides et acérées, des ailes massives mais courtes, qui rendent leur vol incertain, et une queue puissante dont ils se servent pour faire chuter leur ennemi au sol. Leurs attaques sont si violentes qu'Enguerrand et moi-même n'y survivrons pas en cas d'exposition directe. Contrairement aux autres dragons, ils ne soufflent pas mais leur morsure drainent la vitalité de leurs proies. Ils sont plus rusés qu'intelligents, fourbes, imprévisibles et excessivement cruels. Ils sont résistants à la magie mais n'en ont qu'une maitrise élémentaire. Toutefois, à partir d'un certain âge, ils disposent d'un certain de capacités particulièrement ennuyeuses, comme par exemple celle de pouvoir retourner les sorts ciblés sur eux vers leurs adversaires.

Chaka (se tournant vers Aryon et Ténaris) : Si (et seulement si) nous sommes bien préparés, nous pouvons battre un dragon croc adulte. Pour cela, il nous faudra coordonner nos efforts. Aryon, vous serez en première ligne avec Ténaris. Fort de ces informations, quelle stratégie proposez-vous ?

Ténaris : Nous allons affronter un ennemi plus que redoutable... Et nous partons sur un affrontement frontal, en supposant, peut-être à tort, que la créature sera seule...

Chaka : Très juste ! Il peut disposer de créatures pour le servir. Mais il est encore jeune. J'aurais tendance à penser qu'il construit actuellement son territoire, amasse des richesses, tel un chasseur solitaire. Qu'en pense notre guide ?

Le guide se contenta de hocher la tête.

Enguerrand, intervenant : Vous auriez raison de penser que je ne suis pas un spécialiste des bêtes sauvages. Par contre, une brute épaisse reste une brute épaisse. Celui-ci dont la force aura toujours suffit pour... obtenir gain de cause n'a à mon sens pas besoin d'avoir une basse-cour. Je n'ai jamais vu de petit chien dans la niche d'un molosse enragé.

Ténaris : Ne serait-il pas possible d'explorer la zone avant ? Magiquement et physiquement... Après nos ressources sont limitées on ne pourra pas se préparer aux deux correctement simultanément.

Chaka : Plus nous tardons à agir, plus nous courons des dangers dans ces montagnes inhospitalières. Notre guide nous le confirmera et la confrontation désastreuse contre les ropers le prouve plus qu'un long et pompeux discours. Nous devons donc prendre rapidement une décision, sachant que, comme le souligne Ténaris, je ne pourrai pas être à la fois utile au combat et utile pour savoir ce qui nous attend. Nous pourrions utiliser une journée pour explorer l'endroit, à l'aide la magie, sans nous exposer, mais avec le risque de révéler notre présence (si ce n'est pas déjà fait), et attaquer la journée suivante.

Chaka (réfléchissant) : Le dragon est sur son territoire et a pu préparer quelques pièges contre les intrus. Il a l'avantage. Je veillerai néanmoins à ce que nous ne soyons pas surpris. Nous serons préparés, lui aussi.

Ténaris : Comme Chaka l'a fait remarqué le dragon est chez lui. Que savons nous de ce genre de bête ? A-t-il une activité nocturne ou diurne ? Est-il parti en chasse récemment ? Ce sont des créatures qui vivent très longtemps et qui tiennent à rester en vie, donc prudentes et rusées... Cela ne doit pas être la seule issue à son antre, sa taille considérable et son manque de maîtrise du vol doivent le forcer à avoir des entrées de passage conséquentes.

Pause.

Ténaris : Peut-on le considérer comme une créature fouisseuse Chaka ?

Chaka : Je n'en sais rien.

Ténaris (poursuivant sur sa lancée) : Il s'est peut être créé une galerie de secours quelque part... Moins visible, et peut être moins protégée. J'avoue que si nous pouvions mettre la main sur l'objet qui nous intéresse sans le combattre directement cela serait un grand bien. Trouvons une autre entrée à son antre, et pensons à une diversion qui le ferait sortir pendant que nous pourrions quêter notre dû pendant son absence. Une idée... Dangereuse... Très dangereuse... me vient à l'esprit... Dans l'optique où cette créature à une autre issue de secours, nous pourrions faire ébouler son entrée principale, avec juste assez d'espace pour que nous, plus petits nous nous faufilions ... Peut être aidés par la magie d'Enguerrand. Le bruit plus que conséquent attira son attention... Et il viendra que ce soit par l'intérieur ou l'extérieur... Nous l'atteindrons cachés du côté intérieur dans une des tes fameuses bulles dimensionnelles, ton oiseau, Chaka, à l'extérieur, nous tenant informés de sa présence. Quand il viendra inspecter son antre éboulée, nous serons invisibles dans ta bulle. Ton oiseau devra être très discret, il ne fait pas parti de l'écologie de ces montagnes et cela pourrait attirer l'attention sur lui. Le dragon partira assurément en chasse contre ces envahisseurs... Pour sûr, cette créature à l'odorat affinée ! Peut-être pourrions nous lui créer une fausse piste avec certains de nos vêtements pour l'éloigner de nous. Une fois le dragon à l'extérieur... Et nous à l'intérieur, nous pourrons commencer la fouille de son antre... Me suivez-vous ?

Chaka (regardant Ténaris en hochant la tête avec approbation) : Gardons à l'esprit que le combat frontal est une mauvaise situation et que le combat frontal sans magie sur nous est la pire des situations... La voie du dialogue et de la négociation avec ce type de dragon est très risquée : ils sont vicieux, totalement imprévisibles, ne respectant aucun de leurs engagements. J'écarterais volontiers cette option. La diversion... pourquoi pas ? Si nous parvenions à attirer et à bloquer le monstre à l'extérieur, en ayant préalablement vérifié qu'il n'y a qu'une ou deux entrées que l'on pourrait aisément condamner, évidemment... cela éviterait le combat frontal et nous laisserait le champ libre pour fouiller tranquillement son repaire.

Pause.

Chaka (pensif) : Je regrette de devoir l'admettre mais... la magie va jouer un rôle capital dans notre tentative de récupérer l'épée.

Aragnel : Mon cher Tenaris votre idée d'une diversion est intéressante et il se pourrait que là se trouve la clef. Toutefois le passé nous a prouvé que si la bulle de notre frère Chaka est un sanctuaire efficace il nous a aussi appris durement qu'une fois à l'intérieur il nous est difficile d'en sortir pour combattre rapidement. Et la bulle ne dure pas éternellement... En ce qui concerne ce monstre, savez-vous s'il quitte quotidiennement sa tanière pour s'alimenter ou autre ? J'avais cru comprendre qu'il était servi par des créatures locales ; peut être devrions-nous les identifier pour nous assurer qu'elles ne seront pas en face de nous au mauvais moment et peut-être également qu'elles pourraient être (y compris à leur insu) une source d'information pour nous. D'autant plus que ce monstre a peut-être, comme la liche, un autre rôle dans le complot des ténèbres qui se trame que de seulement garder une partie de l'épée...

Chaka : De quel complot des ténèbres parlez-vous Aragnel ?

Aragnel : Je parle du complot qui fait que les gnolls se regroupent et s'organisent, qu'ils ne sont pas inquiétés et que personne dans l'Empire ne semble y prendre garde, du complot qui fait que la liche que nous avons combattue a travaillé pour eux en créant des morts-vivants. Nous avons été témoins malheureusement de bien d'autres actes ténébreux mais je ne sais dans quelle mesure ils sont directement liés ; quoi qu'il en soit, ce n'est pas un hasard.

Récit de Dorian, sujet du Grand Ver Insithryllax

Les aventuriers cherchent un objet important, guidés par la vision de l’un d’eux, un Paladin de Lathander qui « sent » où l’objet se trouve. Je les guide jusqu’à l’entrée d’une caverne. Je leur apprends qu’il s’agit de la tanière du Dragon Croc Aradranoriciliak. Cela ne les dissuade pas. Leur quête semble réellement importante et leur détermination sans faille. Seul le magicien traine les pieds. Il est de loin le plus pragmatique. Les autres échafaudent déjà plusieurs plans. Ils ne comptent pas attaquer aujourd’hui. Le timing est parfait, cela me laisse le temps de prévenir le maître…

Dissimulés derrière le mur illusoire nous assistons discrètement au combat. Qu’il est ironique de voir comme les choses peuvent tourner m’envoie le maître. Il est vrai que la situation est des plus favorables. Sans l’intervention des aventuriers, jamais nous n’aurions pu passer la Grande Interdiction et savoir ce que cache le Croc.

Ca y est, le dragon est terrassé.

Mais pourquoi ces humains ne peuvent se résoudre à être pragmatiques. Leur foi les aveugle et les mène à leur perte. C’est irrémédiable. Ils n’avaient qu’à jurer allégeance au maître.

Il ne reste plus que le magicien. C’est dommage je l’aimais bien. Il en savait un rayon sur ce qui se passait dans le coin. C’est rare de trouver des gens qui savent et qui en plus aiment à en parler.

J’hésite à la dire au maître. Je me tourne vers lui. Ses naseaux sont dilatés, ses griffes déchirent la pierre sur le sol et sa queue fend l’air nerveusement. Je me ravise rapidement. Le maître s’élance sur l’humain qui tremble. Combien de fois ai-je assisté à ce spectacle. La peur attendrit la chair. J’aime ce moment.

L’humain hurle des paroles dans la langue ancienne.

Soudain tout semble s’arrêter. Le maître suspend son vol. Puis la terre se met à trembler. Je sens le maître hésiter puis rapidement, il fait demi-tour et vient à ma rencontre. Mon cœur est prêt à exploser. Nous partons m’intime-t-il.

Je le regarde, puis je regarde l’humain. Son regard et mon regard se croisent. L'expression sur son visage est indéchiffrable...

La terre tremble toujours. Il n’y a pas de temps à perdre…

Récit de Valéria, Dragonnère de Samdralyrion

Oh Seigneur apporte moi ta force.
Que ta bénédiction nous guide dans l’épreuve qui nous attend.


Je vois les yeux de mes compagnons pointés vers moi. Ils attendent ces paroles qui les ont toujours enflammé avant de passer à l’action. Mais le temps est différent. Pour beaucoup, ce sera leur plus grand défi. Le dernier aussi peut-être. Combattre un Ver Noir de 15 mètres implique d’être prêt à donner sa vie. Et dans les circonstances actuelles, nos alliés sont trop peu nombreux. Les missions que nous engageons manquent du temps nécessaire à leur préparation mais surtout d’effectif suffisant. Les mots viennent naturellement à mes lèvres. Je suis une guerrière. Le champ de bataille est mon domaine. Commander est mon destin.

Que faisait un Vénérable dans la prison ? Ce n’était pas prévu. Qui nous a trahi ?

Je penserai souvent à vous mes frères. Vous qui êtes tombés pour la cause : Sacha, Marik, Lilian, Jeanne, Vibert. Votre courage sera longtemps chanté et loué.

La terre a tremblé !!! Les Wyrmbones hurlent leur fureur !!! Le feu sort de ses entrailles. Une partie du monde s’écroule. Quelle est donc cette folie ?

Je cherche la voie la plus sure pour quitter les montagnes. Les secousses ont modifié le décor. Certains accès n’existent plus. D’autres au contraire… il y a quelqu’un…

J’ai réussi à soigner l’étranger. Il boitera encore un peu mais il est hors de danger. Je crois qu’il vient de l’est. Loin, très loin à l’est il y a un pays qu’on appelle Mulhorand. Ils érigent des pyramides et vénèrent des dieux différents. Celui là est un prêtre du soleil. Il était en mission sainte dans les montagnes mais le tremblement de terre a précipité la chute de son expédition quand deux dragons rouge de 15 mètres ont émergé de la pierre éventrée.

Les choses bougent très vite. Un frisson parcourt mon dos quand je pense aux implications possibles.

Nous finissons de pousser les cadavres des Arrowhawks du haut de la falaise ou nous avons rejoint des aventuriers attaqués par ces formidables adversaires, sortes de Serpents Ailés crachant des rayons d’électricité. Une attaque semble-t-il pilotée par quelqu’un…

Ce groupe dit être là pour rechercher un objet qu’ils ont semble-t-il trouvé. Ils ne savent rien sur le tremblement de terre. Dommage. Je rechigne un peu à leur révéler tout de ma mission. Cela ne plait pas à l’un d’eux qui ne comprend pas mon hésitation et pense que je ne veux pas les aider. Mais vu les circonstances, je n’ai pas le choix et leur explique que je sers le Grand Ver de Bronze Samdralyrion, exilé au Turmish suite à l’exode des dragons des Wyrmbones vers 480 et qu’à sa demande, j’ai monté une expédition pour venir libérer une Dragonne d’Argent retenue prisonnière par un Dragon Noir. Des expériences seraient menées sur elle. D’après mes informations, le Dragon Noir chez qui elle était retenue prisonnière n’aurait pas du être un adversaire aussi formidable. Quelque chose a cloché.

L’étranger dit être Prêtre d’Horus-Ré. Il a exhumé les documents du Grand Prêtre Peribsen qu’il suivait en mission sainte et a découvert qu’ils étaient, suite à une vision de Peribsen, à la recherche d’un Eclat du Soleil, une relique qui fut volée dans un Temple d’Horus-Ré au Mulhorand vers 480. Deux des aventuriers sont des suivants de Lathander et la rencontre ne peut pour eux pas être fortuite. L’étranger décrit les dragons rouge qui les sont attaqués. D’après mon expérience, ce sont deux adversaires coriaces mais à portée d’un groupe bien préparé. Il décrit ensuite l’endroit où ils sont tombés. Je n’ai guère d’hésitation. Je sais ce que c’est. L’ancienne place du pouvoir de Tiamat lorsqu’elle régnait encore sur les Wyrmbones !!!

J’avais dit à mes compagnons de fortune de surtout ne pas s’écarter trop loin de moi lorsque nous combattrions les dragons cracheurs de feu… Deux d’entre eux sont étendus sur le sol, leurs chairs calcinés et une odeur de mort se répand dans la caverne. L’étranger et le Mage. Quel gachis… Le prêtre de Lathander est touchant en train d’essayer de les ranimer. Ses paroles sont celles de quelq’un qui ne perd jamais espoir. J’espère que leurs âmes peuvent voir comme elles sont aimées.

Un flash de lumière m’a aveuglé. Mes yeux me brûlent et il me faut quelques secondes pour les rouvrir. Le prêtre solaire, Aragnel est affalé contre la paroi rocheuse. Des larmes coulent sur ses joues. Il regarde le trou dans le plafond de la caverne et le halo de lumière dans lequel baignent les deux corps qui… ne sont plus calcinés… et s’agitent… ils se relèvent… je saisis mon épée.
Aragnel remercie son père, celui qui a sauvé ses frères. Tout le monde semble sous le choc.
Les deux se relèvent et semblent n’en pas croire leurs yeux. Le groupe se précipite vers eux.
Ils sont en vie et des sourires éclairent les visages… l’espoir renait…

Au bout de la caverne, nous trouvons, flottant dans l’air, une sphère de lumière à l’intensité folle.
Il ne fait nulle doute qu’il s’agit du fameux Eclat de Soleil. Même la protection d’ombre sensée la dissimuler parvient difficilement à l’atténuer. L’étranger s’en approche puis touche l’éclat et disparait immédiatement. Avant de réapparaitre rapidement devant nous la sphère dans la main. Il est en nage et manque de tomber à terre, visiblement extenué. Il peine à parler. Il relève finalement la tête.

J’ai eu une vision, dit-il, il y avait une forêt, une ville en ruines et au cœur de cet endroit, trois portails magiques venaient de s’activer et des créatures ressemblant à des démons ont fait irruption !

Puis il s’écroule de fatigue…
avatar
Admin
Admin

Messages : 834
Date d'inscription : 22/11/2007
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur http://lahordea7.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum