Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

Ser Carillon Orme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ser Carillon Orme

Message  Admin le Mer 1 Fév - 14:16

avatar
Admin
Admin

Messages : 834
Date d'inscription : 22/11/2007
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur http://lahordea7.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ser Carillon Orme

Message  Callum Grimm le Ven 24 Fév - 15:49

"Quel genre de personne est Messire Carillon ?

Tout d'abord, il faut savoir qu'il représente très bien sa famille et son domaine. Il est aussi haut en couleurs que les pigments que ses gens produisent ! On ne s’ennuie jamais avec lui. Il est possible que ce soient toutes les expériences qu'il a vécues qui l'ont rendu ainsi. Après tout, il est bien plus vieux que nous. Il est aussi vieux que Mestre Corbin ! C'est un vrai moulin à parole, par contre. Tellement que parfois je me perds dans ses propos. Surtout avec sa tendance à... À... À les embellir. Je pense que cela vient de l'environnement dans lequel il a grandi. Un jour, je t'emmènerai dans son domaine, tu comprendras instantanément. En plus de son flot quasiment intarissable de paroles, j'ai du mal à discerner s'il pense ou non ce qu'il dit. C'est un homme assez difficile à lire... Mais c'est peut-être pour ça que je l'apprécie autant. Parce qu'il n'a de cesse de me surprendre.

Tu savais que Carillon était aussi un chevalier ? On ne dirait pas, comme ça, n'est-ce pas ? Je dirai qu'il est plus comme Alex, mon meilleur ami, et mon oncle Lindal que comme le seigneur Godric et Ser Edwyd. Je ne pense pas que la chevalerie soit sa vocation première, je ne sais même pas si cela était son choix. Mais il respecte tout de même son serment. Enfin je crois...

Bon, tout ça, ce n'est que la surface, n'importe qui en face de lui en arriverait aux mêmes remarques, je pense. Ce qu'il faut surtout savoir sur Carillon, c'est que c'est un homme bon et loyal. Depuis que nous nous sommes rencontrés, il n'a jamais quitté mes côtés. Grâce à lui, j'apprends de multitudes de choses et j'arrive à surpasser mes faiblesses. Carillon est une personne digne de confiance et d'amitié. Celle-ci s'est créée naturellement au fur et à mesure que nous faisions connaissance. Il s'est maintes fois démené pour me sortir de situations assez compliquées, comme la fois où j'ai été accusé à tord d'un odieux crime que je n'avais évidemment pas commis.

Oui, Carillon est un de mes rares amis, un ami pour qui je risquerai ma vie sans hésiter..."


- Extrait d'une discussion entre Eaan et Maerie
avatar
Callum Grimm

Messages : 101
Date d'inscription : 10/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ser Carillon Orme

Message  Carillon Orme le Dim 2 Avr - 11:07

En l’an 267, lors de la fête de l’ocre, naquît le second fils de la maison Orme.
On raconte à cette occasion une anecdote qui, même des années plus tard, prête toujours autant à sourire aux gens de la ville de Milletrèfles.

"Ce jour-là les festivités allaient bon train et les gens du bourg ne cessaient de sonner les roues à carillons afin d’annoncer les festivités.
Alors que la fête battait son plein et que les gens dansaient et festoyaient dans les rues, le jeune seigneur des lieux, Lord Garett, était quant à lui excédé par ce tintamarre et le stress provoqué par la visite d’une maison influente venue visiter les lieux en cette somptueuse occasion.

Venant tout juste d’enfanter, certains serviteurs vinrent rapporter à la lady que son cher époux avait ordonné qu’on interdise de sonner la roue à carillons aux braves gens du domaine et que, selon ses propos, s’il devait l’entendre encore une seule fois "il écorcherait vif le responsable".
Soucieuse du bien-être de ses vassaux et mécontente du comportement de son aimé mais néanmoins seigneur, elle attendît patiemment la venue de ce dernier afin de lui présenter son dernier né.
Une fois la rencontre avec la grande maison terminée, le seigneur se rendît auprès de sa lady.
Alors qu’il enlaçait l’enfant de façon quelque peu maladroite et brusque tout en félicitant sa chère et tendre pour ce nouveau fils, le nouveau né se mit à pleurer. La femme annonça alors à son époux qu’elle avait décidé de l'appeler « Carillon ».
Devant la mine déconfite du Lord elle lui jeta ce regard noir qui ne souffrait d’aucune opposition et lui dît :
« Il semblerait mon seigneur que vous fassiez justement tinter de ce carillon…qu’allez-vous faire à présent ? Faire procéder à votre propre écorchement ?».

La nouvelle eut tôt fait de se répandre dans le bourg et chacun se moqua de cette plaisanterie (et à mots couverts du seigneur des lieux) en remerciant « la mère » pour sa miséricorde.
Devant cette situation le seigneur n’eut d’autre choix que d’ordonner qu’on sonne de nouveau de la roue et se moqua de lui-même et de son comportement tout en flattant l’esprit de sa lady lors du discours de clôture des festivités."


Carillon se révéla être un enfant curieux et inventif particulièrement en phase avec les préceptes de sa maison.
Cette dernière datant de la venue des Andales avait bénéficier de terres offertes par les seigneurs Jardinniers aux envahisseurs afin d’éviter le conflit. Elle avait alors prospéré en produisant et commercialisant les teintures et pigments dont elle avait le secret. Animaux, pierreries, terre, tout était bon pour créer de nouveaux coloris et de nouvelles nuances.
Devant tant de créations certains nobles et bourgeois se mirent à visiter régulièrement le domaine afin d’y faire l’acquisition des dernières tendances. Cet afflux de visiteurs attira de nombreux baladins et ménestrels et des des luthiers et harpistes s’établirent alors sur le domaine.
Rapidement le blason de la maison s’enorgueillit de la présence de trois harpes d’or sur champ noir symbolisant l’art et la musique.

Etant jeune Carillon fut ébloui par toutes ces maisons venant visiter les lieux. Il prit l’habitude d’examiner tous ces nobles et plus précisément leurs mimiques, leurs comportements, leurs habitudes, leurs facéties et leurs désirs. Plus que de l’étiquette il a apprît à leur parler, leur dire les mots qu’ils apprécient d’entendre sur le ton qu’ils aiment entendre.
Malgré tout ce faste de couleur et de musique et en tant que digne descendant des Andales, Carillon apprit aussi l’art de la joute et de l’épée. Là encore, rapidement il fît montre d’une certaine maestrie.

Description:

Le port altier, le regard souriant voir parfois moqueur, Carillon ne cesse de parler, plaisanter et charmer ses interlocuteurs.
Il est vêtu en permanence de couleurs divers et variées mais affectionne tout particulièrement l’ocre, le brun, le pourpre, l’or et le vert émeraude. Il ne rate guère l’occasion de changer sa toilette lorsque l’occasion se présente et arbore fièrement le blason de sa famille, les 3 harpes d’or sur champ noir.
Particulièrement imbu et fière de la réussite de sa maison, Carillon se montre cependant parfois désinvolte et inattentif à ce qui l’entoure. Il tient pour certain l’aura et la prestance qui est la sienne ce qui peut parfois agacer ses interlocuteurs. Grand bien leur en fasse, il trouvera de toute façon les mots pour les apaiser et rapidement ces derniers ne pourront que pardonner à ce charmant jeune homme son comportement.
Chevalier de son état, il porte haut les valeurs d’amitié, courage et loyauté mais peut cependant faire montre d’un brin de duplicité et de moquerie lorsque le besoin, selon lui, s’en fait sentir.
Après tout on ne peut être élevé à proximité de ménestrels et baladins sans avoir un minimum le sens de la répartie et une once de fourberie…
avatar
Carillon Orme

Messages : 4
Date d'inscription : 08/02/2017
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ser Carillon Orme

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum