Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

14 Kythorn 639 DR, Lhesper, Shaar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

14 Kythorn 639 DR, Lhesper, Shaar

Message  le moine noir le Sam 18 Fév - 19:13

(Récit écrit en netherese)

Quatorzième jour du mois de Kythorn, 639 DR, Lhesper, le Shaar méridional, Faerun, Deuxième Âge de ce monde.

Je passai la plus grande partie de l'après-midi du 14 Kythorn dans la salle de l'académie de magie spécialement amenagée pour les rituels de scrutation magique. J'avais l'intention de concentrer tous mes efforts sur la localisation de mes compagnons avec l'espoir de recueillir des informations sur leur état et de leur faire parvenir un message. Le rituel de scrutation exigeait une préparation longue et minutieuse : tracé de runes complexes sur le bord de l'imposant miroir utilisé comme support de la formation des images, préparation d'encens à base de mandragore, de coriandre, de céleri, de jusquiame noire et de ciguë, plantes totalement séchées et brûlées sur des braises rougeoyantes. Plongé dans les vapeurs odorantes et sous l'emprise de leurs principes, j'incantai pendant des heures, me concentrant d'abord sur Marty. Au terme de l'incantation, aucune image n'apparut. Je continuai le rituel sur la personne de Wyrven. Sans plus de succès. Tandis que mes forces s'amenuisaient, je focalisai mes dernières ressources spirituelles sur Voyvodin. Et le rituel opéra enfin ! Une image d'abord floue puis de plus en plus précise se forma sur le miroir. Voyvodin était cloué sur une large croix. Son poitrail puissant était zebré de traces de coups de fouet. Son visage, ses poignets et ses jambes étaient ensanglantés. La netteté de l'image laissait à désirer en dehors de ce premier plan. Mais j'identifiai au loin deux soleils pâles dans un ciel sombre qui n'avait rien de naturel. Autour de la croix, le décor semblait étonnamment minéral, stérile. Je ne reconnus aucune partie des royaumes. Cela ressemblait plutôt à un décor de cauchemar, du genre de celui où l'avatar de Cyrik nous avait attirés avant de nous détruire. Voyvodin se trouvait-il dans les plans inférieurs ? L'image, instable, commença à s'estomper. Je me hâtai de lui envoyer un court message d'espoir et de reconfort. Il dut le recevoir car il releva très lentement la tête murmurant ces quelques mots : "finissez-en...". Aussi mal en point fût-il, il résistait. Cet homme jamais ne plierait devant quiconque... L'image disparut. Rassemblant mes affaires, je quittai la salle, totalement épuisé.

Caius est mort de manière certaine, je l'ai vu tomber ; Wyrven et Marty ont probablement succombé des suites de leurs blessures ; et Voyvodin, souffrant le martyr quelque part dans un autre monde, résiste encore par la seule force de sa volonté, mais pour combien de temps ? Je suis donc le seul survivant. Compte tenu des dangers à venir, de mon état présent et de ma frêle constitution, j'ai jugé prudent de délivrer des messages essentiels autour de moi : comprenne qui pourra. Maintenant, même si je meurs, d'autres pourront reprendre le flambeau et continuer la quête...
avatar
le moine noir

Messages : 478
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 43
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum