Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

Episode16.1 - À chaque choix ses conséquences...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode16.1 - À chaque choix ses conséquences...

Message  Callum Grimm le Lun 27 Mar - 11:41

Sur le bord de la route, après de longues heures de marche sans qu'un mot ne soit prononcé, Eaan brisa le silence qui régnait sur la cohorte Thacaeli. Il avait perdu le sourire qu'il arborait lors des derniers mois, soucieux des derniers événements. Il fit un signe à son oncle, Lindal, avant de prendre la parole à demi-voix.

Eaan : "Mon oncle... Que devrions-nous faire à présent ? Mon instinct me crie de me tenir loin de toutes ces histoires de complot et de politique, pour mon bien et celui de mes proches... Cependant, mon esprit n'a de cesse de me rappeler que j'y suis impliqué, que je le veuille ou non... Devrais-je investiguer pour m'en protéger ou devrais-je m'en éloigner pour m'en... ? Je ne sais plus quoi faire..."

Lindal : "Plus que ton esprit, les évènements sont là pour te le rappeler. Nous pensions que cette affaire avec les Hightower, qui avait pourtant déjà pris des proportions bien plus importantes qu'elle ne l'aurait due, était close et voilà qu'un autre Hightower la rouvre comme si de rien n'était...
Que penses-tu de ce Ser Baelor ? T'a-t-il semblé honnête ?
J'ai eu l'impression qu'il essayait d'avoir l'air juste bien que sévère..."

Eaan eut quelques secondes de silence, le regard perdu dans l'horizon.

Eaan : "J'ai beaucoup de mal à cerner Ser Baelor... Lorsqu'il m'interrogeais, j'ai d'abord pensé qu'il prenait un malin plaisir à nous rabaisser. À nous... Menacer. Mais étrangement, je n'avais pas autant peur que j'aurais pu l'être avant... De là à savoir d'où cela vient... Étais-ce à cause de sa gestuelle et de son regard ? Ou étais-ce à cause de ce que j'ai déjà vécu comme... "Événements marquants" ? Je ne peux en être sûr. Mais les mots et le ton qu'il employait en dehors de cet interrogatoire semblaient plus doux... Il semblait plus compréhensif. Notamment une fois les sanctions énoncées... Il semblait même compatir...

Malgré l'injustice que nous subissons, je pense que cela aurait pu être pire et que nous servons d'exemple. Ser Baelor a à cœur la réputation de sa famille et on ne peut nier qu'il est encore sous le choc de la perte de son petit frère...

Je ne lui en veux pas. Parce qu'au final, je peux me donner toutes les excuses du monde, ce qu'il se passe est toujours ma responsabilité... J'ai déclenché cela...

Et à ce titre, je me dois d'en payer les conséquences..."

Eaan marqua une pause. Son visage se décomposa, il savait que ce qu'il allait dire ne lui faisait pas plaisir.

Eaan : "Mon oncle... J'ai parlé de mon envie d'unir notre famille à celle de Messire Farlen à Père et à Mère. J'ai parlé de mon désir d'épouser Dame Maerie... Ils m'ont fait comprendre que ce n'était pas une possibilité qu'ils envisageaient. J'aime Maerie, de tout mon coeur mais... C'est peut-être un mal pour un bien... Je refuse que l'histoire se répète. Je refuse de perdre à nouveau un être cher à cause de mes actes. Je refuse de la mêler à tout ça. Et nous n'avons pas les moyens actuels de payer l'amende de six cent dragons d'or... C'est pourquoi j'envisage de dire à Père et Mère de me marier à celle qu'ils estimeront la plus à même de nous profiter, et ce, le plus vite possible. Il est peut-être temps que je prenne mes responsabilités d'héritier et que je tire un trait sur mes rêves de mariage d'amour...

Ce n'est pas comme si nous avions beaucoup d'options, de toute manière..."

Lindal : "Une telle attitude est tout à ton honneur, Eaan...
Nous verrons toutefois quand nous serons arrivés au Nid s'il n'y a pas une autre solution. Peut-être même qu'en y réfléchissant calmement nous trouverons un moyen avant d'être arrivés.
De toute façon un mariage ne s'organise pas du jour au lendemain alors que l'amende doit, elle, être payée sous un mois...

Quant à ta question de savoir si nous devons investiguer, je pense qu'effectivement les événements semblent te rattraper quoiqu'il arrive. C'est maintenant à nous de prendre l'initiative.
Mais cela reste compliqué, par où commencer ?
Nous devons laisser de côté dans un premier temps toute piste en lien avec les Hightower ou Oldtown. Après la sanction énoncée nous ne nous pouvons pas nous le permettre pour le moment.
Mais quelles autres pistes avons-nous ?
La jeune fille sauvée par les Castellane et Ser Edwyd ?
Ceux qui vous ont libérés du convoi Hightower ?
Y-a-t-il d'autres éléments dont tu as connaissance ?"

Eaan lâcha un léger soupir. Il avait compris que son oncle n'était probablement pas le meilleur interlocuteur quand cela touchait au domaine sentimental et émotionnel.

Eaan : "Vous avez peut-être raison... J'aimerais simplement éviter de devoir demander à quiconque un prêt... Le mariage est la solution la plus simple et cela réglerait deux problèmes d'un coup...

Je suis d'accord, oublions pour le moment les Hightower et Oldtown."

Eaan prit quelques secondes de réflexion.

Eaan : "Je ne pense pas qu'Eloïs Rysling puisse nous aider. Les seuls qui semblent détenir des informations, ce sont les membres de la Confrérie de la Liberté. Mais tout d'abord, il va falloir les trouver..."

Lindal : "Que sais-tu de cette Confrérie de la Liberté ?
Agissent-ils uniquement sur les terres Hightower là où ils vous ont libérés ou, si ce n'est pas le cas, vous suivaient-ils ?"

Eaan : "Il me semble que la Confrérie agit partout où elle pense avoir à le faire... C'est tout ce que je sais..."

Lindal : "Et a-t-elle un signe, même discret, de reconnaissance ?"

Eaan : "Mon oncle, vous me posez bien trop de questions auxquelles je n'ai aucune réponse...

Je ne sais rien... Toute cette histoire, tous ses acteurs... Tout me dépasse..."

La conversation prit fin sur ces mots. Eaan retourna avec le reste de sa suite, silencieux, plongé dans ses réflexions. Cet échange ne l'avait en rien réconforté, au mieux, elle l'avait distrait un moment de ses pensées. Les mots qu'eut Maerie à son égard lui revinrent en mémoire : "Vous êtes quelqu'un de spécial, Messire Eaan, vous êtes différents des autres..."...
Il n'avait jamais eu cette impression jusque-là mais il se rendit compte que Maerie avait lu en lui. Il était bien le seul qu'il connaissait qui n'hésitait pas à s'ouvrir... Peut-être était-ce là l'une de ses faiblesses, se dit-il... Peut-être devait-il étouffé son besoin de se confier, sachant que peu pouvaient le combler... Il ressentait le besoin de la revoir, mais cela aussi, il devait faire une croix dessus...
avatar
Callum Grimm

Messages : 101
Date d'inscription : 10/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum