Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

15 Flamerule 639 DR, Kormul, Shaar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

15 Flamerule 639 DR, Kormul, Shaar

Message  le moine noir le Dim 6 Mai - 10:40

(Récit écrit en netherese)

Quinzième jour du mois de Flamerule, 639 DR, Kormul, le Shaar méridional, Faerun, Deuxième Âge de ce monde.

Le 9 Flamerule, nous rencontrâmes un prêtre de Chauntéa, vénérable et fort compétent, que connaissait Aragnel. Ce dernier accepta de nous aider à tenter de soigner l'esprit de notre ami, Tatbuyug. Nos premières tentatives se soldèrent par une dissipation du charme. Nous découvrîmes alors une nouvelle aura magique, qui semblait avoir échappé à ma scrutation initiale : celle d'un anneau que Tatbuyug portait à l'annulaire gauche. Le prêtre dut employer un rituel plus puissant pour venir à bout du maléfice contenu dans l'objet, lequel avait été déclenché par la disparition du charme : tout ceci me parut étrange et fort alambiqué... D'évidence, un sorcier ou un mage avait eu le temps de concocter un plan particulièrement vicieux... Le bon Tatbuyug, enfin libéré de toute influence psychique malsaine et redevenu pleinement maitre de ses moyens, put nous révéler ce qu'il savait : Stilicon, le chef de la tribu du lion, avait changé et pas nécessairement en bien. Animé par une soif de vengeance et de conquête, il avait entrepris l'unification de toutes les tribus barbares des plaines et se donnait jusqu'à la fin de l'année pour arriver à ses fins. On parlait déjà d'un "printemps du sang" dont on se souviendrait dans les récits... Tatbuyug ne cacha pas son inquiétude et Ténaris confirma que ces délires mégalomaniaques et ces projets belliqueux étaient étrangers à la naturelle réserve de son père. Aussi pouvait-on postuler que Stilicone lui-même était manipulé ou pire, qu'il avait été remplacé... Tatbuyug décida de repartir vers sa tribu pour mener une enquête discrète. Ténaris était déchiré entre le désir de l'accompagner et la conscience aigüe d'un danger plus grand encore qui requérait sa présence parmi nous.

Deltar, le prêtre de Chauntéa écouta notre récit des derniers événements avec attention et son inquiétude grandit lorsque nous mentionnâmes la recrudescence des gnolls, la présence de démons dans la forêt d'Amtar, l'assassinat du vieux druide Tralduiir, et l'attaque de la bête de Malar. Quelque chose était à l'oeuvre dans la région, une force obscure et malfaisante. Nous lui fîmes part de notre intention de rencontrer Dydd Kojar pour la mettre en garde contre un grand péril à venir, et il nous promit son aide et son assistance. Par chance, il avait des contacts avec des membres de l'Enclave d'Emeraude. Il ferait remonter notre requête et nous contacterait par moyens magiques dès qu'une audience nous serait accordée.

Le 14 Flamerule, Agathe se réveillait d'entre les morts et telle un zombie attaquait son père, venu se recueillir et prier sur le tombeau de sa fille. Le vieux Shiledheart dut décapiter le corps animé pour sauver sa vie. Profondément choqué, il tomba dans la dépression. C'est dans cet état que nous le retrouvâmes le 15 lorsque nous arrivâmes à Kormul. D'autres nouvelles nous parvinrent : un béhir avait été reperé par des chasseurs dans les environs de Kormul, accompagné de gnolls. Aryon convainquit les autres de se lancer sur leurs traces pour les occire. Enguerrand appela son frère à la rescousse. Ce dernier leva une petite troupe de guerriers aguerris et tous quittèrent la ville, prêts à en découdre, tandis que, lassé des voyages et des combats, je restai à Kormul pour mener des recherches au temple d'Oghma.
avatar
le moine noir

Messages : 478
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 43
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum