Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

19 Kythorn 639 DR, Shaarwood, Shaar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

19 Kythorn 639 DR, Shaarwood, Shaar

Message  le moine noir le Sam 18 Fév - 19:15

(Récit écrit en netherese)

Dix-neuvième jour du mois de Kythorn, 639 DR, Shaarwood, le Shaar méridional, Faerun, Deuxième Âge de ce monde.

Il n'était pas question de perdre le précieux temps dont nous disposions avant le début des cérémonies à Lhesper. J'insistai pour aller rencontrer cette jeune druidesse, Illana, expliquant à mes compagnons les plus sceptiques qu'elle était notre seule source d'accès à l'Enclave d'Emeraude et donc à Dydd. De ma vision de la veille, je concluai qu'Illana se trouvait toujours dans le Shaarwood. Le Shaarwood était par conséquent notre destination. Toutefois, il nous fallait couvrir la distance qui nous en séparait en un minimum de temps. Seules des montures magiques nous le permettaient. L'invocation de chaque monture exigeait un rituel, c-à-d., du temps et de la concentration. J'en invoquai cinq. Du néant, elles apparurent, fières, sombres, avec leurs yeux flamboyants, leurs crins blèmes et leurs sabots flottant légèrement au-dessus du sol. Il ne fut point aisé à ceux de mes compagnons qui pratiquaient l'art équestre de se convaincre que ces chevaux se dirigeaient plus par l'esprit que par les enrênements. Mais ils s'y firent au bout de quelques heures. Grâce à ces montures infatiguables, qui galopaient à une vitesse vertigineuse, il ne nous fallut que deux jours pour atteindre la lisière du Shaarwood. Nous établîmes notre camp et nous lançâmes dans des discussions plutôt animées sur la meilleure manière de localiser la jeune femme dans cette immense forêt. D'où devions-nous partir ? Quels insolites alliés pouvions-nous utiliser (plantes, animaux, etc.) ? Je jugeai plus prudent de nous assoupir dans un espace extradimensionnel. Les steppes étaient, nous le savions désormais, particulièrement dangereuses la nuit, lorsque les prédateurs sortaient pour chasser.

Le lendemain matin, nous trouvâmes au bas de l'espace extradimensionnel un petit monticule de pierres. Dans la langue des pierres utilisée par les druides, cela signifiait peu ou prou : "N'entrez pas dans la forêt ; je viendrai à vous lorsque le soleil sera au zénith". Certains d'entre nous, dont moi, pensaient qu'Illana pouvait avoir laissé ce message, d'autres (Aryon en tête) craignaient un piège et voulaient avancer. Nous ne bougêames pas et attendirent. A midi, nous distinguâmes une forme élégante qui se dirigeait vers nous. C'était bien Illana. Nous discutâmes de longues heures avec elle. Illana m'expliqua que lorsque nous l'avions rencontrée pour la première fois, elle nous avait pris pour les héros, qui, selon une obscure légende locale, devaient venir affronter un dragon mort-vivant gardien du fameux château en ruines d'Al-Hanar, au coeur de la forêt. En effet, tant que l'influence maléfique du dragon subsistait, ce lieu était infesté de spectres et autres mort-vivants qui, même détruits, se reformaient. La malédiction devait prendre fin avec le triomphe de ces héros, une bien belle légende qui plut fort à notre ami Aryon, toujours en quête de prouesses... Patience mon jeune paladin plein de fougue ! Le temps approche où ta bravoure sera éprouvée... Illana n'avait donc pas été informée de notre venue ou deviné notre véritable identité, comme je l'avais cu initialement. Voilà qui m'ôtait un doute de l'esprit. Elle nous apprit que Dydd Kojar se trouvait bien dans la région du Shaar occidental appelée le Val Brumeux (The Misty Vale). Cette région était gardée par des elfes de bois assez féroces qui ne toléraient pas la présence d'étrangers sur leur territoire. Ils tiraient à vue ne faisant (hélas) aucun exception... Rencontrer Dydd était selon elle une tâche presque impossible. Comme nous insistions, elle nous révéla qu'un autre patriarche pouvait écouter nos révélations et le cas échéant servir d'intermédiaire : l'un des hiérophantes qui gardaient la forêt d'Amtar. Elle nous promit de le contacter. Un rendez-vous semblait envisageable avec lui, quelque part entre Channathgate et Rethmar. Point ne devions nous embarasser des détails de la rencontre : l'homme saurait nous reconnaitre et venir à nous.
avatar
le moine noir

Messages : 478
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 43
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum