Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

Quand le masque tombe...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand le masque tombe...

Message  le moine noir le Sam 26 Mar - 13:10

Extraits de la discussion avec l'avatar du Dieu Mask

Chaka (s'avançant) : Le statut de "frères choisis de Mystra", je n'y ai jamais vraiment cru... Tes cadeaux, je les ai rejetés... Si tu avais voulu nous tuer, tu aurais pu le faire à l'instant dans l'antichambre... Alors les questions sont simples, ô Mask, Prince des Voleurs, en qui aucun de nous ne croit, que crains-tu donc qui justifie le recours à une telle mascarade ? Que veux-tu de nous que tu ne puisses obtenir de la part de ceux qui te vénèrent ?

Mask :  Vous êtes mes enfants désormais... je vous ai recueillis... Et si vous me reniez, vous ne foulerez plus jamais votre terre, mais ça vous le savez.
Vous portez en vous un pouvoir prodigieux. Le legs de Minuit... Dweomerheart... qu'elle avait faconné de ses mains... Avec ce pouvoir en vous, vous pourriez approcher les dieux...
Alors ma proposition est simple... je suis près à faire de l'un d'entre vous un Exarch ... après tout, Azuth et Savras ne sont plus et j'ai besoin d'aide pour gérer l'ensemble de mon oeuvre... Mais en échange, vous vous engagez à suivre mon plan pour contrer Shar. Une fois cela accompli, pour la suite, je m'engage à vous laisser libre de choisir votre camp...

Voyvodin (marmonnant entre ses dents) : Fuck-off !

Chaka (souriant) : Comme quoi... on peut être une puissance divine et manquer de discernement... Tes enfants, nous ne le sommes pas et nous ne le serons jamais. Je pense pouvoir parler au nom de tous sur ce point. Nous ne te renions pas, Ô Dieu, puisque personne ici n'a jamais vénéré, ni ne vénère présentement ce que tu représentes : les principes du vol, du brigandage, de l'escroquerie, du pillage, du recours à des manoeuvres perfides et traitresses dans l'ombre. Ces principes, nous les méprisons et tâchons de les tenir éloignés de nos pensées et de nos actes. Ce qui ne signifie pas pour autant que nous en nions l'existence, car hélas, force est de reconnaitre que ces principes habitent le coeur de bien des hommes sur Faerun, ou que nous les combattons activement. Puisque tu nous observes depuis un certain temps déjà, rien de ce que je dis ne devrait t'étonner. Dès lors, n'est-il pas totalement stérile de nous demander de nous convertir ici et maintenant ? Passons donc à la suite...
Certains dans ce groupe croient en effet au leg de Minuit et s'y accrochent, et d'autres, dont je fais partie, ne se sentent pas concernés par "ce cadeau" dont l'origine et la visée demeurent inexplicables et inexpliquées. Quant à se hisser au rang de demi-dieux ou de choisis de dieux, sache qu'il en est également ici qui préfèrent se contenter des capacités des simples mortels si c'est là le prix à payer pour rester libres de tout dogme et à l'abri de toute servitude.
Tu dis vrai, Ô Dieu, tu as besoin d'aide pour gérer l'ensemble de ton oeuvre et pour te sauver toi-même, car il ne fait pas de doute que la déesse Shar te réserve, à toi, ainsi qu'à ton clergé, un bien funeste destin. Vous chassez sur les mêmes terres. Shar ressent le besoin d'accroitre son influence, donc d'étendre le nombre de ses fidèles. Et elle a les moyens d'offrir à tes propres adeptes des pouvoirs que tu n'imagines même pas...
Et maintenant, revenons à ce qui nous préoccupe et examinons intellectuellement ta proposition. Nous poursuivons un but commun : lutter contre Shar. Motivés que nous sommes par l'impérieux désir de survivre à son courroux. Cela étant dit, accepter ton patronage serait tactiquement inefficace : nous perdrions de fait l'appui de clergés puissants, comme celui de Séluné, dont la mission première est précisément de limiter l'emprise de la déesse des ténèbres sur le monde. En quoi cela augmenterait-il nos chances d'aboutir de travailler avec toi plutôt qu'avec Séluné, dont la loyauté est sans faille, contrairement à la tienne, et qui déjà nous a sauvés dans un passé récent ? Ne vaut-il pas mieux pour toi nous laisser libre d'oeuvrer à notre guise avec les alliés de nos choix ? Car, en effet, nous avons nos propres plans. Comment peux-tu, sans les connaitre, considérer a priori ton plan supérieur aux notres et nous imposer de le suivre sous peine de mort ? N'avons-nous pas plus de chance d'affaiblir Shar en l'attaquant simultanément et indépendamment ?...
Ma réponse est longue, mais, de grâce, Ô Dieu, laisse-moi conclure. Je dis ceci : si tu as un plan, applique-le avec les moyens dont tu disposes et de toutes tes forces. Pourvois aux prières de tes prêtres et de tes adeptes. Ils méritent davantage ton attention. Donne-leur la force de réaliser ton plan en ton nom car c'est ce qu'ils désirent plus que tout. Et si ce plan exige les capacités de simples mortels tels que nous, demande-leur de venir nous voir et, en échange de notre vie sauve, nous promettons de les aider ponctuellement si nous le pouvons...

Mask : Comme souvent vous faites fausse route… (voix sérieuse)
Depuis bien longtemps vous êtes dans mes bras au travers de vos mensonges, de vos plans dans l’ombre, de vos cachotteries et autres trahisons aux uns et aux autres.
Qui parmi vous oserait affirmer que son cœur est blanc et pur ?
Personne !!!
Pour la simple et bonne raison que ce monde l’en empêche.
Pour survivre, vous avez du être pragmatique. Les cimetières sont pleins de ceux qui avaient des principes inébranlables et qui ne voulaient pas négocier…
Alors s’il vous plait, ne me sortez pas le discours qui fait fondre les pucelles en chaleur ou les maires de villages aux abois.

Vous me parlez ensuite de liberté… (voix moqueuse)
Je suis étonné que des gens aussi aguerris croient encore pouvoir être libres. Mais il faut croire que certains d’entre nous ont réussi au delà de toute espérance…
Vous n’êtes pas plus libres que le paysan à qui le seigneur ordonne de travailler son champ.
Vous ne l’avez jamais été et intégrez bien ceci… (la voix devient presque hystérique et par dans un rire glacial)… vous ne le serez jamais et surtout, ce n’est pas vous qui décidez !!!

Ensuite vient le choix de s’élever de la masse. Vos pouvoirs vous permettent d’obtenir un degré de liberté face aux puissances divines. L’option qui vous reste est celle de vivre ou mourir. Pas celle de choisir un camp car comme vous le savez désormais, bien que croyant servir une puissance, vous n’avez fait qu’œuvrer pour moi. Vous ne pourrez percer mes secrets…

Le ton que vous employez prouve enfin que vous êtes totalement ignorants. Mais vous êtes mes enfants alors cet échec est un peu le mien. Je m’occuperai de réparer cela petit à petit.

Pour ce qui est de notre but commun, encore une fois vous vous égarez.
Vous avez toujours œuvré pour moi dans mon but. Soyez en convaincus.

Et pour vos soi-disant alliés, comme Selune, n’avez-vous à aucun moment envisagé la chose sous un autre angle ? Avez-vous réellement cru à votre bonne étoile ??? (voix presque choquée)
Noooooooon…. Si ?
Excusez moi mais je m’étonne encore aujourd’hui de mon génie…
(il part de nouveau dans un éclat de rire).

Mask : Aussi, gardez vous de tirer des plans sur les volontés des dieux. Ils vous sont hermétiques sauf lorsqu’ILS le décident. Cette proposition a un caractère collectif mais si jamais l’un de vous souhaite s’entretenir en privé, cela est accordé… D’une manière ou d’une autre et pour de bon aujourd’hui, Mystra disparaitra…

Chaka (regard insistant à Caius) : Et moi avec elle. Personnellement, je n'ai rien à cacher à mes amis. En ce qui me concerne, je peux bien écouter ton plan pour affaiblir Shar si tu l'exiges. D'évidence, tu en es très fier. Mais si ton plan ne m'apparaît pas meilleur que nos propres plans, dont tu n'es pas l'inspirateur, je n'ai aucune intention de t'aider à le réaliser. Quant aux erreurs passées, j'en ai commises, je ne le nie pas, mais la plus grande d'entre elles fut de servir consciemment une entité maléfique !

Mask : Et bien soit... si tel est votre choix... restez poussières...


Dernière édition par Le Moine Noir le Dim 17 Fév - 18:46, édité 5 fois
avatar
le moine noir

Messages : 478
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 43
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum