Chroniques de Féérune : la Quête des Origines

Episode 4 - La folie d'une femme... (23/12/16)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode 4 - La folie d'une femme... (23/12/16)

Message  Admin le Jeu 22 Déc - 19:27

-Discussion Tristifer/Eaan/Cléon puis Tristifer/Eaan. Arrivée du faucon de Ragnar qui crie et griffe la fenêtre.
Tristifet et Eaan prennent une décision.

Jour17
-Au matin, on retrouve le Lord et Mintal, vautrés, en train de cuver dans la salle de réception.
On les aide à aller se coucher. On les reverra en fin de journée pour le diner.
-Eaan demande à Mestre Corbin s’il a examiné le corps de Ragnar en profondeur. Celui-ci réplique que non.
-Discussion Eaan/Cléon/Elixander. Le sujet du duel est clos. Ragnar a eu sa chance, il ne l’a pas saisie.

Jour 20
-Lady Janice, Jules et Sacha arrivent au château
-Discussion Janice/Orlando. Elle le remet à sa place et lui dit qu’il a failli à sa tache envers la famille.
-Discussion Janice/Eaan/Cléon. Eaan dit qu’il a un secret avec Tristifer et ne peut le révéler.

Jour 22
-Ser Omeris est sur pied.
-Procès de Ser Omeris. Andrea est également interrogée.
Il en ressort que c’est Orlando qui endosse la responsabilité de toute l’affaire malgré des doutes sur le témoignage d’Andrea de la part de Cléon.
Puis il y a une entrevue privée entre Eaan, Cléon, Orlando et Lindal. Lindal dit à Orlando que pour lui, sa femme a menti sur toute la ligne et qu’il n’a pas à salir son honneur pour elle. Orlando reste sur sa ligne.
De nouveau devant le Lord, Orlando est soumis à un choix, la mort ou le mur… il a deux jours pour décider.
-Une troupe de saltimbanques arrive au château. La Troupe de Gruss. Ils proposent leur service.
C’est l’occasion pour la famille de décompresser après des derniers jours très tendus.
Il y a notamment Tom Sept Cordes et Lisa l’Enchanteresse au chant et Alexis Gruss qui propose un numéro de lancé de couteaux dont le clou du spectacle est de lancer un couteau, yeux bandés, sur une pomme posée sur la tête d’un volontaire !!! C’est Eaan qui se propose et… Alexis réussit ce tour de force !!!
Tom est un membre qui s’est récemment ajouté à la troupe qui se dirige vers Cendregué pour donner des spectacles à l’occasion du mariage. Tom est un baladin qui échange des histoires.
Il vous apprend que,
*Ser Loras Tyrell sera présent lors du Tournoi de Cendregué
*Raph Tout Miel, un sale type, et sa bande de mercenaires sont à la recherche d’une jeune fille brune. Ils tournent dans les domaines proches. Raph est connu pour travailler pour les Clegane.
*Il y a aux limites du domaine des Castellane, au sud de la Mander, un Prêtre Rouge qui s’est installé. Il surveille un gigantesque brasier.
Cléon essaye de charmer Lisa et cela finit en promenade digestive collégiale avec Alexis et Eaan.
-Louis le soldat demande des comptes à Eaan sur le cas d’Orlando qui s’embourbe.

Jour23
-Andrea est retrouvée morte, suicidée. Elle a laissé une lettre dans laquelle elle fait part de ses manigances. Elle a tout inventé au sujet de l’empoignade avec Ragnar qui ne l’avait pas frappée et c’est elle qui a convaincu son mari de faire du duel un combat à mort. Orlando est abattu.
Cela apaise la condamnation d’Orlando. Cependant, il a manqué à son honneur en choisissant d’aller dans le sens de sa femme, tout manipulatrice qu’elle soit. Le Lord propose alors une troisième possibilité.
Il propose à Orlando de devenir l’homme lige d’Eaan. Il laissera tout derrière lui pour se mettre au service de l’héritier Thacaeli, devenant son protecteur en toutes circonstances.
Déterminé à retrouver son honneur perdu, Ser Orlando Omeris devient l’homme lige d’Eaan Thacaeli…


Dernière édition par Admin le Mer 11 Jan - 14:18, édité 4 fois
avatar
Admin
Admin

Messages : 834
Date d'inscription : 22/11/2007
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur http://lahordea7.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 4 - La folie d'une femme... (23/12/16)

Message  Callum Grimm le Sam 24 Déc - 18:46

Jour 16, Mois 12, An 296

La nuit était déjà bien avancée mais Cléon et moi avons voulu parlé avec Messire Tristifer Castellane. Nous n'avions pas eu le temps de nous entretenir avec lui depuis son arrivée. Je voulais surtout lui présenter mes condoléances... Arrivés à sa chambre, je me suis senti mal... Mestre Corbin était en train d'examiner le corps de Messire Ragnar... Il est parti quand nous sommes entrés. Nous avons adressé nos respects mais Messire Castellane semblait sceptique. Il nous a confié qu'il ne comprenait pas pourquoi les termes du duel avaient changés juste avant son début. Il nous a demandé d'ailleurs si nous étions au courant et a été surpris que ce ne soit pas le cas. Cela faisait dix ans que Messire Ragnar était dans la famille Castellane et Messire Tristifer ne tarissait pas d'éloges à son sujet...  Nous avons insisté et expliqué pourquoi sa mort nous touchait autant et il a fini par nous croire. La tension qui s'était installée est un peu retombé. Messire Castellane est un homme impressionnant. Il me rappelle beaucoup Oncle Lindal. Il était aussi étonné de voir que la récupération d'Andrea Omeris ait été aussi fulgurante. De plus, il trouvait notre famille très étrange : les décisions de Père, l'absence de Mère. Il a trouvé notre famille assez "atypique". Après un léger silence, Messire Castellane a demandé à Ser Lancaster de nous laisser. Une fois entre nous, il nous a avoué que quelque chose était étrange dans cette histoire. Que notre père avait laissé Ser Orlando décidé de bien des choses. Puis il m'a demandé pourquoi j'avais réagi comme je l'avais fait lors du duel. J'ai réussi à ne rien dire... À faire passer ça pour de la fatigue. Et soudainement, un faucon est entré par la fenêtre et s'est posé sur le corps de Ragnar. J'ai eu une de ces peurs... Il me fixait. Messire Castellane savait que je cachais quelque chose et il a donc insisté. Le faucon, lui, était de plus en plus agité. Cléon s'est mis entre lui et moi pour me rassurer mais...

C'en était trop. Le faucon savait. Il savait que j'avais quelque chose à dire qui pourrait tout changer... Ce n'était pas un hasard s'il s'était posé sur Messire Ragnar... J'ai alors demandé à Cléon de nous laisser. J'ai bien vu dans ses yeux qu'il savait ce que je m'apprêtais à faire. Il ne restait plus que Messire Castellane, le faucon et moi-même. J'ai donc avoué tout ce que je pensais à propos du duel et de ma théorie d'empoisonnement... Le faucon était de plus en plus mouvementé. Messire Castellane a réussi à le mettre dehors. Nous n'avons pas eu le temps d'échanger très longtemps quand... Quand cela s'est produit...
Je ne sais pas quoi penser, c'était bien la première fois que je voyais ça. Je n'en avais même jamais entendu parler... Messire Castellane et moi-même nous avons fait une promesse : nous ne parlerons de ça à personne, ni même nos plus proches confidents. Nous enquêterons sur les événements entourant le duel et nous nous reverrons au mariage pour échanger ce que nous aurons appris.
Nous nous sommes quittés là. Ser Lancaster est retourné dans la chambre et nous sommes partis nous coucher...

Ces images sont encrées dans ma mémoire. Qu'est-ce que cela signifie ?.. Par les Sept... Malgré tout ceci, pourrait-il y avoir une lueur d'espoir ? Messire Castellane semble me faire confiance. Hormis Cléon, il est le seul à me donner ma chance. Même si personne ne l'entend de cette façon, je veux agir pour notre famille. Je refuse de rester sans rien faire...


Jour 17, Mois 12, An 296

Je ne sais pas ce qui se passe dans la tête de Père... Tout ces événements doivent lui peser. Pourquoi ne se confie-t'il pas à nous ?..

Cléon est venu me réveiller pour qu'on puisse saluer les représentants de la famille Castellane à leur départ. Nous avons appris que Père et Mintal ont été retrouvés ce matin dans la salle commune. Le duel a été annulé. Père et Mintal ont du se défier autour de godets bien remplis... Il était donc absent.

J'ai été rapidement voir Mestre Corbin pour commencer l'enquête que j'avais promise à Messire Castellane. Avant qu'il ne nous laisse, je lui ai demandé ce qu'il avait découvert. J'étais soulagé d'apprendre qu'aucun "poison" n'a été mentionné. Malheureusement, il n'a aucun ouvrage traitant des toxines. Il m'a conseillé d'aller directement à Villevieille pour me renseigner sur le sujet. J'ai beaucoup à y faire, c'était une raison de plus.

Lors du dîner, Cléon a demandé à Père pourquoi il avait laissé le duel à mort commencé. Il lui a répondu que Messire Ragnar avait refusé à multiples reprises les propositions qu'on lui avait faites, il n'avait alors pas à intervenir. Père m'a ensuite demandé ce qu'il m'avait pris de faire toute une scène lors du duel. J'ai prétexté avoir imaginé tout ce que j'ai pu dire là-bas. Je ne sais pas s'il m'a cru, je ne suis pas un bon acteur... Il m'a réprimandé : ce n'était pas un comportement digne d'un héritier, que l'image que cela a donné n'était pas bien. Et quelle image pense-t'il donné quand il laisse un roturier décider du sort du domaine ? Quelle image donne-t'il quand il refuse d'écouter ce que ses enfants pense d'une situation de crise ?.. Père a tout mon respect et mon amour, ça ne changera jamais... Dernièrement, il est juste... Étrange. Ou peut-être est-ce moi qui suis étrange...
Cléon lui a demandé ensuite pourquoi il ne serait pas présent au mariage... Cléon... Pourquoi ne t'es-tu pas contenter de ma réponse ?.. Père, d'une humeur massacrante, lui a rétorqué qu'il était né une année trop tard pour le savoir... Connaissant mon petit frère, je me doutais bien qu'il ne le prendrait pas bien. J'ai essayé de lui dire que cela ne concernait pas Mère Claire mais simplement sa position de second fils... Vu sa tête, cela ne semble pas avoir eu d'effet... Père est sorti de la table avec une bouteille de vin, marmonnant des choses. Cléon m'a donc demandé de répondre à la place de Père, chose que j'ai refusé de faire. Seul lui pouvait lui raconter. Il m'a aussi demandé pourquoi Mère n'était pas ici, avec nous. Je lui ai dit que c'était à Oncle Lindal de lui raconter... Pour ma part, je lui ai parlé de mon idée d'aller voyager jusqu'à Villevieille.

Père ne va pas très bien, j'ai l'impression... Il s'isole de plus en plus... J'espère que tout va s'arranger rapidement...


Jour 18, Mois 12, An 296

Nous avons retrouvé un semblant de calme... Cela fait du bien, même si rien n'est loin d'être réglé...

Jonas, le second et disciple de Ser Orlando, s'est occupé de mon entraînement quotidien. Il n'était pas au niveau de son maître mais il avait ses propres façons d'enseigner. C'était différent mais non moins efficace.


Jour 20, Mois 12, An 296

Mère, Jules et Sacha sont arrivés aujourd'hui ! Même si notre discussion m'a un peu fait mal au cœur, leur présence me fait extrêmement plaisir.

Mère nous a pris à part, Cléon et moi. Elle nous a demandé ce que nous pensions de tout ce qu'il s'était passé et nous lui avons tout dit. Malgré toutes mes tentatives, elle estimait que ce n'était pas suffisant... J'ai pourtant fait de mon mieux... Elle semblait excéder d'entendre toujours "Ser Orlando par ci, Ser Orlando par là" de notre part... J'ai essayé de la rassurer en lui disant que la famille Castellane ne mènera pas de représailles à notre encontre. Cependant, je n'ai rien dévoilé des détails qui ont conduit à ma promesse. Mère était déçue que je ne lui dise rien... Mais je ne pouvais pas. S'il me faut être seul pour le bien de la famille, j'accepte volontiers...

Le Nid est enfin au complet...


Jour 22, Mois 12, An 296

Cette journée si sombre a été illuminée par Monsieur Alexis et sa troupe. Et... Par sa petite fille... Dame Lisa...

Ser Orlando est venu me chercher dans la matinée. Une troupe de baladins venait d'arriver. Curieux et ne voulant déranger Père pour ceci, je l'ai suivi. Nous avons rencontré Monsieur Alexis Gruss, le chef de la troupe, qui nous a proposé ses services pour animer notre soirée. J'ai accepté et je leur ai indiqué l'écurie pour s'installer et se préparer. Avec le recul, je sais que j'ai bien fait. Même si Père n'en a pas profité, cela nous a fait un bien fou...

Plus tard, Père nous a fait venir dans la salle commune. Ce n'est qu'en apprenant que Ser Orlando allait être convoqué que j'ai compris ce qu'il allait se jouer : le jugement des actes de Ser Orlando. Cléon, Mère et Oncle Lindal étaient aussi présents. Une fois Ser Orlando présent, Père lui a demandé de raconter l'histoire de son point de vue. Il n'y avait pas d'erreur apparente. Cependant, il manquait quelques informations, notamment la raison de son changement d'avis sur la nature du duel. Mère a commencé à parler de sa femme et sous-entendait que c'était elle qui avait choisi... Ser Orlando n'a pas changé sa version et a pris toute la responsabilité. J'ai essayé de signaler que Père aurait pu arrêter le duel quand les termes ont été changés... J'ai eu le droit à des réprimandes bien sévères... Il m'a dit que je devrais retourner à ma place, que lorsque je serais le seigneur de ces terres, je pourrais prendre les décisions. Cléon, quant à lui, s'est adressé à Ser Orlando au sujet de l'honneur et Lindal l'a soutenu. Il a dit que Ser Orlando, si attaché à l'honneur, aurait très bien pu arrêté le duel quand il a vu que Messire Ragnar n'était pas en état de se battre. Ser Orlando est resté bien silencieux...
Père a ensuite fait demander Andrea Omeris. Le temps qu'elle arrive, Mère a signalé que le changement d'avis brutal de Ser Orlando pouvait ne pas être de son simple fait. Cléon a fait demander Mestre Corbin puis Andrea Omeris est arrivée et a rejoint son mari. On lui a demandé de raconter les événements de son point de vue et quelque chose clochait déjà... Cette fois, Messire Ragnar lui aurait marchée dessus et rouée de coups... Étrange... Ce n'est pas ce qu'on nous avait dit... Mestre Corbin est arrivé et nous a confirmé que les blessures d'Andrea étaient bien réelles. Père lui a demandé de se retirer mais Cléon a outrepassé ses ordres en ordonnant à son tour qu'il reste pour poser plus de questions. Père lui a demandé d'approcher et lui a décoché une gifle... J'en ai eu mal rien qu'en y assistant... Ce n'était pas la première fois qu'il en prenait une mais tout de même... Je comprends pourquoi Père a fait cela. Cléon l'avait défié. J'ai chuchoté à Cléon que j'avais compris que nous n'étions pas là pour participer mais juste pour regarder. Père s'est énervé et a confirmé mes propos : nous étions là pour apprendre. Mais comment apprendre si nous ne faisons rien ?..
Père a demandé à ce que tout le monde sorte. Il avait besoin d'être seul pour prendre sa décision...

Je ne me suis pas fait prier. Je ne voulais pas m'en prendre une moi aussi. En partant, je l'ai entendu crier... Oncle Lindal est venu me voir et m'a demandé de le suivre dans une petite salle. Cléon et Ser Orlando ont fini par nous rejoindre au bout de quelques minutes. Ser Orlando restait muet. Oncle Lindal a dit que quelque chose clochait et il a essayé de faire comprendre à Ser Orlando que c'était son devoir de nous dire la vérité. Il a insisté, encore et encore, mais Ser Orlando ne disait rien. Lassé, Oncle Lindal l'a laissé partir. On a essayé de lui faire comprendre les enjeux mais rien n'y faisait.

Père nous a demandé de revenir pour qu'il puisse prononcer son jugement. Ser Orlando avait le choix entre la mort et le Mur. Il avait deux jours pour prendre sa décision. Il serait incarcéré en attendant ce délai... Aucun sentence n'a été prononcé pour sa femme...

Un peu plus tard, la troupe de baladins s'est mis en place pour débuter leur représentation. Le spectacle s'est ouvert sur Alexis Gruss et son habileté au jonglage. C'était déjà très impressionnant ! Il jonglait avec des couteaux et de petits massues. Jules et Sacha semblaient s'émerveiller devant cette prouesse. Mon cœur s'est réchauffé en les voyant sourire et s'amuser. Cela nous a permis de souffler. C'est dommage que Père n'était pas là... J'aurais aimé qu'il soit présent avec nous, comme quand nous étions à la place de Jules et Sacha... Une fois le numéro de Monsieur Alexis fini, c'est une magnifique demoiselle qui a prit le relais. Elle s'est mis à chanter. C'était très beau. Presque aussi beau que ses yeux... J'ai l'impression qu'elle me regardait plus souvent que n'importe qui... Je ne savais pas où me mettre... Elle a été relayée par Monsieur Tom Sept Cordes, qui a chanté à son tour de belles chansons. La troupe Gruss était vraiment impressionnante ! La belle demoiselle, Lisa l'Enchanteresse, est revenu pour une chanson supplémentaire puis Alexis a annoncé le dernier numéro. Il allait lancé un couteau sur une pomme qu'un volontaire aurait sur la tête ! Jules s'est proposé mais Mère l'en a dissuadé. Sacha a demandé à Cléon, qui a refusé, puis m'a demandé. Je ne sais pas trop ce qui m'est passé par la tête à ce moment-là... C'était peut-être pour me prouver quelque chose ou pour impressionner tout le monde mais... J'ai accepté. On m'a installé sur une chaise et posé la pomme sur la tête. Jusque-là, ça allait... Mais j'ai commencé à avoir peur quand j'ai vu que Monsieur Alexis aurait les yeux bandés ! Je ne pouvais m'empêcher de trembler. Mon cœur s'est arrêté quand la lame a quitté la main de Monsieur Alexis. J'ai fermé les yeux et je les ai rouvert quand tout le monde applaudissait. Monsieur Alexis était vraiment doué ! Mais il me fallait boire un bon verre de vin pour faire passer mes sueurs froides.
À table, Monsieur Tom est venu me parler. Il m'a proposé un marché : un échange d'histoire. Ne sachant pas trop quoi lui dire, il a commencé. Il m'a raconté qu'à Waterford, il y avait un prêtre rouge et qu'un grand brasier illuminait les cieux pour chasser les démons qui pouvait s'approcher. Est-ce que cela aurait un lien avec... Je vais peut-être me renseigner là-dessus... Pris au jeu, je lui ai raconté l'histoire de Ser Orlando et de son duel, que j'ai un peu modifiée pour éviter de trop en dévoiler... Monsieur Tom s'est ensuite dirigé vers Cléon. Monsieur Alexis est venu me saluer et m'a félicité. Habituellement, ce n'était pas un membre de la famille qui se portait volontaire. Il a dit que c'était la première fois qu'il voyait un noble le faire et qu'il parlerait de mon courage. C'était bien la première fois qu'on me disait ça... Nous avons rejoint Cléon et Monsieur Alexis en a profité pour aller chercher sa petite fille, qui n'était autre que Dame Lisa, la chanteuse. J'avais du mal à la regarder dans les yeux et j'avais soudainement chaud... Cléon a fait en sorte qu'elle s'assoit à côté de lui. Je le reconnais bien là. Monsieur Alexis a commencé à parler d'elle mais cela semblait la gêner. J'ai alors proposé à Monsieur Alexis de venir boire un peu avec moi. J'ai réussi à laisser Dame Lisa et Cléon seuls. Monsieur Alexis m'a raconté comment s'est passé leur voyage jusqu'au Nid.
Un peu plus tard, Dame Lisa nous a proposé de nous promener autour du château. C'est alors que nous nous sommes dégourdis les jambes, Monsieur Alexis, Dame Lisa, Cléon et moi. Nous les avons raccompagnés jusqu'à leur roulotte. Dame Lisa nous a embrassé la joue, à Cléon et à moi. Ses lèvres étaient douces... Mais...

Sur le retour, je pouvais voir que Cléon était un peu frustré. Je pense qu'il avait espérer que cette soirée et cette nuit se finisse autrement. En arrivant à l'entrée du château, le soldat Louis m'a demandé des nouvelles de Ser Omeris. Je ne lui ai rien caché. Il semblait vouloir en savoir plus mais il s'est retenu. Cette situation me désole... J'aurais du faire plus, faire mieux, comme Mère me l'a dit il y a quelques jours...

Je repense à Dame Lisa. Je vais essayer de les rapprocher demain, elle et Cléon, s'ils sont toujours là. Elle a l'air de beaucoup lui plaire et bien que ce soit aussi mon cas, je... Je ne dois pas penser à ça. Cléon a de la chance malgré tout. Être l'héritier apporte des responsabilités auxquelles je ne peux me soustraire. Je ne remercierai jamais assez la troupe Gruss de nous avoir fait souffler en ces temps troublés...


Jour 23, Mois 12, An 296

La nuit laisse place à l'aube. Bien que les ombres sont toujours présentes, la lumière se fait remarquer...

Père nous a convoqué... Dame Omeris a... Elle a été retrouvée morte... Elle se serait donné la mort et a laissé un mot derrière elle... Elle avoue tout : elle a mis en scène toute cette histoire afin de garder son mari auprès d'elle. Elle s'est infligée elle-même ses blessures... Elle avoue aussi avoir mis quelque chose dans les repas de Messire Ragnar pour assure la victoire de Ser Omeris... Père nous a dit qu'aux vues de ces aveux, la sentence de Ser Orlando va être révisée et qu'il voulait notre avis. J'ai proposé une rétrogradation de ce dernier. Qu'il regagne nos faveurs en recommençant tout depuis le début. Cléon, quant à lui, a eu une bien meilleure idée : Ser Orlando deviendrait mon épée-lige. Oncle Lindal était un peu plus sur la réserve. Il a perdu confiance en Ser Orlando, ce qui est compréhensible... Il s'inquiétait notamment pour ses enfants.
Quand Ser Omeris est arrivé, il a été anéanti par la nouvelle... Il venait de perdre son honneur et sa femme... Père lui a proposé l'idée de Cléon : plutôt que d'être envoyé au Mur ou dans l'au-delà, il serait destitué de son titre de maître d'arme et serait à mon service. Son devoir serait de me suivre et de me protéger en toute circonstance. Ser Orlando a pris du temps pour répondre et cela était bien normal. Cela faisait beaucoup à encaisser... Il a répondu d'une faible voix qu'il acceptait. Cela n'était pas suffisant pour Père et Oncle Lindal. Il devait faire preuve de conviction. Ser Orlando n'y arrivait pas et c'est alors que j'ai pris une décision...

...Je me suis levé et je lui ai tendu la main. Ser Orlando avait besoin d'aide pour traverser cette épreuve et il était hors de question que nous le perdions. Il avait été manipulé par sa femme mais à sa place... Qu'aurais-je fait ? Je n'avais pas la réponse mais cela ne pouvait se finir comme ça. Une nouvelle confiance mutuelle devait se mettre en place. C'est pour cela que c'est moi qui suis allé vers Ser Orlando... En voyant mon geste, ses yeux semblaient s'emplir d'une nouvelle détermination. Il a pris ma main et a accepté la proposition de Père. J'ai alors tiré mon épée et je lui ai fait prêté serment. Serment de me suivre, de me protéger. Un nouveau jour se lève sur le Nid...
avatar
Callum Grimm

Messages : 101
Date d'inscription : 10/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum