Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

Episode12 - Nid brulé... (29/01/17)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode12 - Nid brulé... (29/01/17)

Message  Admin le Ven 27 Jan - 19:44

Jour4
Départ du domaine Oldflowers

Jour5
Retour de la requête du Mestre Uffering concernant la Septa. Réponse négative.

Jour 6
Arrivée au domaine Orme.
Carillon s'entretient avec son frère mutilé. Pour le mestre, il faut amputer.
Erena, la soeur, est d'avis d'attendre encore.
Carillon appuie l'avis du mestre. Ser Eldon sera amputé.
Carillon fait une promesse à son frère alité... il affrontera Ser Parment et le tuera...

Jour8
Départ vers le Nid pour Eaan, Carillon et Alex.
Godric part vers son domaine. Edwyd par lui aussi vers son domaine.

Jour10
-Godric arrive sur son domaine et se met aux affaires. Il a un grand nombre de doléances à gérer.

-Arrivés sur le domaine Dunn, Eaan, Carillon et Alex apprennent que le Nid a été attaqué par des Fer-Nés.
Ils apprendront aussi que Ser Leandre a été blessé lors d'un entrainement avec Ser Parment lorsque celui-ci se rendait au Tournoi du Jasmin, ce qui a privé Ser Leandre du tournoi.

Jour11
-Arrivée au Nid pour Eaan, Carillon et Alex
Ils découvrent avec horreur la situation.
Le port a été dévasté et la sauvagerie des Fer-Nés n'a épargné rien ni personne.
Maisons et entrepots brulés, bateau coulé, femmes, enfants et vieux tués, soldats éventrés.
Lord Elixander avait fait une sortie et a confronté le chef des Fer-Nés, un certain Kashal. Cela a très mal tourné et il est entre la vie et la mort au chateau. Lindal a également été blessé mais bien moins gravement.
Il faudra plusieurs mois pour que le Nid se refasse...

-Sur le domaine Uffering, Godric gère le cas de Gatien Boule qui a refusé de payer le champart sous prétexte qu'il n'a plus d'argent suite à la mort de deux de ses vaches.

Jour12
-En attendant qu'Elixander se remette, c'est à Eaan d'endosser le role de Lord et notamment de prendre des décisions dans cet état d'urgence d'une part et d'écouter les doléances d'autre part.
Eaan va voir les gens du bourg et les rassure. De l'aide va arriver et des mesures vont être prises,
.Un hopital de fortune est installé dans la cour du chateau.
.Les réserves de nourriture du chateau seront distribuées à la population.
.Des artisans et de la main d'oeuvre viendra de domaines voisins.
-Accrochage entre Eaan et Soros, Carillon intervient et parvient à apaiser les choses.

-Sur le domaine Uffering, le risque de contagion suite à la mort des vaches de Boule est écarté par le mestre.
Godric suspend l'impot de Gatien Boule pour un mois.

Jour13
-Sur le domaine Uffering, Teros, un marchand d'ustensiles de cuisine, vient faire part de la casse d'une roue de son chariot à cause du mauvais état de la route du domaine. Un énorme trou comme en témoigne Teros.
Godric le dédommage pour la roue cassée puis part avec 15 hommes investiguer la chose.
Sur place, on se rend en effet compte qu'il manque de nombreuses pierres et que la piste d'un chariot partant dans les terres est nettement visible. La nuit approchant, Godric rentre au hall.

Jour14
Godric et les 15 hommes se lancent sur la piste du voleur de pierre et arrivent à la ferme de Bazil Hencetead qui est en train de s'entrainer avec sa fille Lagertha.
Après explication, Bazil explique qu'il se sert des pierres pour faire des travaux sur sa ferme et qu'il ne pensait pas que cela poserait problème. Godric lui ordonne de ramener les pierres et de boucher les trous de la route.
Bazil acquiesce et invite Godric à venir partager un repas mais le Lord refuse son hospitalité.

Jour 15
-Visite de Tristifer Castellane et de Yorik qui arrivent avec un bateau à la cale remplie de denrées mais principalement du vin Castellane.
Explications et conseils divers.
Il est acté que Mestre Rudolphus, le mestre Castellane, viendra apporter son aide au Nid.
Yorik révèle que Soros est très riche et qu'il aurait un appui haut placé. Il va enquêter.

Jour 16
-Godric apprend via Nicolas, un fermier, qu'un autre fermier, Melvin, aurait braconné un cerf.
Melvin est amené au chateau et explique qu'il chasse en effet mais jamais le cerf. Tout au plus qqes lapins et un peu de volatiles. Suite à de multiples interrogatoires, Godric décide de mener une enquête sur le terrain.
Melvin est mis en cellule et Nicolas installé avec sa femme Blanche au chateau.

Jour17
-Une battue est organisée sur le domaine Uffering et on trouve plusieurs carcasses de cerfs qui ont été enterrées pour être dissimulées. Nouveaux interrogatoires et on apprend que Melvin avait une aventure avec Blanche, la femme de son meilleur ami Nicolas et que celui ci l'a appris.
Melvin nie toujours l'accusation.
-Godric voit Charlene en compagnie de Timon Boule qui semble être son soupirant dévoué corps et ame.
Godric lui reproche d'abuser du jeune homme mais surtout de déshonorer la famille en fréquentant un paysan.
Charlene lui rétorque qu'elle a bien besoin d'un ami pour se changer les idées après les derniers événements et Godric, froid comme une lame réplique et la fait pleurer.


Jour18
-Godric tranche enfin le cas du triangle amoureux.
Melvin a le choix entre la pendaison et le mur. Il choisit le mur et finit par avouer avoir braconné mais révèle aussi que Nicolas l'avait accompagné sur ces braconnages!!!
Nouvel interrogatoire pour Nicolas qui nie l'accusation.
Godric le renvoie à sa ferme avec en prime, la jouissance de la ferme de Melvin. Nicolas se confond en remerciements et promet d'être désormais les yeux du Lord sur le domaine.
-Godric fait une visite guidée du bourg en compagnie de sa femme et de Morya, la représentante des habitants.
-Godric remet une couche sur le cas de Charlene et Timon. Charlene lui reproche d'être jaloux comme il a toujours jaloux de son frère Tristan auparavant. Godric place un garde nuit et jour pour suivre sa soeur.

Jour 19
-Visite au chateau de Soros qui vient proposer des possibilités d'investissement pour le bourg.
Il dit pouvoir trouver des prêteurs pour financer les projets.

-Sur le domaine Uffering, Rose et Godric s'entendent pour envoyer Charlene dans un domaine où elle apprendra la fonction de dame de parage mais également pourra trouver un héritier. On mentionne le nom du domaine Orme... (lol)
avatar
Admin
Admin

Messages : 823
Date d'inscription : 22/11/2007
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur http://lahordea7.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode12 - Nid brulé... (29/01/17)

Message  Callum Grimm le Lun 30 Jan - 16:14

Jour 4, Mois 3, An 297

Je ne m'attendais pas à ça de la part de Ser Edwyd...

Nous avons pas mal discuté sur la route vers le domaine Orme, avec Alex, Ser Edwyd, Messire Carillon et le seigneur Godric. Alex s'interrogeait sur les bruits qui courraient à propos de ce dernier. Apparemment, son absence de son domaine faisait déjà parler. Alex trouvait même ça assez étonnant qu'il ait participé au Tournoi du Jasmin alors qu'il venait d'hériter... Je ne peux que rejoindre son avis... Le seigneur Godric nous a fait part de ses doutes sur ses capacités à gérer son domaine. Il en a profité pour me proposer, ayant pris connaissance de mes compétences de gestion je-ne-sais-comment, de venir l'aider dans son domaine. J'ai refusé. Je ne me vois pas gérer un domaine qui n'est pas le mien et il ne faut pas oublier que je suis l'héritier... Je veux avant tout aider ma famille
Alex a ensuite dirigé la conversation sur un sujet plus léger : le sexe. Ou plutôt la virginité. Il a demandé au seigneur Godric s'il avait eu peur lorsqu'il a prit celle de sa nouvelle femme, ce dernier a nié. La conversation a suivi son cours, le nouveau sujet : l'ascension fulgurante du seigneur Godric. C'était la chance qui était surtout à l'honneur, il paraît. Le seigneur Godric espérait d'ailleurs s'illustrer à nouveau au tournoi qui aura lieu au mariage Cendregué...
N'ayant pas eu le temps de le faire avant, j'ai demandé à Ser Edwyd comment s'était passé la chasse de Raph-Tout-Miel. Il l'a pourfendu après avoir rattrapé Cédérik. D'après lui, ce dernier voulait me rejoindre... Pourtant, nous ne l'avons pas revu depuis un petit moment... Alex a alors parlé de rumeurs que faisait courir Parment Crane : Cédérik se serait accoquiné avec Raph à un moment donné... Je n'ai pas compris... Pourquoi et quand ?! J'ai immédiatement demandé à Ser Edwyd ce qu'il savait. Il m'a sèchement répondu que je n'avais qu'à être présent si je voulais temps savoir...

Je ne pensais pas que Ser Edwyd serait capable de ça... Lui qui pourtant m'avait accompagné à Villevieille, je pensais qu'il comprendrait pourquoi je ne suis pas venu... Même si c'était une erreur de ne pas envoyer mes hommes, je pensais qu'il comprendrait... J'ai passé le reste de la journée en tête de colonne, seul dans mes pensées.


Jour 6, Mois 3, An 297

C'est terrible... Parment mérite pire que la mort après ce qu'il a fait...

Le domaine Orme est magnifique. Tout ici respire la joie. Pourtant, les événements ne s'y prêtaient pas du tout... Pendant que Messire Carillon était aux côtés de son frère, j'ai fait une petite visite des étals, je m'intéressais au prix des produits, j'ai conversé un peu avec les marchands. J'ai d'ailleurs noté deux-trois noms de marchands avec qui il pourrait être intéressant de commercer.

Messire Carillon nous a fait part de l'état de son frère... On allait lui amputer la jambe, sans quoi il mourrait probablement... C'est affreux...


Jour 8, Mois 3, An 297

Nous quittons le foyer de Messire Carillon pour le mien. J'ai hâte de rentrer... Le seigneur Godric et sa femme rentrent chez eux, Ser Edwyd se dirige vers son domaine. Messire Carillon et Alex continuent, quant à eux, de m'accompagner.

Jour 10, Mois 3, An 297

Impossible de m'arrêter ! Je dois aller voir... Je... J'ai peur de ce que je pourrais y trouver... Ou ne plus y trouver...

Nous sommes arrivés en fin d'après-midi sur le domaine Dunn, où nous avons rencontré Ser Léandre salement blessé... Un accident d'entraînement, d'après lui... Je n'appelle pas se faire rudoyer par un enfoiré un entraînement, surtout que c'est survenu juste avant le tournoi, comme par hasard... Mais ça, c'est Ethan qui ne nous l'a appris que plus tard. Que Parment Crane s'est défoulé sur ce pauvre chevalier, l'empêchant ainsi de participer au Tournoi du Jasmin... Ser Léandre était frustré lorsque nous lui avons dit ce que le seigneur Godric avait gagné : la main de Glorel Oldflowers...

Nous avons croisé ensuite Messire Ethan, qui nous a donc dévoilé la cause de l'état de Ser Léandre. On voit bien qu'il se fiche de son frère... Plutôt que de l'encourager et le soutenir, il nous a invité à ne pas nous soucier de lui... Et puis... Il nous a demandé si nous étions au courant... Au courant de l'attaque de Fer-Nés sur le Nid ! Serais-je encore là si c'était le cas ?! Il m'a dit que Père avait été gravement blessé.

J'ai coupé court à la conversation et nous sommes en route pour le Nid... Que les Sept veillent sur Père...


Jour 11, Mois 3, An 297

Je remplace Père en attendant son rétablissement... J'espère qu'il sera fier de mes décisions...

Nous sommes arrivés à l'aube. La fatigue ralentissait mon corps mais je ne pouvais pas m'arrêter tant que je ne l'avais pas vu... Le domaine avait été saccagé... On pouvait voir de loin tous les dégâts subis au port... Nous avons foncé vers le château !
Mère et Oncle Lindal nous ont reçus et nous ont expliqué ce qu'il s'était passé. Quarante Fer-Nés ont débarqué par surprise il y a deux jours, à l'aube. Père et Oncle Lindal ont tenté une sortie pour les arrêter et Père s'est fait blessé à ce moment-là... Oncle Lindal avait aussi été touché, mais dans une moindre mesure... Mestre Corbin nous a dit que l'état de Père était incertain...

Encore une fois... Encore une fois je n'étais pas là... Je ne suis jamais là quand mes proches ont besoin de moi... Je ne suis jamais là pour les protéger...

Ce serait un certain Kashal qui serait à la tête de ces Fer-Nés... J'ai commencé à évoquer l'envie de les poursuivre mais Mère m'a remis les idées en place : je me devais de prendre les rênes du domaine le temps que Père guérisse...

Je suis ensuite allé le voir... Son état le faisait délirer mais certaines paroles m'ont réconforté, certaines m'ont fait sourire et d'autres m'ont fait pleuré... La fatigue m'a rattrapé, je me suis endormi à son chevet...

La journée de demain va être longue et difficile... Je viens de finir de dîner et je suis toujours aussi fatigué... Je dois dormir un peu... Juste un peu...


Jour 12, Mois 3, An 297

C'est épuisant mais en même temps... Très gratifiant ! Seul l'avenir pourra me dire si mes décisions ont été justes mais je suis satisfait. Heureusement que je suis bien entouré... Reste encore le cas Soros...

Les doléances ont commencé tôt. Le premier à venir était un paysan dont on avait brûlé la récolte qui était entreposé dans le bourg. J'ai demandé à un de nos soldats de vérifier et si cela était confirmé, nous ferons en sorte de le prendre en compte dans un futur proche. Un rémouleur l'a suivi : les Fer-Nés avaient brisé sa meule et nombres de ses outils. Je lui ai dit que nous la ferions remplacé au plus vite. Il nous a dit que Soros lui avait demandé de venir voir ce que nous allions faire... J'ai envoyé un soldat le chercher. C'était ensuite le tour d'un pêcheur. Sa femme avait été violé et violenté par ces chiens ! Il demandait si elle pouvait venir au château pour que le mestre puisse la soigner. Avec les conseils d'Oncle Lindal, j'ai décidé de mettre en place un hôpital de fortune au sein de notre cour intérieur. J'ai aussi demandé à nos soldats de parcourir la ville avec une carriole pour transporter les blessés qui ne peuvent se déplacer jusqu'à cet hôpital. Le soldat est revenu nous disant que Soros n'allait pas venir, trop occupé. J'ai renvoyé le soldat vers le marchand en insistant que je devais le rencontrer. Aux vues des ravages sur les réserves de nourriture du bourg, j'ai aussi décidé de mettre nos réserves à profit. J'ai donc ordonné que notre cuisinier prépare des soupes et des plats très simples pour nourrir nos gens. Les soldats distribueront ces rations à la population. Santiago, le chef des pécheurs, est venu nous faire un compte-rendu des pertes de matériel. Sans parler de la perte du "Rose", l'un de nos trois navires, le matériel de pêche était détruit. Je lui ai dit que je contacterai Messire Tristifer pour qu'il puisse nous aider à reprendre nos activités maritimes. Il nous a aussi averti que certains de nos gens quittaient le domaine, de peur que les Fer-Nés ne revienne. Il ne manquait plus que ça... Chaque homme, chaque femme, chaque enfant compte... Si tout le monde quitte le navire, il sera presque impossible de le réparer... Le soldat envoyé vers Soros a fini par revenir, ce dernier a refusé de se déplacer...

Pour qui se prend-il ?!

Jean-Jacques, le boulanger du bourg, est venu nous avertir que son four avait été saccagé. Soros aurait fait la demande d'un artisan pour le remettre en état. Je lui ai demandé que dès que cela sera possible, qu'il mette les bouchés doubles pour produire du pain. Amédée Mirpont est venu s'enquérir de la santé de Père. Quel brave homme...

J'ai demandé à Mestre Corbin d'envoyer un corbeau au domaine Castellane pour leur demander de l'aide. D'envoyer un corbeau aux Tyrell pour les prévenir de l'attaque que nous avons subi. J'ai donné un message à un coursier pour demander au domaine Dunn s'il pouvait venir nous aider, nous avons besoin de bras pour reconstruire.

Les doléances finies, il était temps d'aller en ville et de voir de plus près les dégâts. Je devais aussi m'adresser aux gens pour les rassurer. Et pour finir, je devais voir Soros...
Sur le chemin vers le Marché, la foule s'était amassée. Je leur ai dit ce que nous avions mis en place : "Que les blessés se dirigent vers le château et une carriole y emmènera les plus mal en point !", "Des bras et du matériel arriveront sous peu pour nous aider à nous relever !", "Ceux dont les Fer-Nés ont enlevé le pain, nous partagerons avec eux le nôtre ! Les soldats distribueront les rations tant que nos activités n'auront pas repris !". Il me semble que cela a eu un effet positif, mais rien de sûr...

Puis nous sommes arrivés devant la maison de Soros. Une bonne dizaine de gars armés que je ne reconnaissais pas faisaient le pied de guerre. Soros s'était offert leur service apparemment. Le mercenaire devant la porte ne me reconnaissait pas. Il est parti cherché Soros. Oncle Lindal discutait avec un mercenaire ayant pris la place du premier. Après une dizaine de minutes, l'attente m'a agacé. J'ai demandé à Soros de nous recevoir, en criant. Il a dédaigné ouvrir la fenêtre de l'étage et nous a gentiment dit qu'il ne pouvait pas et que nous devions repasser dans une heure... Cette fois-ci, j'ai refusé. Je lui ai dit qu'il était urgent que nous discutions. Il ne changeait pas d'avis et moi non plus. Messire Carillon a fini par changer d'approche et la porte s'est ouverte à nous... Je vois que j'ai encore bien des choses à apprendre...
Soros nous a dit qu'il s'occupait des marchands et que nous devrions nous occuper de nos gens... Et que pense-t-il que je fais là ? Que je festoie en attendant que l'orage passe ?! Je n'oublierai pas son comportement, ça c'est sûr... Il m'a bien fait comprendre que je n'étais pas mon père...

Nous avons fini le reste de la journée en constatant l'état du bourg...


Jour 15, Mois 3, An 297

Je suis content que Messire Tristifer se soit déplacé lui-même ! Et ravi de revoir Yorick !

La délégation Castellane est arrivée en fin d'après-midi. J'en étais soulagé. Voir un visage amical supplémentaire est réconfortant, surtout qu'ils ne sont pas venus les mains vides ! Messire Tristifer a amené avec lui du matériel de pêche mais surtout beaucoup de caisses de leur vin. J'ai immédiatement signalé qu'ils pouvaient, pour éviter de passer par le domaine Florent ou Norcross, faire escale à notre port pour commercer. Messire Tristifer m'a indiqué que c'était l'une des raisons de sa présence. Nous nous sommes mis en route vers le château, Yorick est resté sur le port pour diriger le déchargement et faire le tour du Nid. En effet, c'était la première fois qu'il venait ici.

Messire Tristifer est venu me proposer d'installer un comptoir Castellane sur notre port et il nous a même proposé que nous utilisions ces galères pour transporter les marchandises le temps que nous nous refassions. L'idée me plaît beaucoup ! Il me laisse jusqu'à la fin du mariage Cendregué pour prendre une décision mais je pense que cela ne sert à rien d'attendre jusque-là...
En parlant de mariage, la conversation a justement porté sur ce sujet. Messire Tristifer nous expliquait, avec le concours d'Oncle Lindal, les avantages et inconvénients d'être l'héritier et d'être le cadet. Ah, le mariage... Mon intérêt se porte surtout sur Talia Kidwell, que j'ai hâte de rencontrer, et sur Erena Orme... D'ailleurs, il est possible que leurs grand-frères respectifs ont des plans sur le sujet... J'ai parfois l'impression d'être un agneau entouré par deux loups, vu leur regard et leur sourire... Alex me disait que ce serait difficile pour moi, que j'étais plus ou moins promis à Leana Cordwayner... Je lui ai fait part de ce que Mère m'avait dit : qu'elle et Père préféreraient que je fasse un mariage de cœur et qu'à ce titre, Mère m'avait fait gagné du temps. Je pense que suivant l'appréciation mutuelle que nous aurions, Dame Talia et moi ou Dame Erena et moi, je ferai mon choix. Enfin, j'en parlerai à Mère... Et si ça ne va pas avec l'une des deux, je me plierai à me marier avec Dame Leana...

Par la Mère, faites que je n'ai pas à épouser Dame Leana Cordwayner...

Au dîner, Yorick nous a rejoint à table. Il était particulièrement heureux. Il nous a dit que le vin de la Treille coulait à flot dans nos établissements, ce qui a endurci le visage de Messire Tristifer. D'après Yorick, Soros serait très riche, plus que nous, et aurait sûrement du soutient haut-placé... Nous avons d'ailleurs parlé de son cas... J'ai demandé à Yorick s'il pouvait savoir pour qui il travaillait, d'où il tirait toute cette influence... Messire Tristifer nous a d'ailleurs fait comprendre que du vin de cette qualité dans cette quantité n'était pas normal. C'est à ce moment-là que j'ai fait le lien avec Fenton... Ce négociant en vin était soupçonné de contrebande de vin de la Treille... Il était impossible que Soros ne soit pas au courant. Soit il fermait les yeux, soit il y participait... Messire Tristifer nous a raconté l'origine du problème entre les Castellane et les Florent-Norcross.

C'était une journée bien remplie mais j'étais bien entouré !


Jour 19, Mois 3, An 297

Soros est vraiment lunatique... Un coup, il me traite comme son sujet, un coup, il me traite convenablement...

Garm, le tenancier de l'auberge "L'espadon d'Argent" est venu me demander si nous pouvions garder sa fille, Nathalie, au château. J'ai accepté, tout naturellement. Il s'inquiète pour sa fille et je suis sûr qu'en tant que fille d'aubergiste, elle pourra aider en cuisine ou au service.

Soros est venu nous voir pour nous faire part de ses idées d'investissement. Maître maçon, vigoble, maison de loisir et de jeux, phare... Il a même proposé de nous mettre en relation avec un contact qui pourra nous prêter de l'or... Après l'avoir écouté, il est reparti... Je me suis excusé pour mon comportement d'il y a quelques jours. Même si je ne trouve pas correct la façon dont j'ai été traité, cela ne servira pas le domaine que je me brouille avec Soros...

Il est hors de question d'endetter le domaine. Nous nous débrouillerons !
avatar
Callum Grimm

Messages : 101
Date d'inscription : 10/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum